Bécasseaux semipalmés, Johnson's Mills, N.-B. (Photo de CNC)

Bécasseaux semipalmés, Johnson's Mills, N.-B. (Photo de CNC)

Les dix principales raisons qui font de Johnson's Mills l'escale parfaite pour les oiseaux de rivage

Pluviers et bécasseau (photo de Douglas C. Leitch)

Pluviers et bécasseau (photo de Douglas C. Leitch)

  1. Les oiseaux de rivage les plus couramment observés à Johnson’s Mills, au fond de la baie de Fundy, sont les bécasseaux semipalmés, les pluviers semipalmés, les bécasseaux minuscules, les bécasseaux sanderling, les pluviers argentés, les bécasseaux à croupion blanc et les tournepierres à collier.
  2. Des études ont montré que lorsque les oiseaux de rivage se reposent sur la plage lors des marées hautes, la densité moyenne est de 100 oiseaux par mètre carré. Cette méthode est utilisée pour estimer la taille du rassemblement d’oiseaux au repos. Généralement de la taille des moineaux, ces oiseaux sont souvent confondus avec des galets lorsqu’ils se reposent sur la plage à marée haute, car ils se fondent presque parfaitement avec le milieu environnant.
  3. La baie de Fundy détient le record des plus hautes marées du monde; le niveau de la mer s’y élevant en moyenne de 32 à 46 pieds (10 à 14 mètres).
  4. À marée basse, les vasières exposées forment d’immenses étendues de sable brun-rouge et brillant. Ces vasières peuvent s’étendre sur trois à quatre kilomètres.
  5. De loin, elles semblent sans vie, mais lorsqu’on s’en approche, on constate qu’elles sont pleines de vie et qu’elles comportent ce qui fait de la baie de Fundy une escale essentielle lors de la migration de millions d’oiseaux de rivage.
  6. La principale source de nourriture des oiseaux de rivage du fond de la baie de Fundy est l’espèce Corophium volutator qui vit dans la vase.
  7. C. volutator, aussi appelé crevette fouisseuse, est un petit amphipode (de la taille d’un grain de riz) qui vit dans un terrier en forme de U creusé dans la vase. On considère cet amphipode comme une espèce clé des vasières du fond de la baie de Fundy.
  8. En Amérique du Nord, on trouve l’espèce C. volutator uniquement dans la baie de Fundy et dans le golfe du Maine, là où la consistance de la vase lui convient.
  9. Dans certaines vasières de la baie de Fundy, on a pu compter jusqu’à 60 000 Corophium par mètre carré (la moyenne tournant autour de 10 000 à 20 000 individus par mètre carré). Durant la saison de migration des oiseaux de rivage, chaque oiseau ingurgitera en moyenne de 10 000 à 20 000 Corophium à chaque marée basse!
  10. Chaque oiseau de rivage restera en moyenne deux semaines dans la baie, période durant laquelle il devra doubler son poids de façon à pouvoir effectuer le vol sans escale de 4 300 km au-dessus de l’océan, d’une durée moyenne de 2 à 3 jours.

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien