Voici notre vice-présidente, Politiques et planification en conservation

Lisa McLaughlin (Photo de Mike Ford)

Lisa McLaughlin (Photo de Mike Ford)

En 2021, Lisa McLaughlin, vice-présidente des politiques et de la planification en conservation à Conservation de la nature Canada (CNC), a reçu le prix Leadership in Conservation de la Sustainable Forestry Initiative (SFI).

CNC et l'entreprise West Fraser (certifiée SFI) collaborent pour que le travail de conservation fait dans les forêts durables canadiennes soit pleinement reconnu et qu'il contribue aux objectifs du Canada, c'est-à-dire la conservation de 25 % de ses terres et 25 % de ses océans d'ici 2025, et de 30 % pour chacun d'entre eux d'ici 2030.

Mme McLaughlin et West Fraser ont été reconnues pour leur leadership novateur dans la création d'un lien entre la gestion durable des forêts et l'engagement du Canada à l'égard des aires protégées. Mme McLaughlin a plus précisément élaboré une approche et un outil pour aider à identifier d'Autres mesures de conservation efficaces (AMCE). Cet outil favorise la compréhension et la reconnaissance de mesures efficaces déployées hors des aires protégées traditionnelles. Par la promotion de cet outil, Lisa McLaughlin contribue à encourager les partenariats novateurs en matière de conservation et aide le Canada à atteindre ses ambitieux objectifs de conservation.


Le texte qui suit est tiré d'un article paru dans le numéro Printemps 2019 du Magazine Conservation de la nature Canada. Cette publication est offerte pour 1 an (4 numéros) aux donateurs qui contribuent 25 $ et plus. Cliquez ici pour faire un don >

Sur une propriété de Conservation de la nature Canada (CNC), dans l’escarpement du Niagara, se trouve un coin tranquille à l’écart de la route, recouvert d’une forêt de feuillus de grande taille. C’est là qu’il est parfois possible de croiser Lisa McLaughlin. Lorsqu’elle n’est pas à CNC ou occupée par son nouveau rôle de présidente du Comité canadien de l’Union internationale pour la conservation de la nature (CCUICN), elle trouve refuge dans les milieux naturels pour lesquels elle déploie tant d’efforts.

« J’adore comment les arbres changent au fil des saisons, raconte Lisa McLaughlin. Au printemps, les nouvelles feuilles sont d’un vert tendre merveilleux, qui devient plus foncé au cours de l’été. L’endroit est frais et ombragé. À l’automne, la forêt se transforme en une symphonie de couleurs rougeoyantes et dorées. Vient ensuite la beauté troublante de l’hiver. Chaque saison est une nouvelle expérience. »

Mme McLaughlin a fait son entrée à CNC en 1999 à titre d’assistante à l’intendance. Après avoir acquis de l’expérience sur le terrain et occupé diverses fonctions, elle est devenue vice-présidente, Politiques et planification en conservation. À ce titre, elle veille à ce que les activités d’acquisition et de gestion de terres de CNC reflètent à la fois les priorités de l’organisme et les meilleures connaissances scientifiques disponibles, et à ce que de précieux habitats et aires naturelles soient conservés pour l’avenir.

« J’ai toujours senti un lien profond avec la nature. Avec le temps, et en étudiant la biologie et l’écologie, j’ai commencé à l’apprécier à un autre niveau, dit-elle. Maintenant que je suis mère, il est très important pour moi que mes enfants apprennent à aimer la nature et comprennent l’importance de la protéger. C’est une salle de classe idéale. Protéger des lieux où nous pouvons apprendre et qui continuent de fournir des services écologiques, comme purifier l’air et l’eau, et d’abriter les espèces qui y vivent, veut dire que nous sommes confiants qu’ils existeront encore longtemps. »

Biologiste et spécialiste en aménagement rural de formation, Lisa McLaughlin possède plus de 20 ans d’expérience en gestion de terres protégées et en gouvernance d’organismes de conservation de terres privées. Elle met toute cette expérience ainsi que sa passion à profit dans son travail à CNC, tout en appuyant les efforts d’autres organismes en vue de protéger les paysages. Elle a d’ailleurs récemment été nommée présidente du Comité canadien de l’Union internationale pour la conservation de la nature (CCUICN). Ce comité rassemble des organismes gouvernementaux, des particuliers et des organisations qui oeuvrent dans l’objectif partagé de protéger la biodiversité au Canada.

« Chaque pays membre de l’UICN a son propre comité national, explique Mme McLaughlin. Au Canada, il joue un rôle consultatif auprès des gouvernements et de la société civile en ce qui a trait aux politiques qui permettront d’atteindre les cibles nationales de conservation et les objectifs de l’UICN. Il contribue également aux activités de l’UICN qui se déroulent à l’échelle mondiale, comme le programme #NaturePourTous. Ce dernier est un mouvement mondial destiné à favoriser l’appui et l’action pour la conservation de la nature chez des gens de tous les horizons. Il vise à sensibiliser et encourager la population à passer du temps dans la nature et à s’y connecter. Je suis emballée par ce nouveau rôle et honorée de travailler avec des personnes dévouées à aider le Canada à atteindre les objectifs de l’UICN. »

En tant que présidente du CCUICN, Lisa McLaughlin aide le Canada à respecter son engagement dans le cadre de l’objectif 1, par lequel le pays s’est engagé à conserver au moins 17 % de la superficie de ses zones terrestres et eaux intérieures d’ici 2020.

« L’engagement du Canada à atteindre son objectif me motive énormément. Pour la première fois de son histoire, notre pays accorde une attention particulière au besoin de reconnaître et d’établir des aires protégées et de conservation autochtones, des aires protégées privées et de nouvelles aires protégées de compétence gouvernementale, poursuit Mme McLaughlin. Cela prendra beaucoup de travail. Nous devrons continuer de travailler fort et faire de notre mieux pour atteindre cet objectif. »

« Je suis vraiment fière de travailler pour un organisme comme CNC tout en contribuant au CCUICN. La nature est à tout le monde. Nous en avons tous besoin et chacun a un rôle à jouer pour contribuer à la protéger, explique Mme McLaughlin. Je sais qu’en mobilisant la population canadienne, en travaillant avec les gouvernements, les entreprises et des organismes non gouvernementaux, et en n’acceptant rien d’autre que la réussite, nous pouvons atteindre les cibles établies. Je le sais, car chaque jour cela se produit sous mes yeux. »

Mme McLaughlin inspire d’autres femmes à devenir leaders en conservation. En plus de son travail à CNC et au CCUICN, elle a été membre du conseil de l’Ontario Land Trust Alliance et vice-présidente de l’Alliance des organismes en conservation du Canada; elle est actuellement membre du comité directeur de l’International Land Conservation Network.

Malgré tous ces engagements, Lisa McLaughlin n’est jamais trop occupée pour passer du temps en plein air. « J’ai toujours été éblouie par la diversité et l’interconnectivité de la nature : les insectes pollinisateurs, les proies et leurs prédateurs, confie-t-elle. La nature a toujours été comme une amie pour moi. Un endroit où aller...un lieu de réconfort. »


Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain