Montagnes Vertes, Secteur Sutton (Photo de CNC)

Montagnes Vertes, Secteur Sutton (Photo de CNC)

Une famille aide à protéger une centaine d’hectares dans les montagnes Vertes du Nord

Propriété Krieg, Cantons-de-l'Est, QC (Source de la photo inconnue)

Propriété Krieg, Cantons-de-l'Est, QC (Source de la photo inconnue)

Dans les Cantons-de-l’Est, où l’urbanisation s’accélère, des individus, des familles et des groupes de citoyens s’unissent pour préserver de grands espaces encore sauvages, milieux dont on commence à peine à comprendre toute la richesse.

La famille Krieg, propriétaire d’une superbe terre boisée dans la région, a fait don d’une partie de la valeur de celle-ci à Conservation de la nature Canada (CNC).

Préserver 70 ans de souvenirs

L’histoire débute dans les années 1950, lorsqu'August Krieg, arrivé au Canada quelques années plus tôt, achète une terre sur le flanc sud des monts Sutton. Dans ce paysage montagneux, qui lui rappelle sa Suisse natale, il se sentira rapidement chez lui.

Les détours bucoliques de ce milieu naturel regorgent de vie. Ses forêts matures abritent le pioui de l’Est, un petit oiseau dont la situation est aujourd’hui préoccupante. Plusieurs espèces de salamandres de ruisseaux vivent également dans ses cours d’eau.

Salamandre pourpre (Photo de CNC)

Salamandre pourpre (Photo de CNC)

Rapidement, August développe pour cette terre, qui deviendra une ferme familiale, un amour sans borne. Quant à sa femme Linda, elle conçoit bientôt le souhait de la voir protégée à long terme.

Cette vision, développée à une époque où l’on parlait très peu de conservation des milieux naturels, frappe aujourd’hui par son avant-gardisme. Les cinq enfants du couple, Régina, Rosemary, August-Henry, Linda et Sylvia, y ont été introduits très tôt.

« Notre mère avait une vision qu’on ne comprenait peut-être pas, à l’époque. », explique August-Henry. « Mais on s’est rendu compte, au fil des ans, que protéger cet espace pour les générations futures était la meilleure chose à faire. Aujourd’hui, on la remercie de tout notre cœur. »

La ferme familiale, qui a vu grandir les enfants Krieg, recèle pour eux aussi une grande valeur affective. « Nos parents ont vécu 70 ans sur cette ferme. On en garde les souvenirs d’une enfance heureuse, d’un rendez-vous incontournable des enfants et des petits-enfants, et d’une retraite sereine pour nos parents August et  Linda. », témoignent-ils.

August et Linda Krieg (Source de la photo inconnue)

August et Linda Krieg (Source de la photo inconnue)

La terre des Krieg était appréciée d’un grand nombre de résidents du secteur. « Mon père voulait que d’autres puissent profiter de cet espace. », se remémore August-Henry.

« Il était très généreux. », renchérit Linda, la sœur d’August-Henry. « Il ne refusait jamais l’accès aux gens qui voulaient traverser la propriété pour se rendre à la rivière. »

Un joyau du patrimoine naturel et culturel des Cantons-de-l’Est

Après le décès d’August, ses enfants, qui souhaitaient voir ce havre familial devenir un lieu de mémoire, ont senti que le temps était venu d’assurer sa protection.

C’est par l’entremise des propriétaires d’Au Diable Vert, la base de plein air à proximité de la propriété, que les enfants Krieg ont pris contact avec CNC à cette fin.

« Dès le début, nous avons compris que c’était une histoire de cœur. », explique Cynthia Patry, chargée de projets pour les montagnes Vertes du Nord à CNC. « En conservant des milieux comme celui-là, nous venons en aide aux espèces qui en dépendent. Mais le domaine des Krieg renferme aussi un autre type de richesse : celle d’une longue histoire de moments passés en nature, d’émotions et de découvertes. »

Monts Sutton, QC (Photo de Don Dabbs)

Monts Sutton, QC (Photo de Don Dabbs)

L’accès à cette terre, valeur chère à August, est à l’honneur dans ce projet de conservation. Le réseau de sentiers qui traverse les propriétés de CNC et d’Au Diable Vert, qui sera éventuellement bonifié, offre au public la possibilité de profiter des bienfaits de la nature.

Qui plus est, CNC projette de faire annexer cette propriété à la réserve naturelle des Montagnes-Vertes, un haut lieu de biodiversité et de plein air au Québec.

 

Remerciements

Sans le Diable Vert, il n’aurait pas été possible pour CNC de réaliser ce projet. La base de plein air y a contribué en acquérant une partie du territoire, puis en laissant à CNC la possibilité d’acquérir un milieu naturel à protéger.

CNC remercie également la famille August et Linda Krieg pour leur générosité. La conservation de cette propriété a bénéficié du soutien financier du gouvernement du Canada, par l’entremise du Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) financé par le Fonds de la nature du Canada, du projet Ensemble pour la nature du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, du Sweet Water Trust et de CGI.

Vous voulez en apprendre plus sur nos projets dans les Cantons-de-l’Est? Cliquez ici!

Vous voulez aider à protéger des milieux comme les montagnes Vertes du Nord? Faites un don!

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020