Un ajout à Backus Woods

Moucherolle vert (Photo de Bill Hubick)

Moucherolle vert (Photo de Bill Hubick)

Cette propriété consiste en une forêt mature de feuillus, comprenant à la fois une forêt de plaines sablonneuses en hautes terres et un marécage forestier. Située dans une Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) et dans, elle comporte également un milieu  humide d’importance provinciale.

Comme cette propriété n’a fait l’objet d’aucune activité de coupe de bois depuis plus de 65 ans, les habitats qu’elle renferme sont en excellent état. Adjacente à la  Backus Woods, également détenue par CNC, elle fait partie intégrante d’une forêt vaste, riche et diversifiée, laquelle permet à de nombreuses espèces rares de survivre, telles que :

  • la paruline orangée ;
  • la paruline hochequeue ;
  • le moucherolle vert ;
  • la couleuvre à nez plat ;
  • la couleuvre fauve de l'Est ;
  • la tortue mouchetée ;
  • la salamandre de Jefferson ;
  • et plusieurs autres.

Les deux propriétés étant située à proximité et partageant des conditions similaires, il est fort probable que ces espèces s’y retrouvent indifféremment.

L’importance écologique

L’aire naturelle de la plaine sablonneuse du sud de Norfolk représente plus de 494 200 acres (200 000 hectares) de littoral et de collines. Ses habitats comprennent des forêts en plaine sablonneuse, un réseau de milieux humides, des pointes et des dunes de sable côtières. La zone englobe également une partie importante des rives du lac Érié et de la baie Long Point.

La région de Norfolk est caractérisée par un important couvert forestier, le plus dense du sud-ouest de l’Ontario, et par la présence des célèbres milieux humides de la péninsule de Long Point. Située dans la zone carolinienne, c’est l’une des régions du Canada les plus riches en biodiversité,  en plus d’être l’une des deux aires où la densité des espèces en péril est la plus élevée au pays. La région de Norfolk est l’habitat de 60 espèces en péril à l’échelle nationale, selon la Loi sur les espèces en péril, ainsi que de 221 espèces rares à l’échelle provinciale.

Un partenariat naturel

La plupart des terres composant l’aire naturelle de la plaine sablonneuse du sud de Norfolk sont privées. CNC détient environ5 000 acres (2 020 hectares) dans la région. Or aujourd’hui, en partie grâce à des fonds provenant du programme Forêts TD, CNC a pu protéger une portion supplémentaire de 43 acres (17 hectares) adjacente à la forêt de Backus Woods.

Le programme Forêts TD permettra d’accroître la superficie  d’aires forestières protégées et entretenues par Conservation de la nature Canada (CNC). Sur une période de cinq ans, ce programme rendra possible la protection journalière d’une superficie moyenne correspondant à plus de deux terrains de football. De plus, TD et CNC s’efforcent de recruter toujours plus de Canadiens afin de poursuivre la mission de protection de nos forêts,  assurant ainsi non seulement la conservation des arbres, mais de toute espèce vivante dont la survie en dépend.

En savoir plus sur le programme Forêts TD >

Pleins feux sur nos sympathisants

Renouvelez votre soutien en 2020