Augmentation de la superficie conservée dans les milieux humides de Minesing

28 octobre 2020
Barrie, Ont.

 

Conservation de la nature Canada protège une zone tampon de 32 hectares

Conservation de la nature Canada (CNC) a annoncé aujourd’hui la protection de 32 hectares (80 acres) d’habitats naturels dans les milieux humides d’importance internationale de Minesing, à seulement 15 km de Barrie.

La nouvelle réserve naturelle Baldwick Bluff contribue à la protection de forêts, de champs, de zones humides et de ruisseaux d’amont bordant le cœur des milieux humides de Minesing. Elle constitue une zone tampon protectrice qui fournit aux espèces sauvages l’espace nécessaire pour s’épanouir. La réserve naturelle contribue aussi à contrôler les inondations et à purifier l’eau des collectivités environnantes, en plus de fournir des habitats essentiels à des espèces en péril, dont la sturnelle des prés et le goglu des prés, deux oiseaux menacés, ainsi que la cordulie de Hine, une libellule en voie de disparition dont la présence au Canada se limite aux milieux humides de Minesing.

Les milieux humides de Minesing jouent un rôle majeur dans la filtration des eaux de la rivière Nottawasaga qui se déverse dans la baie Georgienne et qui alimente en eau potable des milliers de demeures de la région. Ce vaste ensemble de marais, de tourbières et de marécages arborés, abritant plus de 30 espèces en péril, contribue à atténuer les inondations comme une immense éponge. Dans le contexte de changements climatiques rapides, la protection de vastes milieux humides écologiquement intacts est vitale pour la santé et la résilience des collectivités environnantes.

Comptant environ 11 000 hectares (27 000 acres) de milieux humides, de champs et de forêts, les milieux humides de Minesing sont souvent surnommés les « Everglades du Nord » puisqu’ils ont été désignés en tant que Zone humide d’importance internationale en vertu de la Convention de Ramsar, une distinction qu’ils partagent avec le parc national des Everglades, en Floride.

Plus de 70 % des milieux humides de l’Ontario ont été convertis à d’autres usages depuis l’arrivée des colons européens. Les milieux humides qui subsistent dans la province sont menacés par des espèces végétales exotiques envahissantes, la pollution et la fragmentation des habitats.

Depuis plus de 45 ans, CNC et ses partenaires, dont le Nottawasaga Valley Conservation Authority (NVCA), travaillent à la protection des milieux humides de Minesing et à la mise en œuvre de programmes de restauration et d’intendance, notamment dans le cadre de projets de reforestation, de stabilisation des berges, de contrôle de l’érosion, de gestion des éléments nutritifs et de contrôle des espèces envahissantes. Ces projets contribuent à réduire les niveaux de phosphore et à le séquestrer, à améliorer l’ombrage sur les berges des cours d’eau et à créer des habitats pour de nombreuses espèces indigènes.

Cette importante acquisition de terres dans le secteur a été rendue possible grâce à la générosité de bon nombre de résidentes, de résidents et d’organisations de la région, dont Friends of Minesing Wetlands, le NVCA et la Southern Ontario Orchid Society. Le projet a reçu des fonds du U.S. Fish and Wildlife Service, en vertu de la North American Wetlands Conservation Act, du Gouvernement du Canada, par l’entremise du Programme de conservation du patrimoine naturel du Fonds de la nature du Canada, et de nombreux de donateurs et donatrices privés.

Citations

« Les milieux humides de Minesing sont un lieu extraordinaire. Les oiseaux y font halte par dizaines de milliers au cours de leur migration printanière, les rivières y regorgent de poissons et les cerfs de Virginie et d’autres animaux y trouvent refuge pour se reposer. Ils sont également un lieu privilégié pour les loisirs comme le canotage, la randonnée pédestre et la raquette. Conservation de la nature Canada se réjouit de l’annonce de l’agrandissement de cette aire naturelle d’une grande importance. »
– Mike Hendren, vice-président de CNC pour la région de l’Ontario

« En partie grâce au Programme de conservation du patrimoine naturel financé au moyen du Fonds de la nature du Canada, Conservation de la nature Canada protégera d’importants milieux humides et des forêts situées dans la réserve naturelle de Baldwin Bluff, nouvellement conservée. Les milieux humides sont l’un des écosystèmes les plus productifs et précieux au monde et jouent un grand rôle dans la lutte contre les changements climatiques. Cette nouvelle réserve entoure les terres humides de Minesing, un site reconnu à l’échelle internationale. La conservation de cette importante parcelle de terre permettra également de fournir un habitat pour les espèces en péril et de l’eau propre pour les collectivités environnantes. Grâce à l’aide de partenaires tels que Conservation de la nature Canada et le soutien de la communauté locale, nous progressons vers notre objectif de conserver un quart des terres et un quart des océans au Canada d’ici 2025. »
L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 14 millions d’hectares (35 millions d’acres) d’un océan à l’autre et à l’autre, dont plus de 84 000 hectares (207 000 acres) en Ontario. Pour en savoir plus : conservationdelanature.ca.

Le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique destiné à soutenir la création de nouvelles aires protégées et de conservation par l’acquisition de terres privées et de droits sur celles-ci. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. Les fonds que le gouvernement fédéral investit dans le programme sont bonifiés par des contributions de contrepartie amassées par CNC et ses partenaires, Canards Illimités Canada ainsi que la communauté canadienne des organismes de conservation.

Vidéos et images

Des images et des séquences vidéo non montées sont disponibles à https://adobe.ly/32rAmM0

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC | twitter.com/NCC_CNCMedia

- 30 -

Renseignements

Nicole Senyi
Directrice des communications - Région de l'Ontario
Cell. : 416 937-5079

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020