Lettre de notre invitée

Catherine Grenier (Photo de Geneviève LeSieur)

Catherine Grenier (Photo de Geneviève LeSieur)

Vaste. Audacieux. Boréal.

Dernièrement, de nombreux projets passionnants visant à accélérer la conservation partout au pays nous ont tenus occupés à Conservation de la nature Canada (CNC). Plusieurs réussites formidables sont à célébrer; l’une des plus marquantes est un projet que nous qualifions de vaste, audacieux et boréal. Lors du plus récent Jour de la Terre, j’ai en effet eu la chance de me joindre à mes collègues et partenaires pour annoncer le projet Terres boréales.

Il s’agit certainement d’une vaste et audacieuse initiative, puisque Terres boréales est le plus important projet mené par CNC à ce jour et le plus vaste projet de conservation de terres privées jamais entrepris au Canada. Situé en Ontario, il couvre près de 1 500 kilomètres carrés de forêt boréale, un des plus grands écosystèmes forestiers de la planète.

Dans ce numéro de notre magazine, vous découvrirez pourquoi la conservation à l’échelle du paysage est essentielle pour s’attaquer aux enjeux mondiaux des changements climatiques et de la perte de biodiversité. Face à ces enjeux, la nature offre de véritables solutions. C’est pourquoi nous travaillons à un rythme sans précédent pour conserver les aires naturelles dont dépend notre survie. Au cours des prochaines années, CNC vise d’ailleurs à doubler le rythme de la conservation d’un océan à l’autre et à l’autre.

Tout comme la nature nous offre des solutions pour relever les défis mondiaux les plus préoccupants, travailler en collaboration est primordial pour que la nature occupe plus de place dans nos vies. Terres boréales est un projet de 46 millions de dollars et, grâce à l’appui de nos partenaires, de donatrices et donateurs individuel(le)s et de fondations, nous avons amassé plus des deux tiers des fonds nécessaires à sa réalisation. Ce printemps, nous avons lancé une campagne de financement pour mener le projet à terme.

Nous avons besoin de vous! Pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez soutenir Terres boréales ou d’autres projets de CNC, visitez terresboreales.ca.

Merci encore de votre soutien,

Catherine Grenier, Présidente et cheffe de la direction de CNC

Cet article est tiré du numéro Été 2022 du Magazine Conservation de la nature Canada. Cette publication est offerte pour 1 an (4 numéros) aux personnes qui contribuent 25 $ et plus. Cliquez ici pour faire un don

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain