facebook
Hal Kvisle (Avec la permission de Hal Kvisle)

Hal Kvisle (Avec la permission de Hal Kvisle)

Hal Kvisle

Hal Kvisle a la nature dans le sang. Fils d’un biologiste dévoué à la conservation de la nature, il a passé son enfance à faire de la randonnée et du canot dans les contreforts du sud de l’Alberta et dans une région que CNC nomme Red Deer River Conservation Region.

« La rivière Red Deer a sculpté la prairie albertaine de manière impressionnante, créant de magnifiques habitats pour de nombreuses espèces d’oiseaux et de grands mammifères, explique M. Kvisle. Chaque fois que je visite ce lieu à pied ou en canot, je suis stupéfié par son immense beauté naturelle. »

La rivière de prédilection de Hal Kvisle est une des priorités de Conservation de la nature Canada (CNC). L’organisme s’affaire en effet depuis plus d’une décennie à protéger des habitats dans la région de conservation de la rivière Red Deer, où se trouve la plus forte densité de parcelles intactes de forêts-parcs du centre de l’Alberta. Travaillant de concert avec des propriétaires, des partenaires et des commanditaires, CNC est parvenu à y conserver 3 100 hectares (7 640 acres) de prairies indigènes et de milieux humides.

Un des commanditaires de ce projet est TransCanada Pipelines (maintenant TC Énergie), une société que M. Kvisle a dirigée en tant que président et chef de la direction de 2001 à 2010.

Bien que cela puisse paraître incongru pour certains, Hal Kvisle considère que ses deux amours, la nature et l'énergie, peuvent coexister en parfaite harmonie. En appuyant le travail de CNC, par l'intermédiaire de TransCanada Pipelines, et encore aujourd'hui en tant que donateur individuel et leader bénévole*, il espère envoyer un message important au sujet de l'engagement de l'industrie de l'énergie et de ses dirigeants envers des solutions aux changements climatiques.

M. Kvisle est particulièrement passionné par la campagne de CNC pour la protection d’un corridor écologique vital dans le sud-ouest de l’Alberta. Le corridor faunique patrimonial Jim-Prentice, nommé ainsi à la mémoire du défunt premier ministre de la province, aidera à conserver et à connecter un des derniers corridors écologiques d’importance internationale de la région du col Crowsnest.

« Nous devons conserver davantage de ces vastes paysages sauvages, où les espèces menacées ont assez d’espace pour se déplacer, afin de compenser l'impact des grandes zones urbaines, des principales autoroutes, des aéroports en expansion et de l'empreinte humaine croissante », affirme M. Kvisle à propos de ce projet qu'il continue de défendre. « La conservation de magnifiques milieux sauvages est l’inspiration réelle ― nous devons protéger le capital naturel du Canada, et appuyer CNC est la meilleure façon d'y parvenir. »

* Hal Kvisle a coprésidé l’historique campagne de financement de 750 millions de dollars de CNC (Laissez votre signature) et siège au Conseil d'administration de l’organisme depuis 2007, dont 2 ans à titre de président.

Pleins feux sur nos partenaires

Protégerez-vous la nature cet hiver