Damascus, N.-B. (Photo de Mike Dembeck)

Damascus, N.-B. (Photo de Mike Dembeck)

Protection d’une forêt ancienne et rare près de Saint John

08 septembre 2020
Saint John, N.-B.

 

CNC sauvegarde des arbres centenaires et contribue à protéger l’approvisionnement en eau à l’échelle locale

Conservation de la nature Canada (CNC) annonce l’acquisition de 80 hectares (199 acres) de forêt acadienne ancienne et rare à Damascus, au nord-est de Saint John. S’il n’avait pas été conservé, le site aurait continué d’être menacé par l’exploitation forestière en raison de la valeur élevée de son bois. CNC, un organisme à but non lucratif, a fait cette acquisition principalement pour protéger ce site précieux, mais aussi parce qu’il se trouve dans le bassin versant Loch Lomond de la ville de Saint John. Ce projet de conservation contribuera donc à assurer, pour les habitants de la ville, le maintien d’un approvisionnement en eau potable de qualité et en quantité suffisante, tout en fournissant un habitat aux espèces sauvages.

CNC a fait une priorité de la conservation de cette forêt acadienne mature (typique des Maritimes), puisque moins de 5 % de la superficie originelle de cet écosystème demeure aujourd’hui intacte après des siècles de peuplement et d’exploitation. La forêt acadienne mature abrite une grande diversité de végétaux ainsi que des animaux, dont un certain nombre sont en péril.

Les précédents propriétaires, Marshall et Bernadette Fowler, ont confié leur terre à CNC en plus de faire don d’une partie de sa valeur. Compte tenu de l’importance de ce don, CNC leur a offert de nommer la propriété. Monsieur Fowler a choisi « réserve naturelle Fowler-Bell », en hommage aux deux côtés de sa famille, puisqu’ils ont jadis veillé sur ces terres où poussent des espèces caractéristiques des forêts acadiennes anciennes, comme l’érable à sucre, le bouleau jaune, l’érable rouge, le frêne blanc, le hêtre à grandes feuilles et l’ostryer de Virginie.

Les biologistes de CNC ont mené un inventaire préliminaire sur le site, ce qui a permis de noter la présence de nombreuses espèces comme l’orignal, le cerf de Virginie, le castor, la gélinotte huppée, le porc-épic, la grenouille des bois, la grenouille du Nord et le triton vert (un amphibien).

En plus de l’appui de Marshall et Bernadette Fowler, ce projet a bénéficié de généreuses contributions de particuliers, de donateurs privés et du Gouvernement du Canada, par l’intermédiaire du Programme de conservation du patrimoine naturel du Fonds de la nature du Canada.

Citations

« Nous sommes ravis d’établir cette nouvelle réserve naturelle et de protéger un exemple aussi impressionnant de forêt acadienne ancienne. Cet endroit magnifique et unique abrite une grande variété d’espèces végétales et animales grâce à l’excellente gestion dont a fait preuve la famille Fowler-Bell. Nous sommes très reconnaissants qu’ils aient confié à CNC la responsabilité de veiller sur cet endroit pour les générations futures. Les forêts anciennes offrent d’autres bienfaits à la population : elles préviennent l’érosion, elles purifient l’air et leurs racines profondes et entremêlées contribuent à stocker et à filtrer les eaux. »
– Paula Noel, directrice des programmes de CNC au Nouveau-Brunswick

« Même si la propriété était en vente depuis de nombreuses années, nous n’arrivions pas à nous en défaire parce que tous les acheteurs voulaient simplement couper le bois et passer à la prochaine parcelle. Des arbres très âgés et intéressants y poussent et nous aimerions qu’ils puissent y demeurer intacts, pour continuer d’ensemencer l’avenir et donner à d’autres arbres la chance de vivre vieux. »
– Marshall et Bernadette Fowler, anciens propriétaires

« Grâce en partie au Programme de conservation du patrimoine naturel financé par le Fonds de la nature du Canada, Conservation de la nature Canada pourra assurer, au Nouveau-Brunswick, la conservation d’une parcelle de la forêt acadienne originelle. La conservation de cet important lopin de terre procurera un habitat aux espèces sauvages et une eau potable de qualité aux résidents de la ville. Avec l’aide de partenaires comme Conservation de la nature Canada et de généreux propriétaires fonciers comme les Fowler, nous progressons vers l’atteinte de notre objectif qui vise à conserver un quart des terres et un quart des océans au Canada d’ici 2025. »
– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Fait saillant

•    La forêt acadienne est un écosystème forestier diversifié abritant de 40 à 50 espèces d’arbres, dont l’érable à sucre, l’érable rouge, le hêtre à grandes feuilles, la pruche du Canada, le pin blanc, le bouleau jaune, le bouleau à papier, le peuplier faux-tremble, le mélèze laricin, le sapin baumier et l’épinette noire. Ce type de forêt occupe aujourd’hui moins de 5 % de sa superficie originelle dans les Maritimes.

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 14 millions d’hectares (35 millions d’acres) d’un océan à l’autre et à l’autre, dont 32 845 hectares (81 163 acres) de milieux naturels de grande valeur écologique au Canada atlantique. Pour en savoir plus : conservationdelanature.ca.

Le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique destiné à soutenir la création de nouvelles aires protégées et de conservation par l’acquisition de terres privées et de droits sur celles-ci. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. Les fonds que le gouvernement fédéral investit dans le programme sont bonifiés par des contributions de contrepartie amassées par CNC et ses partenaires, Canards Illimités Canada ainsi que la communauté canadienne des organismes de conservation.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC | twitter.com/NCC_CNCMedia

- 30 -

Renseignements

Andrew Holland
Directeur, Relations avec les médias
Bureau : 1 877 231-4400 | Cell. : 506 260-0469

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien