Laissez votre signature

John Lounds, président et chef de la direction de CNC (Photo de Mike Ford)

John Lounds, président et chef de la direction de CNC (Photo de Mike Ford)

Conservation de la nature Canada vous invite à vous joindre à la campagne Laissez votre signature afin de conserver plus de milieux naturels plus rapidement, de connecter plus de gens à la nature, et d’inspirer la prochaine génération de leaders de la conservation.

Au bord d’un petit lac du centre de l’Ontario, par une journée si chaude qu’une alerte de chaleur a été émise dès 8 h, John Lounds soulève un canot du toit de sa voiture et le glisse sur l’eau, avec l’aide d’un ami. Une famille de canards colverts, indifférente à la scène, barbote près des quenouilles. John Lounds empoigne souvent sa pagaie pour fuir le tumulte de la ville et réfléchir sur les liens qui l’unissent à la nature. Alors que je demande à John de me parler de ses plus grandes aventures en canot, son regard se perd au loin, puis s’illumine lorsqu’il se remémore ses voyages sur les rivières du Canada. Il y a eu cette expédition dans l’arrière-pays québécois, sur la rivière Ashuapmushuan (qui signifie « là où l’on guette l’orignal »). Mais c’est lors d’un autre voyage, cette fois sur la rivière Missinaibi, dans le nord de l’Ontario, que son groupe a pu observer deux orignaux. « Et, ajoute-t-il sur un ton empreint de respect, alors que nous avancions face au vent, dos au soleil, nous avons aussi eu la chance de nous approcher d’un loup qui se tenait sur le rivage. »

De toute évidence, John Lounds accorde une grande importance à la nature sauvage du Canada; elle représente bien plus que de beaux paysages. « La nature définit qui nous sommes, affirme-t-il. Elle fait partie intégrante de notre identité. Les peuples autochtones, qui veillaient sur ces terres bien avant l’arrivée des colons européens, entretiennent des liens profonds avec le monde naturel. La nature est sacrée pour eux. Nous avons tant à apprendre. »

John Lounds plonge sa pagaie dans l’eau miroitante pour faire avancer son embarcation. Lorsqu’il n’est pas en train de diriger son canot, il est à la barre de Conservation de la nature Canada (CNC), un organisme qui protège les milieux naturels et la vie sauvage, ce qui symbolise le mieux le Canada dans le monde. « Nous avons la possibilité, peut-être plus que toute autre nation, de faire une différence en conservation de la nature », dit-il.

Même si la sortie d’aujourd’hui est brève, d’autres expéditions plus aventureuses attendent John Lounds. Pour l’heure, son emploi du temps est largement occupé par le projet le plus ambitieux de CNC à ce jour. Avec ses collègues, il invite en effet la population à se joindre à la campagne de financement Laissez votre signature, dont les objectifs sont de conserver plus de milieux naturels plus rapidement, de connecter plus de Canadiennes et de Canadiens à la nature, et d’inspirer la prochaine génération de leaders de la conservation.

Accélérer le rythme de la conservation

John Lounds (Photo de Mike Ford)

John Lounds (Photo de Mike Ford)

Les objectifs de la campagne sont très ambitieux : amasser 750 millions de dollars et conserver 3,2 millions d’acres (1,3 million d’hectares). Cela permettra de réaliser au moins 500 nouveaux projets de conservation ainsi que 10 projets de grande envergure.

John Lounds dirige CNC avec la conviction que de voir grand est la première étape pour réussir de grandes choses. Demandez-lui s’il se sent dépassé par cette campagne aux objectifs titanesques, et il explique de son ton calme et convaincu ce que CNC peut accomplir avec le soutien indispensable de ses sympathisants.

« C’est nos donateurs qui nous ont encouragés à établir les objectifs les plus ambitieux de notre histoire. Leur passion pour la nature et leur foi en notre travail nous donnent
confiance que nous pouvons atteindre ces objectifs », dit John Lounds.

Pour appuyer ces propos, M. Lounds mentionne les 540 millions de dollars amassés depuis le début de la campagne. Laissez votre signature permettra de doubler la superficie des terres protégées par CNC depuis sa création il y a 56 ans. Et puis, ajoute-t-il, l’urgence est au coeur de cette mission. « Les milieux naturels du Canada demeurent menacés par la perte et la fragmentation de l’habitat, la présence d’espèces envahissantes et, bien sûr, les changements climatiques. »

« Nous n’aurons peut-être jamais une autre chance de conserver le patrimoine naturel de notre pays. »

(Photo de Thomas Price)

(Photo de Thomas Price)

CNC met à profit des décennies de planification de la conservation basée sur la science et s’assure de toujours être en position d’agir rapidement quand des occasions se présentent. Prenons l’exemple récent du projet de Birch River, dans le nord-est de l’Alberta. CNC a établi un partenariat avec le gouvernement tribal de Tallcree, les gouvernements provincial et fédéral, Syncrude et la Fondation Schad, pour annuler un quota de bois d’oeuvre visant 3 300 km carrés de forêt boréale et faire de cette terre un parc provincial. Ajoutée au parc national Wood Buffalo et à d’autres aires protégées voisines, cette portion de l’Alberta constitue maintenant la plus grande étendue de forêt boréale protégée au monde.

Des réussites comme le projet de Birch River ont été rendues possibles grâce à la capacité exceptionnelle de CNC d’établir des partenariats avec d’autres intervenants. Créer des partenariats à tous les niveaux est depuis longtemps l’une des priorités de John Lounds. « Il n’est pas question de nous ici, dit-il. Notre travail est de créer des conditions favorisant l’épanouissement de la nature. Il est surtout question du travail que cela implique. »

Les donateurs sont évidemment indispensables à ces partenariats. Souvent, notre travail nous permet de réaliser les rêves d’autres personnes », précise M. Lounds. Lorsque quelqu’un choisit de donner 1 dollar à CNC, c’est un geste doté d’une grande valeur. » La campagne Laissez votre signature est fondée sur le désir des donateurs de « laisser leur signature », c’est-à-dire une marque de leur passage qui aidera la population à se connecter à la nature et qui inspirera les générations à venir.

« Cette campagne est une occasion sans précédent d’avoir un impact positif; de protéger les terres et les eaux au Canada, et les espèces qui y vivent, dont les humains », dit John Lounds.

Connecter plus de gens à la nature

Appuyer la campagne Laissez votre signature permettra d’accomplir encore plus. Cela permettra en effet d’offrir aux Canadiennes et aux Canadiens plus d’occasions de pratiquer des activités en plein air et d’apprécier par
eux-mêmes les attraits de la nature; ce qui les inspirera à s’engager à la protéger.

John Lounds et son équipe s’inquiètent du fait que la population canadienne est plus que jamais déconnectée de la nature. Nous passons
environ 90 % de notre temps à l’intérieur. Et plus de 82 % d’entre nous vivons en milieu urbain. Il est de plus en plus démontré que cette perte de contact avec la nature nuit à notre santé et notre bien-être.

Connecter davantage de gens aux milieux naturels et à la vie sauvage favorisera une suite continue de réussites en conservation.

Grâce à cette campagne, les Canadiennes et les Canadiens pourront participer à des activités enrichissant leur expérience en plein air. Ils pourront se joindre au personnel de CNC lors d’activités bénévoles, discuter de conservation lors des soirées Ici, on parle nature (une série de conférences  pancanadienne), participer à des journées pour les jeunes axées sur l’éducation et le développement de compétences, ou à celles favorisant l’engagement d’employés de compagnie.

L’engagement des populations locales est essentiel au travail de CNC. Nous savons également que plus de 80 % de la population canadienne habite à moins de 100 km d’une propriété de CNC. Un moyen d’inspirer les
gens à protéger des milieux sauvages est d’aller à leur rencontre dans les lieux qui leur sont chers, comme ce lac où John Lounds refait le plein d’énergie. Destinations Nature, un programme de CNC lancé à l’été 2017, invite des gens de tout âge à explorer des forêts, prairies, montagnes et lacs; certains des plus beaux exemples de sites naturels qui subsistent au Canada. « Dans bien des cas, c’est lorsqu’ils constatent qu’un site naturel qui leur est devenu cher risque de changer que les gens s’attellent à la tâche pour s’assurer qu’il soit conservé », dit M. Lounds.

Il croit qu’en connectant les Canadiennes et les Canadiens aux sites protégés par CNC, ils deviendront des gardiens de la nature. Celles et ceux qui appuieront la campagne Laissez votre signature permettront à CNC de fournir encore plus d’occasions aux gens de passer du temps dans la nature, afin qu’ils en apprécient la valeur par eux-mêmes et qu’ils soient inspirés à soutenir sa sauvegarde.

Inspirer la prochaine génération de leaders de la conservation

Un autre objectif de la campagne est d’inspirer les générations futures à poursuivre notre travail et à mener d’autres projets dans les collectivités à travers le pays. Ainsi, Laissez votre signature vise à investir dans la prochaine génération de professionnels, en autres en doublant les effectifs de notre Programme de stages en conservation.

« La protection des milieux naturels et des espèces sauvages au Canada ne peut se faire sans un effort collectif de la part de tous, jeunes et moins jeunes ». Voilà une mission que John Lounds incite les jeunes recrues de CNC à prendre à coeur, dont les 75 stagiaires de cet été (un nombre qui s’élèvera à 100 l’été prochain).

L’une de ces stagiaires, Megan McGlynn, est fille d’exploitants de ranch de la région de Pincher Creek, en Alberta. Son travail est de surveiller l’utilisation de terres acquises par CNC. Megan a pu constater par elle même comment de simples conversations peuvent se transformer en collaborations transformant littéralement le paysage.

« Étant une rancher de la région, j’apprécie vraiment comment CNC collabore étroitement avec d’autres exploitants de ranchs pour le maintien de paysages fonctionnels, dit-elle. Je ne sais pas si les gens savent à quel point CNC excelle dans l’intendance des terres. »

Cassia Foley est stagiaire en planification de la conservation à CNC. Elle s’apprête à étudier les changements climatiques au niveau de la maîtrise à l’Université McGill, au Québec. Elle attribue son amour de la nature à son enfance passée au bord d’un lac, et aux bouleversements dont elle a été témoin alors que des terres y disparaissaient au profit du développement. Elle apprécie la rapidité avec laquelle CNC réagit aux menaces. « Le travail à CNC est rapide, efficace, et permet vraiment de protéger des terres. CNC utilise les connaissances scientifiques expliquant les changements et pose des gestes concrets pour y remédier », dit-elle.

L’énergie, l’engagement et les compétences des recrues sont une source d’inspiration pour John Lounds. « Quand je pense au nombre de jeunes qui travaillent à CNC et combien merveilleux, enthousiastes, intelligents et capables ils sont, j’ai confiance en l’avenir, car je sais qu’ils seront prêts à prendre la relève. » Appuyer la campagne viendra en aide aux leaders de demain. Les donateurs et sympathisants de CNC peuvent contribuer à susciter la passion des jeunes pour la poursuite de notre travail.

Sur le lac, John Lounds se permet de temps à autre de se reposer ou de ralentir la cadence par cette journée de chaleur accablante. Certes, la campagne Laissez votre signature, l’investissement le plus considérable à ce jour en conservation de la nature au Canada, est un projet ambitieux. « C’est à nous tous de relever le défi, dit-il. À Conservation de la nature Canada, nous sommes prêts à fournir notre part d’efforts, mais nous avons besoin de l’appui de la population à travers le pays pour faire de nos objectifs une réalité. »

John Lounds change de cap alors qu’un vent doux l’aide à avancer. Glissant sa pagaie dans l’eau, il se remémore l’une de ses maximes préférées : « Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin. ». C’est un adage qui l’a maintes fois inspiré au fil des ans, et il semble tout aussi pertinent aujourd’hui alors qu’il se dirige vers la prochaine étape de l’histoire de CNC.

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020