Polémoine de Van Brunt (Photo de Joanie Bélanger, BEA)

Polémoine de Van Brunt (Photo de Joanie Bélanger, BEA)

Jean-Michel Beaulieu (à gauche), avant la course (Photo de Marie-Eve Dufresne)

Jean-Michel Beaulieu (à gauche), avant la course (Photo de Marie-Eve Dufresne)

Jean-Michel Beaulieu : que de chemin parcouru pour l'environnement!

Jean-Michel Beaulieu, membre du Cercle de la relève de Conservation de la nature Canada (CNC), réalise des collectes de fonds au profit des milieux naturels du Canada.

J’ai toujours été subjugué par la beauté des montagnes, des forêts et des étendues d’eau. Je réalise à quel point nous sommes chanceux de vivre dans un pays aussi riche en espaces naturels et combien il est facile d’y pratiquer des activités de plein air, et ce à n’importe quel moment de l’année.

J’ai ressenti très tôt le besoin de contribuer à la protection de cet héritage naturel. À l’instar de mon travail en finance où je dois procéder à des analyses méticuleuses, j’ai porté une attention toute particulière à la sélection d’un organisme écologique auquel donner. Conservation de la nature Canada (CNC) m’a paru le meilleur choix pour sa mission, son engagement et son efficacité hors pair.

Depuis 2013, je m’investis auprès de cet organisme en tant que Leader en conservation, ce qui veut dire que je donne à CNC 1000$ ou plus par année. Je suis également membre du cercle La nature en héritage; CNC figure comme bénéficiaire dans mon testament.

Éventuellement, j’ai eu envie d’en faire davantage pour la cause. J’ai donc organisé une collecte de fonds thématique. J’ai choisi, alors que je n’avais jamais couru de ma vie, de récolter des fonds dans le cadre d’une course à pied de 10 km.

Le vent dans les voiles

J’ai débuté mon entrainement deux mois avant le grand départ.

Ma détermination m’a porté tout au long des entraînements rigoureux, que j’intégrais tant bien que mal dans ma vie de père et de conjoint déjà trop remplie.

Comme je me découvrais un goût pour la course, j’ai décidé d’ajouter une autre difficulté : un objectif de temps! J’ai pris les engagements additionnels suivants :

  • Si j’arrivais à finir la course sous la barre des 48 minutes, contribuer avec une contrepartie de 1 $ pour chaque dollar donné par mon entourage.
  • Si j’arrivais à la finir sous la barre des 44 minutes, contribuer à hauteur du double de la somme récoltée. CNC recevrait donc 3 $ pour chaque dollar amassé.

Ces engagements ont intensifié ma motivation. Le matin de la course, fébrilité et détermination étaient à leur comble. Avec les objectifs de ma collecte de fonds en tête, j’ai couru comme jamais auparavant. Mes jambes y allaient toutes seules!

J’ai surpris même ma copine par mon arrivée hâtive. Résultat : 40 minutes et 31 secondes! Un sentiment d’accomplissement à la puissance deux!

Faire faire du millage à ses convictions

J’ai pu, dans le cadre de cette campagne, discuter de cette incroyable organisation qu’est CNC à plus de 30 personnes qui m’ont fait un don. J’ai réussi à amasser plus de 10 000 $ auprès de gens qui, je crois, ont commencé à développer un intérêt pour la conservation des milieux naturels.

Pour certains, je suis un « grano » qui lutte pour une cause perdue d’avance : protéger la Terre. Je suis conscient que les sommes que je recueille sont minimes par rapport aux besoins toujours grandissants des organismes environnementaux, mais je demeure convaincu qu’avec l’aide de CNC, ces petites victoires peuvent nous permettre de faire beaucoup de millage.

Dans notre société actuelle, nous présumons souvent que nous ne pouvons plus faire la différence. Toutefois, quand on réussit à sensibiliser quelqu’un à une cause qui nous tient à cœur, il semble que tout devient possible. C’est cette légèreté, cette adrénaline et ce sentiment d’accomplissement face à la distance parcourue qu’il faut avoir en tête tous les jours dans notre lutte pour un environnement plus sain.

Quand on parle d’environnement, dans l’actualité, on évoque souvent la pollution, des prédictions encore plus catastrophiques que les précédentes et de nouvelles pertes record en termes d’espèces. Mais plusieurs mouvements réussissent à dépasser le découragement que de tels discours engendrent. Regardons vers l’avenir avec espoir et mettons la main à la pâte!

Vu le succès de ma première collecte de fonds en vue d’une course, j’ai résolu d’en faire une tradition annuelle.

Ensemble, je suis certain que nous pourrons soulever des montagnes, mais surtout… les protéger!

Cliquez ici pour faire un don à CNC!

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020