Le travail ne fait que commencer

Catherine Grenier et John Lounds (Photo de Brianna Roye)

Catherine Grenier et John Lounds (Photo de Brianna Roye)

Nous avons rencontré John Lounds (JL), ancien président et chef de la direction de Conservation de la nature Canada (CNC), et Catherine Grenier (CG), notre nouvelle présidente et chef de la direction, pour savoir ce qu’ils pensent de la réussite de la campagne Laissez votre signature et des prochaines étapes. Tous deux conviennent que le travail ne fait que commencer.

CNC : John, Laissez votre signature a été l’un des projets les plus audacieux de l’histoire de CNC. Qu’est-ce qui vous a laisse croire que les objectifs pouvaient être atteints?

JL : Les gens qui nous appuient! Quand nous avons lancé la campagne, le travail de conservation ne semblait pas toujours assez audacieux pour relever les défis d’un monde en rapide évolution. Mais les gens qui nous appuient, les donateurs, donatrices, ainsi que nos partenaires nous ont mis au défi de voir plus grand. Le ranch Waldron, par exemple, où nous avons collaboré avec plus de 50 exploitants de ranch pour conclure une entente de conservation visant 12 357 hectares (30 535 acres) d’habitats le long de l’autoroute 22 en Alberta, a remis en question notre perception de ce que nous pouvions faire et jusqu’où nous pouvions aller. Cette campagne a été élaborée selon l’idée que si nous avons pu accomplir un projet d’une telle envergure, nous pouvions aussi bien en réaliser 540 autres pour faire avancer la conservation et amener des Canadiens et Canadiennes à inspirer la prochaine génération.

CNC : Qu’est-ce qui vous a le plus surpris?

JL : J’ai été plus reconnaissant que surpris de voir autant de gens se rallier à notre cause. Nous avons constaté que les Canadiens et Canadiennes se soucient de la nature. Ensemble, nous nous sommes mobilisés pour générer des retombées historiques et durables. D’un océan à l’autre et à l’autre, des milliers de personnes ont pris la conservation en main et ont fait un don pour sauvegarder les terres et les eaux dont nous dépendons tous.

CNC : Quel exploit vous a rendu le plus fier lors de la campagne?

JL : L’ampleur des projets est impressionnante, mais ce qui a été particulièrement remarquable, c’est le fait que la campagne a créé de nouvelles possibilités pour les communautés locales. Savez-vous que plus de 90 % de la population canadienne vit à moins de 100 kilomètres d’un projet associé à la campagne? Partout au pays, cette campagne a créé de nombreuses occasions de collaborer avec des partenaires, des communautés autochtones, différents paliers de gouvernement, des propriétaires fonciers, des bénévoles pour la conservation dans leurs collectivités et j’en passe. Le rôle de CNC consiste à faciliter ces collaborations. Nous sommes là pour réunir les ressources, les connaissances, les gens et les compétences. Nous sommes là pour ça; pour faire avancer les choses et obtenir des résultats.

CNC : Catherine, que pouvons-nous faire maintenant pour mobiliser un plus grand nombre de gens?

CG : Nous allons tirer parti de l’immense succès que CNC a remporté grâce à ses donateurs, donatrices et toutes les personnes qui nous appuient. L’une des prochaines étapes sera de sensibiliser les gens à l’excellent travail et aux retombées que nos donateurs ont rendues possibles ces dernières années. La campagne a renforcé notre engagement collectif envers la nature. Nous allons maintenant poursuivre sur cette lancée. Nous devons offrir aux Canadiens et Canadiennes de tous les milieux de véritables occasions d’unir leurs forces et de collaborer concrètement avec nous.

CNC : Vous vous êtes jointe à CNC au moment où nous célébrons cette immense réussite. Selon vous, à quoi la conservation ressemblera- t-elle dans l’avenir?

CG : Je crois que les astres n’ont jamais été aussi bien alignés pour la conservation, et que le besoin n’a jamais été aussi grand. Les habitats importants de tout type sont encore en déclin. Les changements climatiques et la perte de la biodiversité sont des menaces qui nécessitent une attention de toute urgence. Nous devons agir maintenant pour nous assurer que les terres, les eaux et les beautés naturelles que nous chérissons aujourd’hui seront encore là pour les générations à venir. CNC est particulièrement bien placé pour apporter de véritables changements et est reconnu comme l’un des organismes de conservation les plus dignes de confiance au pays. Malgré notre succès, nous devons augmenter la cadence, l’ampleur et la portée de la conservation. Pour y parvenir plus rapidement, il faut faire les choses différemment. Il faudra faire preuve d’innovation et de collaboration, et c’est ce sur quoi nous mettrons l’accent au cours des prochaines années. Ensemble, nous changeons le Canada et le monde. Quand la conservation devient un mode de vie, elle profite à toutes les formes de vie. De nos jours, il est bien plus rentable de miser sur la conservation que de tenter de restaurer les aires naturelles plus tard dans l’avenir.

Vous souhaitez recevoir notre magazine?

Le magazine Conservation de la nature Canada est offert pour 1 an (4 numéros) aux donateurs qui contribuent 25 $ et plus.

Cliquez ici pour faire un don >

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien