Aire naturelle des forêts et milieux humides d'Essex, Ont. (Photo de CNC)

Aire naturelle des forêts et milieux humides d'Essex, Ont. (Photo de CNC)

Des milieux naturels rares protégés par Conservation de la nature Canada dans le comté d’Essex

14 août 2019
Windsor, Ont.

 

Conservation de la nature Canada (CNC) annonce la protection de 41 hectares (102 acres) de milieux humides, boisés et prés rares en bordure du ruisseau Cedar, au cœur du comté d’Essex.

Située immédiatement au nord-est de la municipalité de Harrow, la propriété nouvellement protégée porte le nom de réserve naturelle Marianne Girling, et ce, en hommage à la regrettée Marianne Featherstonhaugh Girling. Son généreux don testamentaire a été déterminant pour que CNC parvienne à amasser les fonds nécessaires pour que cette propriété soit conservée.

Mme Girling, qui est née et a grandi à Windsor, en Ontario, a passé son enfance à explorer les champs et cours d’eau du comté d’Essex avec sa famille. Elle chérissait aussi les moments passés au chalet familial situé dans la région de Muskoka où elle a passé tous ses étés à pagayer et à nager. Dès son plus jeune âge, elle a appris de sa mère l’importance de donner. Elle a ainsi été bénévole professionnelle pendant des décennies à son église, à l’hôpital, et au sein d’organismes de sa communauté. Sa longue histoire d’amour avec la nature et son engagement communautaire l’ont incitée à prévoir un généreux don à CNC dans son testament afin d’appuyer la conservation d’habitats naturels en Ontario.

En avril, l’organisme de conservation national à but non lucratif a annoncé son intention d’accroître ses efforts dans le comté d’Essex, en se concentrant sur plusieurs secteurs, dont le bassin versant du ruisseau Cedar. Au cours des deux derniers mois, de généreuses personnes, incluant plusieurs membres de la communauté locale, se sont manifestées pour aider CNC à protéger cet endroit exceptionnel.

La nouvelle réserve naturelle fait partie d’un milieu humide d’importance provinciale qui abrite des espèces inscrites sur la liste de la Loi sur les espèces en péril, dont l’hirondelle rustique, la couleuvre fauve de l’Est, le monarque, le hibou des marais et la paruline polyglotte.

Ce projet s’ajoutera à une importante étendue de milieux naturels continue le long du ruisseau Cedar, qui comprend Marshfield Woods, une vaste forêt désignée Zone d’intérêt naturel et scientifique.

Bien qu’une grande partie du paysage environnant soit utilisé à des fins agricoles depuis des générations, la propriété demeure un joyau naturel peu commun. De tels sites protégés sont extrêmement rares dans le comté.

Depuis 2000, CNC et ses partenaires ont conservé 344 hectares (855 acres) dans le comté d’Essex.

Ce projet de conservation a également été rendu possible grâce à des fonds en provenance du Gouvernement du Canada, par l’entremise du Programme de conservation du patrimoine naturel, dans le cadre de l’initiative Patrimoine naturel du Canada. Ces fonds ont été bonifiés par des fonds de contrepartie du U.S. Fish and Wildlife Service, en vertu de la North American Wetlands Conservation Act, et en provenance de nombreux autres donateurs, dont l’organisme Essex County Field Naturalists.

Citations

« Situé dans la région carolinienne du Canada, le comté d’Essex est l’un des endroits les plus importants sur le plan écologique à l’échelle de la province. On y trouve plus de 75 espèces en péril; il n’est donc pas surprenant que nous concentrions nos efforts de conservation dans cette région. L’annonce d’aujourd’hui met en évidence notre engagement à conserver plus de milieux naturels, plus rapidement, là où les besoins sont les plus grands. Et c’est la générosité de personnes comme Marianne Featherstonhaugh Girling qui rend ce travail possible. »
- Mike Hendren, vice-président de CNC pour la région de l’Ontario

« Maman adorait passer du temps dans la nature; elle a appuyé plusieurs causes destinées à offrir aux enfants la possibilité de vivre la même expérience. Elle serait heureuse de savoir que cet habitat naturel important a été protégé si près de son Windsor natal. »
- Karen Girling, fille de Marianne Featherstonhaugh Girling

« La nature est au cœur de l’identité canadienne, mais de récents rapports scientifiques ont montré que notre biodiversité est menacée. Avec l’aide de partenaires comme Conservation de la nature Canada et la générosité de personnes comme Marianne Featherstonhaugh Girling, nous faisons des progrès en vue de doubler la superficie de nature protégée. En prenant dès maintenant l’initiative d’établir des endroits comme la réserve naturelle Marianne Girling, nous faisons en sorte que nos enfants et nos petits-enfants puissent se rapprocher de la nature et en découvrir les merveilles. »
- Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont protégé plus de 82 000 hectares (200 000 acres) en Ontario. Pour en savoir plus, visitez conservationdelanature.ca.

Le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du Gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique destiné à appuyer la création de nouvelles aires protégées et conservées grâce à l’acquisition de terres privées ou de droits sur ces dernières. Le programme est administré par Conservation de la nature Canada (CNC). Les fonds investis par le gouvernement fédéral dans le programme sont bonifiés par des contributions de contrepartie amassées par CNC et ses partenaires, Canards Illimités Canada et la communauté des organismes de conservation du Canada.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC | twitter.com/NCC_CNCMedia

- 30 -

Renseignements

Nicole Senyi
Directrice des communications - Région de l'Ontario
Cell. : 416 937-5079

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020