Le chœur de la nature

Catherine Grenier (Photo de Geneviève Lesieur)

Catherine Grenier (Photo de Geneviève Lesieur)

Il y a quelques semaines, pendant ma course à pied quotidienne, j’ai entendu un son familier : le chant d’un carouge à épaulettes de retour de son aire d’hivernage. Tout comme la fonte des neiges et l’écoulement de la sève, ce chant me rappelle le printemps.

Cet hiver nous a peut-être semblé plus long, puisque le monde a changé à cause de la pandémie. La nature n’a jamais été aussi importante que durant la dernière année. Pour nombre d’entre nous, elle a été un baume apaisant, même pendant les journées les plus courtes et froides de l’hiver. Un sondage Ipsos mené récemment pour le compte de Conservation de la nature Canada (CNC) le confirme. En effet, 94 % des Canadiennes et des Canadiens estiment que la nature contribue à soulager le stress et l’anxiété, et 86 % affirment que passer du temps en plein air a été important pour leur santé mentale pendant la pandémie de COVID-19. Ces résultats n’ont surpris personne à CNC. Comme vous, nous croyons qu’il est essentiel de prendre soin de la nature, tout comme elle prend soin de nous.

Pendant que le temps continue de s’adoucir, la nature continuera d’être là pour nous tous. Je vous invite donc à aller prendre l’air, sur une de nos propriétés peut-être, pour profiter de tout ce que la nature a à offrir. Il n’y a pas de meilleure façon de célébrer l’arrivée du printemps qu’en se promenant sur un sentier, en observant le paysage reprendre ses tons de vert et en admirant le retour des oiseaux!

Maintenant que le chœur de la nature recommence à se faire entendre à travers le pays, je vous souhaite un printemps rempli de souvenirs heureux en plein air. Faites attention à vous.

Avec vous pour la conservation,

Catherine Grenier
Présidente et chef de la direction

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien