Un lien particulier

Pour ma famille et moi, l’été est la saison tout indiquée pour passer du temps ensemble en plein air. Quelle que soit notre destination, j’aime toujours inclure Conservation de la nature Canada (CNC) dans mes plans. Je suis curieuse non seulement de visiter les propriétés où nous œuvrons, mais aussi de rencontrer des voisins de CNC, qu’ils soient nouveaux ou de longue date.

Parmi mes souvenirs les plus marquants de mes 16 années à CNC, il y a une promenade dans la forêt Happy Valley, en Ontario, avec le regretté Dr Henry Barnett (pas facile de suivre son pas rapide!). Dans un journal méticuleusement tenu, il a noté les souvenirs d’une vie passée à observer les oiseaux des forêts de feuillus de la moraine d’Oak Ridges, preuve d’un engagement sur plusieurs décennies à observer les espèces trouvées sur la propriété familiale. En Saskatchewan, il y a eu ma visite de Old Man on His Back (son ancienne maison de ferme, son centre d’interprétation, et sa prairie restaurée) en compagnie de Alan Dumontel. Celui-ci a repris le flambeau de sa regrettée épouse, Sue (guide-interprète de longue date, dont les efforts ont mené à la désignation de OMB en tant que réserve de ciel étoilé). En Ontario, à l’alvar Carden, j’ai eu le plaisir de rencontrer par hasard mon vieil ami et mentor Ron Reid, à la cache de Wylie Road. Ron rénovait cette structure tant appréciée, d’où j’ai eu la chance d’observer des pies-grièches migratrices (en voie de disparition) plus d’une fois au fil des ans, ainsi qu’une mère ourse et son petit, qui retournaient des pierres en quête de nourriture.

Tous ces souvenirs me rappellent à quel point l’aide de nos bénévoles, de nos amis et de nos partenaires est importante pour entretenir nos propriétés.

En visitant l’une des Destinations Nature de CNC cet été, vous rencontrerez probablement d’autres personnes qui se soucient profondément des endroits qu’ils contribuent à protéger et à entretenir. Si vous rencontrez de telles personnes, je vous encourage à prendre le temps de les saluer et de leur poser des questions sur leur expérience et sur ce qui les lie à ces endroits qui leur sont si chers. Je suis persuadée que vous trouverez leurs réponses inspirantes et que vous vous sentirez encore plus près de la famille de CNC.

Erica Thompson

Directrice principale nationale, Mobilisation en conservation et Développement

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020