Un habitat de marais salé essentiel aux hérons est protégé sur la Péninsule acadienne

14 juillet 2020
Shippagan, N.-B.

 

CNC agrandit une réserve naturelle voisine du refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman

Conservation de la nature Canada (CNC) a protégé un important habitat d’oiseaux de rivage en agrandissant l’une de ses réserves naturelles côtières sur la Péninsule acadienne, dans le nord-est du Nouveau-Brunswick.

L’organisme de bienfaisance a acheté 13 hectares (33 acres) de marais salé à Inkerman Ferry, près de Shippagan. Cette nouvelle acquisition porte à 90 hectares (222 acres) la superficie de la réserve naturelle de la baie de Pokemouche dont CNC est déjà propriétaire.

Cette réserve naturelle de CNC est située dans une Zone importante pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité (ZICO Héronnière de la pointe aux Rats Musqués), qui fait partie d’un réseau mondial d’habitats aviaires clés. En étant adjacente au refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman, géré par le Service canadien de la faune d’Environnement et Changement climatique Canada, la réserve naturelle de la baie de Pokemouche contribue à sa protection.

La réserve naturelle de CNC et le refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman fournissent un habitat de reproduction à une colonie de grands hérons qui ont besoin de sites isolés et non développés pour se reproduire avec succès.

Au cours de leur migration automnale, de nombreuses espèces d’oiseaux de rivage, comme le canard noir et les grands et petits chevaliers, dépendent des marais salés de la baie de Pokemouche. La réserve de CNC fournit également un habitat d’importance pour le pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition, et au cuivré des marais salés, l’une des cinq espèces de papillons trouvées uniquement au Canada.

Ce projet de conservation a été rendu possible grâce au financement du Gouvernement du Canada, dans le cadre du Programme de conservation du patrimoine naturel, par l’entremise du Fonds de la nature du Canada, et du U.S Fish and Wildlife Service (en vertu de la North American Wetlands Conservation Act). Il a également reçu l’appui financier du Gouvernement du Nouveau-Brunswick, de la Fondation Crabtree et de plusieurs autres donateurs et donatrices.

CNC a des projets en cours visant à conserver et à prendre soin d’importants espaces naturels sur la Péninsule acadienne. Pour en savoir plus, s’impliquer et faire un don, contactez le bureau de CNC au Nouveau-Brunswick au 1 877 231-4400.

Citations

« Nous sommes ravis d’agrandir cette réserve naturelle spéciale et de conserver un important habitat de marais salé. Puisqu’il longe le refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman, ce projet contribue à protéger une aire de reproduction d’importance pour les grands hérons. Il s’agit aussi d’un refuge pour les oiseaux de rivage, dont beaucoup font face au déclin de leur population. Nous tenons à remercier nos sympathisants et sympathisantes ainsi que nos partenaires pour ce projet. En nous aidant à acheter et à protéger ce marais salé, nous avons ensemble fait en sorte que la faune soit gagnante. »
– Denise Roy, représentante en conservation, Conservation de la nature Canada

« Nous avons la chance de vivre dans l’un des plus beaux endroits du monde. L’agrandissement de la réserve naturelle de la baie de Pokemouche est une étape importante pour préserver la beauté naturelle que notre région a à offrir. Je remercie les nombreux partenaires, dont plusieurs donateurs privés, qui se sont réunis pour contribuer à la protection des habitats de plusieurs espèces d’oiseaux protégées et en voie de disparition. Je suis très fier de savoir que cette réserve restera un héritage durable de l’intendance environnementale continue de notre gouvernement. »
– Serge Cormier, député d’Acadie–Bathurst

« L’agrandissement de la réserve naturelle de la baie de Pokemouche permet non seulement de conserver les marais salés, un habitat pour les oiseaux de rivage comme le Pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition, mais aussi de protéger le refuge d’oiseaux migrateurs d’Inkerman, un important habitat de reproduction pour le Grand Héron. Nous sommes fiers d’appuyer ce projet mené par Conservation de la nature Canada dans le cadre du Programme de conservation du patrimoine naturel du Fonds de la nature du Canada. En préservant cet habitat faunique dans la péninsule acadienne, nous progressons vers l’atteinte de l’objectif de conservation d’un quart des terres du Canada d’ici 2025. »
– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 14 millions d’hectares (35 millions d’acres) d’un océan à l’autre et à l’autre. Pour en savoir plus, visitez conservationdelanature.ca.

Le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique destiné à soutenir la création de nouvelles aires protégées et de conservation par l’acquisition de terres privées et de droits sur celles-ci. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. Les fonds que le gouvernement fédéral investit dans le programme sont bonifiés par des contributions de contrepartie amassées par CNC et ses partenaires, Canards Illimités Canada ainsi que la communauté canadienne des organismes de conservation.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC | twitter.com/NCC_CNCMedia

- 30 -

Renseignements

Andrew Holland
Directeur, Relations avec les médias
Bureau : 1 877 231-4400 | Cell. : 506 260-0469

Pleins feux sur nos sympathisants

Renouvelez votre soutien en 2020