Collection de souvenirs

Tina Singh (Photo de Brianna Roye)

Tina Singh (Photo de Brianna Roye)

La créatrice de contenu numérique Tina Singh croit qu’il n’est pas nécessaire de se déconnecter complètement des appareils électroniques pour profiter de la nature.

Le plein air n’occupait pas une grande place dans ma vie quand j’étais jeune, et ce n’était pas trop mon truc non plus en grandissant. Je ne suis pas tombée amoureuse de la nature avant d’avoir atteint l’âge adulte et d’avoir mes enfants. Ce n’est que lorsque mes garçons, âgés aujourd’hui de 6, 7 et 9 ans, ont commencé à grandir que j’ai perçu la nature comme ils la voyaient, la ressentaient et l’exploraient. Et j’avais toujours avec moi mon fidèle téléphone intelligent pour croquer tout ça sur le vif.

Le plus extraordinaire est de voir les choses à travers les yeux de mes garçons et de les regarder gagner en confiance dans la nature. Le sentier à usages multiples Caledon Trailway (Ontario) est depuis des années l’une de nos destinations de prédilection pour nos sorties en famille. Depuis notre première visite à cet endroit pittoresque qui traverse des collines et des champs, j’ai vu grandir l’amour que mes enfants vouent à la nature. Avant, il fallait les convaincre pour qu’ils s’amusent avec leurs petites voitures sur un sentier en pente. Aujourd’hui, ils s’empressent d’enfourcher leurs vélos pour dévaler les collines. Voilà toute une transformation et une grande fierté parentale pour moi que de les voir grandir et jouer à cet endroit au fil des saisons.

Même si certaines personnes voient la technologie comme une source de distractions qui les empêche de profiter de la nature, pour moi, elle améliore l’expérience de ma famille. Mes photos et vidéos sont des souvenirs que mes enfants et moi pouvons regarder et apprécier. Et avec des applications comme iNaturalist, nous pouvons en apprendre plus, en temps réel, sur les plantes et les animaux que je photographie. Récemment, un mini labradoodle d’un an nommé Hudson s’est joint à notre famille (c’est « mon plus jeune »!). Il partage désormais avec nous notre amour pour ce sentier de terre battue... et j’ai bien sûr des photos pour le prouver!


Cet article provient du numéro Automne 2021 du magazine Conservation de la nature Canada. Pour savoir comment vous pouvez recevoir notre magazine, cliquez ici.


Explorez encore plus de contenu en lien avec l'édition la plus récente de notre magazine ici>

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien