Le mot de la rédaction : La force du nombre

Gayle Roodman, responsable de la rédaction à CNC

Gayle Roodman, responsable de la rédaction à CNC

Comme la plupart des membres du personnel de Conservation de la nature Canada (CNC), et comme plusieurs d’entre vous j’imagine, mes temps libres se passent le plus possible en plein air. Me sentir connectée à la nature et y passer du temps avec d’autres me réjouit et me donne de l’entrain. Mes escapades m’ont menée à des endroits assez spectaculaires au Canada et j’en suis extrêmement reconnaissante.

Mon emploi, en revanche, ne pourrait être plus intérieur. Voilà pourquoi je ne me fais pas prier lorsque l’occasion se présente pendant les heures de bureau d’aller sur le terrain voir les résultats de notre important travail de conservation.

Au cours des deux dernières années et demie, j’ai participé à quelques activités Bénévoles pour la conservation. Chaque fois, j’ai été impressionnée par tout ce qu’un groupe de personnes animées d’une vision commune peut accomplir. Le nettoyage de plages, l’extraction de végétaux envahissants, la réparation de clôtures et les décomptes de papillons sont autant d’actions nécessaires pour prendre soin de nos magnifiques aires naturelles. Seuls, nous n’arriverions tout simplement pas à accomplir ce travail. C’est ce qui m’amène au sujet du travail collaboratif.

Dans ce numéro, vous en saurez plus sur l’apport et l’importance des aires protégées privées. Vous découvrirez tout le bien qui découle du travail d’organismes qui joignent leurs efforts pour la nature. Vous lirez sur la passion qui anime des propriétaires fonciers, comme Glen Lawrence, et Lucy et Scott Weston; comment, grâce à eux, nous parvenons à protéger la beauté du Canada. Nous vous présentons aussi les multiples bienfaits pour la santé du travail bénévole effectué en pleine nature.

Je vis pour ces moments où, au détour d’un sentier, je m’exclame : « Wow! »; pour ceux qui laissent sans voix; ou encore pour ceux qui permettent de saisir toute l’importance de conserver ce que nous aimons. À ce sujet, maintenant que ma lettre est terminée et que la fin de semaine est arrivée, je vais sortir profiter de l’endroit qui me rend le plus heureuse.

Gayle Roodman, responsable de la rédaction à CNC

Le magazine Conservation de la nature Canada est offert pour 1 an (4 numéros) aux donateurs qui contribuent 25 $ et plus.

Cliquez ici pour faire un don >

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien