Johnson's Mills, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

Johnson's Mills, Nouveau-Brunswick (photo de CNC)

Les oiseaux de rivage de Johnson's Mills

Denise Roy

Denise Roy

J’ai été éblouie la première fois que j’ai assisté à la migration des oiseaux de rivage; j’étais alors étudiante universitaire et je travaillais en tant qu’interprète au fond de la baie de Fundy. Même si l’amplitude de la marée est impressionnante en elle-même (c’est la plus haute au monde!) durant les mois de juillet et d’août, les oiseaux migrateurs de rivage offrent un spectacle saisissant et inoubliable. C’est un tableau véritablement exaltant que de voir ces dizaines de milliers d’oiseaux se préparer pour leur migration sans escale vers l’Amérique du Sud, se reposer, étroitement serrés les uns contre les autres sur la plage, à marée haute, ou voler en formant des nuées pour échapper à un prédateur. Contribuer, selon mes modestes moyens, à leur offrir un refuge sûr est un privilège et une fierté.

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien