facebook
Réserve faunique Bower, Alb. (Photo de Brent Calver)

Réserve faunique Bower, Alb. (Photo de Brent Calver)

Conservation de la nature Canada annonce la protection d’un site au bord de la rivière Red Deer, en Alberta

27 avril 2021

 

Conservation de la nature Canada (CNC) annonce la création d’une nouvelle aire protégée sur la rive ouest de la rivière Red Deer. Nommée réserve faunique Bower (Bower Wildlife Sanctuary), cette propriété de 193 hectares (477 acres) était dans la famille Bower depuis près d’un siècle.

Au cours des années 1920, James Bower a d’abord acheté deux quarts de section de terre au Chemin de fer Canadien Pacifique. Son fils, Charles Bower, y a plus tard ajouté 51 hectares (127 acres) adjacents, situés en bordure de la rivière Red Deer. L’endroit a appartenu à la famille durant trois générations.

Les sœurs Ruth et Dorothy Bower, qui ont hérité la propriété de leur père, Charles Bower, ont décidé d’en faire don à CNC. Au fil des décennies, leurs soins et leur dévouement ont fait en sorte que les animaux sauvages qui vont et viennent ou qui vivent dans la région puissent traverser leur terre en toute sécurité. C’est d’ailleurs pourquoi cet endroit a reçu le nom de réserve faunique.

La réserve faunique Bower se trouve dans l’aire naturelle Red Deer River de CNC, une région exceptionnelle du centre de l’Alberta où les rivières Red Deer et Battle, ainsi que leurs affluents, occupent une place de choix. L’habitat indigène de cette région constitue une zone de transition entre les écosystèmes des prairies et ceux des forêts-parcs. À travers les Prairies, cet habitat a été en grande partie altéré ou cultivé. Aujourd’hui, le tiers seulement demeure intact.

La vallée de la rivière Red Deer fournit un habitat pour des oiseaux, des amphibiens, des mammifères à grand domaine vital et 11 espèces de poissons. L’une des parcelles du Bower Wildlife Sanctuary a été désignée Zone importante sur le plan environnemental (Environmentally Significant Area) par Alberta Parks. Ces zones sont généralement définies comme des endroits importants pour le maintien à long terme des habitats, des caractéristiques du paysage et des processus naturels. Cette parcelle a été désignée ainsi parce qu’elle contribue, en termes de qualité et de quantité, à l’approvisionnement en eau.

Les espèces figurant sur la liste de la Loi sur les espèces en péril du Canada qui sont présentes dans la région et qui bénéficient de ce projet comprennent le blaireau d’Amérique de la sous-espèce taxus (préoccupante), la salamandre tigrée de l’Ouest (préoccupante), le pipit de Sprague (menacée) et le pluvier siffleur (en voie de disparition).

Le site est également situé dans une zone importante pour le pygargue à tête blanche que la Province a désignée Sensitive Raptor Range. Cette désignation vise à réduire le plus possible les impacts sur les sites de nidification et l’habitat d’alimentation de populations de rapaces sensibles, ainsi qu’à prévenir la mortalité des oisillons et l’abandon des nids.

Ce projet de conservation a été rendu possible grâce à la générosité de la famille Bower et au financement du Gouvernement du Canada par l’entremise du Programme de conservation du patrimoine naturel du Fonds de la nature du Canada. Une partie du projet a fait l’objet d’un don à CNC dans le cadre du Programme des dons écologiques du Gouvernement du Canada. Ce programme offre des avantages fiscaux aux particuliers et aux entreprises qui font don de terres écosensibles.

Citations

« Conservation de la nature Canada est fier d’annoncer la conservation de la réserve faunique Bower. De nombreuses espèces d’oiseaux et d’animaux vivent dans la région ou la traversent au cours de leur migration. Grâce à l’incroyable générosité des sœurs Bower, cette terre continuera d’être un refuge pour ces espèces. Cette propriété est dans la famille Bower depuis 3 générations; c’est un héritage merveilleux, pour quiconque a veillé sur la terre, que de pouvoir la conserver indéfiniment. »
 Tom Lynch-Staunton, vice-président de CNC pour la région de l’Alberta

« La réserve faunique Bower protégera la vaste biodiversité qui y vit, tout en contribuant à la qualité de l’air et de l’eau en Alberta, maintenant et pour les générations à venir. Grâce à d’importants projets comme celui-ci partout au pays, nous progressons vers notre objectif visant à protéger le quart des terres au Canada d’ici 2025. »
– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Fait saillant

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 14 millions d’hectares (35 millions d’acres) d’un océan à l’autre et à l’autre. En Alberta, 445 000 hectares (1,1 million d’acres) des terres et des eaux les plus précieuses sur le plan écologique ont été conservés. Pour en savoir plus : conservationdelanature.ca.

Le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du Gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique destiné à soutenir la création de nouvelles aires protégées et de conservation par l’acquisition de terres privées et de droits sur celles-ci. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. Les fonds que le gouvernement fédéral investit dans le programme proviennent du Fonds pour la nature du Canada et sont bonifiés par des contributions de contrepartie amassées par CNC et ses partenaires, Canards Illimités Canada ainsi que la communauté canadienne des organismes de conservation.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC | twitter.com/NCC_CNCMedia

- 30 -

Pleins feux sur nos partenaires

Protégerez-vous la nature cet hiver