Membres du personnel de CNC, Flathead, C.-B. (Photo de CNC)

Membres du personnel de CNC, Flathead, C.-B. (Photo de CNC)

Linda Stephenson, vice-présidente, Opérations régionales (avec l'aimable autorisation de Linda Stephenson)

Linda Stephenson, vice-présidente, Opérations régionales (avec l'aimable autorisation de Linda Stephenson)

Linda Stephenson

Vice-présidente, Opérations régionales

linda.stephenson@natureconservancy.ca



Linda Stephenson s’est jointe à Conservation de la nature Canada en novembre 1998, avec pour mandat de mettre sur pied un bureau régional pour le Canada atlantique. Elle a été vice-présidente régionale pendant 18 ans, œuvrant avec ses collègues pour assurer à l’organisme une forte présence dans les quatre provinces de l’Atlantique. Elle estime qu’avoir « élevé une famille professionnelle » de haut niveau est l’une de ses plus grandes réussites au cours de cette période. Servir de mentor à des jeunes, tout en apprenant à leur contact, est l’une de ses plus grandes joies.  

Linda se sent à sa place au sein d’organismes à but non lucratif. Elle œuvre d’ailleurs auprès d’organisations non gouvernementales (ONG) depuis le milieu des années 1980. Le Conseil de la conservation du Nouveau-Brunswick fut son tout premier contact avec le secteur. Au cours de sa carrière, elle a travaillé auprès de personnes handicapées à l’Association canadienne des paraplégiques, ainsi que de jeunes à risque aux Street Outreach Services et aux Clubs garçons et filles du Nouveau-Brunswick. Elle a aussi siégé au comité exécutif du Centre de données sur la conservation du Canada Atlantique et au conseil d’administration du plan conjoint des habitats de l’est, et est membre du South Central NB Forestry Working Group (groupe de travail sur la foresterie du centre sud du Nouveau-Brunswick) ainsi que d’autres organismes.

Selon Linda, une carrière valorisante en conservation était inévitable pour elle, puisque ses parents considéraient Printemps silencieux, de Rachel Carson, comme une lecture obligatoire pour leurs deux filles.

Pleins feux sur nos sympathisants