Accélérer la conservation à plus grande échelle

Terres boréales, Ont. (Photo de CNC)

Terres boréales, Ont. (Photo de CNC)

Face aux changements climatiques et à la perte de biodiversité, Conservation de la nature Canada protège un plus grand nombre de terres, et ce, plus rapidement.

Conservation de la nature Canada (CNC) travaille à une échelle sans précédent afin de maximiser son impact. En tant que plus important organisme de conservation de terres privées au pays, CNC fournit des solutions pour appuyer les objectifs du Canada visant à conserver 30 % de ses terres et de ses eaux d’ici 2030.

Accélérer la conservation signifie que CNC produit un impact plus rapidement et à plus grande échelle que jamais auparavant. Nous ne nous contentons pas de mettre notre énergie et notre ambition au service de la protection et de la conservation d’aires privées, nous aidons aussi les autres à contribuer à l’objectif 30 x 30 du Canada et partageons notre expertise en matière de conservation de terres de grande valeur écologique.

Puisque nous ne pouvons y arriver seuls, nous nous engageons à collaborer, mener des consultations et réunir les gens pour changer les choses.

AIDER LA NATURE À CONTINUER DE SOUTENIR LA VIE

En reliant les habitats et en conservant des systèmes naturels entiers, la nature est en mesure de fournir plus efficacement ses services essentiels au maintien de la vie. En connectant des territoires qui fournissent des solutions fondées sur la nature, nous prenons soin de milieux qui purifient l’eau et l’air, absorbent et stockent le carbone et assurent la sécurité ali- mentaire. De plus, la protection d’habitats connectés favorise les espèces qui y vivent, ce qui inclut près d’un tiers des espèces en péril au Canada.

Des projets qui changent tout!

Qat'muk, C.-B. (Photo de Pat Morrow)

Qat'muk, C.-B. (Photo de Pat Morrow)

Qat'muk, C.-B.

CNC a été invité à contribuer à la résiliation permanente de tous les droits fonciers et de développement dans le projet de la vallée Jumbo et à appuyer le Conseil de la Nation Ktunaxa dans sa planification de la création d’une aire protégée de conservation autochtone. C’est un honneur pour CNC de travailler avec le Conseil de la Nation Ktunaxa pour l’aider à concrétiser sa vision de protéger complètement cet endroit.

   

    

Lockhart River, Thaidene Nëné, NWT (Photo by Parks Canada)

Lockhart River, Thaidene Nëné, NWT (Photo by Parks Canada)

Thaidene Nëné, T.N.-O.

Parfois, ce sont les plus petits projets qui ont le plus grand impact. Au sein d’une vaste zone d’importance culturelle et écologique, CNC a acquis une propriété privée d’environ 1 hectare, puis l’a transfé- rée à Parcs Canada. Cela a permis de compléter la création de la réserve de parc national Thaidene Nëné, et d’influencer la conservation de 14 000 kilomètres carrés, conformément aux souhaits des communautés autochtones locales.

 

    

Buffalo Pound property, SK (Photo by Jason Bantle)

Buffalo Pound property, SK (Photo by Jason Bantle)

Buffalo Pound, Sask.

Vous nous avez aidés à conserver les 7 kilomètres de rivage autour du lac Buffalo Pound pour le bien des prairies et d’espèces en péril. Ce milieu naturel fournit de l’eau potable à 25 % de la population de la province.

 

    

 

    

Vidal Bay, Manitoulin Island, ON (Photo by Striking Balance)

Vidal Bay, Manitoulin Island, ON (Photo by Striking Balance)

Vidal Bay, Ont.

Avec plus de 7 600 hectares de rivages et de forêts, ce projet contribue à redéfinir la conservation à l’échelle du paysage dans le sud de l’Ontario. Ses forêts, milieux humides et alvars captent et stockent près de 23 000 tonnes de dioxyde de carbone par année, ce qui équivaut au retrait de 5 000 voitures de nos routes, chaque année.

   


Propriété Krieg, Cantons-de-l'Est, QC (Source de la photo inconnue)

Propriété Krieg, Cantons-de-l'Est, QC (Source de la photo inconnue)

Propriété Krieg, QC

Située dans la réserve naturelle des Montagnes-Vertes, ce milieu naturel idyllique déborde de vie. Ses forêts matures abritent le pioui de l’Est, un petit oiseau chanteur menacé. Plusieurs espèces de salamandres de ruisseaux vivent dans ses cours d’eau. CNC espère relier cette propriété à la réserve naturelle des Montagnes-Vertes, un lieu riche en biodiver- sité et une zone récréative de plein air très prisée au Québec.


 

    

Isthme de Chignectou, N.-É. (Photo de Mike Dembeck)

Isthme de Chignectou, N.-É. (Photo de Mike Dembeck)

Isthme de Chignectou, N.-É./N.-B.

Cette étroite bande de terre relie la Nouvelle- Écosse au Nouveau-Brunswick et au reste de l’Amérique du Nord. Depuis 2010, vous nous avez aidés à conserver un peu plus de 2 200 hectares des deux côtés de la frontière entre ces deux provinces, ce qui nous permet de poursuivre et d’étendre nos efforts de conservation dans ce corridor écologique essentiel.


   


Upper Ohio, N.-É. (Photo de Mike Dembeck)

Upper Ohio, N.-É. (Photo de Mike Dembeck)

Upper Ohio, N.-É.

La conservation d’une forêt acadienne rare à Upper Ohio, soit plus de 25 kilomètres de berges de lacs et 130 hectares de milieux humides d’eau douce, fait de ce projet la troisième plus importante acquisition de CNC en 50 ans de présence dans la province.

 

    

Cet article est tiré du numéro Été 2022 du Magazine Conservation de la nature Canada. Cette publication est offerte pour 1 an (4 numéros) aux personnes qui contribuent 25 $ et plus. Cliquez ici pour faire un don

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain