Bienfaits mutuels

Randonnée estivale, Forêt Happy Valley, Ont. (Photo de Nila Sivatheesan/CNC)

Randonnée estivale, Forêt Happy Valley, Ont. (Photo de Nila Sivatheesan/CNC)

Passer du temps dans la nature a des bienfaits considérables pour la santé physique et mentale. Toutefois, pour proter au mieux de notre relation avec la nature, nous devons lui donner en retour.

La nature est extrêmement généreuse. Globalement, elle nous fournit d’innombrables et irremplaçables services écologiques. Au plan personnel, elle nous fournit des bienfaits considérables pour notre santé physique et mentale, et peut nous aider à créer des liens avec d’autres personnes.

Ces bienfaits sont depuis longtemps reconnus dans certains systèmes de croyances et certaines cultures qui encouragent la connexion à la nature. Aussi, plusieurs systèmes de soins de santé, dont celui de la Colombie-Britannique et de l’Ontario, reconnaissent aujourd’hui ces bienfaits et prescrivent maintenant de la nature. Ces ordonnances encouragent les patients à passer un peu de temps dans la nature pour profiter de ses bienfaits physiques et psychologiques.

Mais, pour avoir une relation mutuellement bénéfique avec la nature, nous devons nous demander : que peut-on lui offrir en retour? Heureusement, la réponse à cette question n’est pas compliquée du tout! Avec un peu de bonne volonté et quelques gestes simples, nous pouvons passer du temps dans la nature d’une manière respectueuse et durable.

Sept conseils simples pour une relation mutuellement bénéfique avec le monde naturel

Baie Big Trout, Lac Supérieur, Ont. (Photo de Costal Productions)

Baie Big Trout, Lac Supérieur, Ont. (Photo de Costal Productions)

1. Choisissez vos destinations

Choisissez des destinations peu fréquentées et explorez des joyaux naturels cachés. Ces lieux ne sont pas dépourvus d’attraits, ils sont simplement moins connus. Votre excursion n’en sera pas moins mémorable! Si vous souhaitez tout de même visiter des sites populaires, allez-y quand ils sont moins achalandés, par exemple en basse saison ou durant la semaine; vous contribuerez ainsi à réduire l’impact cumulatif de leur usage récréatif.

2. Choisissez vos activités

Faites en sorte que les activités auxquelles vous souhaitez vous adonner sont permises en vous renseignant d’avance ou en consultant les panneaux d’information sur place. Les directives varient d’un site à l’autre, mais elles sont toujours importantes pour assurer une utilisation sécuritaire et responsable des lieux. Choisissez des activités de faible impact, comme la randonnée pédestre, le canot ou d’autres activités non motorisées.

3. Quoi apporter

Apportez tout ce dont vous aurez besoin pendant votre visite, et rapportez-le à votre départ. Par exemple, apportez nourriture et eau, et repartez avec tous les déchets que votre visite aura générés. De cette manière, vous contribuerez à la propreté des lieux et éviterez d’attirer la faune et les risques qui pourraient s’ensuivre.

4. Quoi rapporter

Lorsque vous visitez un milieu naturel, n’en rapportez que des photos. Les expériences vécues sont les souvenirs les plus mémorables après tout. En rapportant tout autre souvenir, vous en priverez ceux et celles qui vous suivront.

5. Pensez aux autres

Gardez à l’esprit que vous partagez le site avec des personnes qui pratiquent peut-être d’autres activités. Sur les sentiers, cédez le passage aux gens qui se déplacent plus rapidement que vous ou qui gravissent une pente. Sur l’eau, laissez passer les embarcations non motorisées. Si vous avez emmené votre animal de compagnie, assurez-vous d’en avoir le contrôle en tout temps. Gardez-le en laisse pour éviter des contacts indésirables avec la faune et avec d’autres personnes et leurs animaux domestiques. Se soucier des autres garantit à tous une expérience positive. La courtoisie et un sourire peuvent faire toute la diérence!

6. Pensez à la faune

Vous partagerez les lieux avec des espèces sauvages. Si vous avez la chance de croiser des animaux, rappelez-vous de garder vos distances et d’éviter toute interaction, et ce, tant pour leur sécurité que pour la vôtre.

7. Contribuez au travail de conservation

Vous pouvez donner un coup de pouce à la nature et appuyer notre travail sur le terrain en participant à une activité bénévole de CNC ou en contribuant à notre travail d’intendance à conservationdelanature.ca/faitesundon.


Cet article provient du numéro Automne 2021 du magazine Conservation de la nature Canada. Pour savoir comment vous pouvez recevoir notre magazine, cliquez ici.


Explorez encore plus de contenu en lien avec l'édition la plus récente de notre magazine ici>

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien