Aire marine nationale de conservation Tallurutiup Imanga

Falaises, Cap Graham Moore, Île Bylot, Nt (Photo de Christie MacDonald de CNC)

Falaises, Cap Graham Moore, Île Bylot, Nt (Photo de Christie MacDonald de CNC)

Tallurutiup Imanga est l’une des zones marines les plus biologiquement productives de l’Arctique et fournit un habitat à divers mammifères marins, dont le phoque, le narval, le béluga, la baleine boréale, le morse et l’ours blanc. Les rivages qui l’entourent abritent quant à eux certaines des plus importantes colonies de reproduction d’oiseaux marins de l’Arctique, avec des populations se comptant par centaines de milliers d’individus. Tallurutiup Imanga abrite également les communautés inuites de Mittimatalik (Pond Inlet), Ikpiarjuk (Arctic Bay), Aujuittuq (Grise Fiord), Kangiqtugaapik (Clyde River) et Qausuittuq (Resolute), dont le bien-être économique et culturel repose sur l’abondance de la faune dans la région.

Cliquez pour agrandir la carte

En 2016, en partenariat avec Shell Canada, Conservation de la nature Canada (CNC) a contribué à l’annulation de permis d’exploration pétrolière et gazière couvrant plus de 8 600 kilomètres carrés (860 000 hectares) au nord de l’île de Baffin, à l’entrée est du passage du Nord-Ouest.

Île Bylot, Nt (Photo de Christie MacDonald de CNC)

Île Bylot, Nt (Photo de Christie MacDonald de CNC)

Plus précisément, CNC a accepté que de Shell Canada lui cède volontairement 30 permis d’exploration pétrolière et gazière en mer près de Tallurutiup Imanga, lesquels ont ensuite été remis au Gouvernement du Canada. Cela a permis d’agrandir la zone de conservation marine selon les limites proposées par la Qiqiktani Inuit Association.

Pavot arctique, Île Bylot, Nt (Photo de Christie MacDonald de CNC)

Pavot arctique, Île Bylot, Nt (Photo de Christie MacDonald de CNC)

Les limites élargies de l’aire marine nationale de conservation de Tallurutiup Imanga lui donnent une superficie de 109 000 kilomètres carrés, soit plus de deux fois la taille de la Nouvelle-Écosse. Elles ont été officialisées en août 2019.

Pour en savoir plus

Pleins feux sur nos sympathisants