Stratégie de conservation régionale crie

Figure 1.  Eeyou Istchee, territoire traditionnel des Cris, QC. S'étend sur plus de 400 000 km carrés à l'est de la baie James et de la baie d'Hudson (Carte de CNC).

Figure 1. Eeyou Istchee, territoire traditionnel des Cris, QC. S'étend sur plus de 400 000 km carrés à l'est de la baie James et de la baie d'Hudson (Carte de CNC).

Eeyou Istchee (Cri : ᐃᔨᔫ ᐊᔅᒌ / ᐃᓅ ᐊᔅᒌ) est le territoire traditionnel et la patrie des Cris du Nord du Québec (Eeyou/Eenou). Plus de 16 000 Cris y vivent, répartis en 9 comunautés (une dixième nommée Washaw Sibi sera bientôt formée). De ses denses forêts boréales au Sud , à la toudra plus au Nord, en passant par de vastes milieux humides côtiers, Eeyou Istchee offre un habitat à des mammifères à grand domaine vital comme le caribou, l'orignal, le loup et la martre. Le territoire abrite aussi des oiseaux nicheurs et migrateurs, dont une abondance de canards et d'oies, ainsi que des oiseaux de rivage menacés comme le bécasseau maubèche.  Il demeure en grande partie à l'état naturel, avec ses rivières aux eaux libres et ses écosystèmes intacts.  Des activités industrielles à grande échelle, comme l'exploitation forestière, la production d'hydroélectricité et l'exploitation minière, se déroulent toutefois sur l’ensemble du territoire.

En 2014, le Gouvernement de la Nation crie et les 10 communautés d'Eeyou Istchee ont élaboré la Stratégie crie de conservation régionale pour planifier le développement et la conservation au sein du territoire. La vision derrière cette stratégie est d'entretenir des liens étroits avec le patrimoine culturel et le mode de vie des Cris et d'assurer la sécurité alimentaire des générations présentes et futures. La stratégie a aussi pour objectif de sauvegarder la biodiversité en créant un grand réseau interconnecté d’aires protégées et de conservation au sein du territoire.

Maîtres de trappe cris, Mistissini, QC. Ils cartographient les caractéristiques culturelles afin de contribuer à l'élaboration de propositions de zones protégées d'importance pour leur peuple et leur mode de vie. (Photo de CNC)

Maîtres de trappe cris, Mistissini, QC. Ils cartographient les caractéristiques culturelles afin de contribuer à l'élaboration de propositions de zones protégées d'importance pour leur peuple et leur mode de vie. (Photo de CNC)

Depuis 2015, Conservation de la nature Canada (CNC) collabore avec le Gouvernement de la Nation crie et les communautés cries d'Eeyou Istchee à la mise en œuvre de la stratégie. La contribution de CNC a été de réunir les savoirs et les valeurs cris et des outils de planification de la conservation et des connaissances scientifiques de pointe afin de délimiter de vastes zones intactes liées sur le plan hydrologique et susceptibles de devenir de nouvelles aires protégées. Grâce à des visites avec des maîtres de trappe cris (responsables des lignes de trappe familiales), des utilisateurs du territoire et d'autres membres de la communauté,  et en fournissant un soutien technique (cartographie, création et analyse de données géographiques), CNC aide le Gouvernement de la Nation crie à créer des mesures de conservation à long terme sur son territoire traditionnel. 

Figure 2. Base de données géographiques créées par CNC pour appuyer la stratégie de conservation régionale crie pour Eeyou Istchee, QC (Carte de CNC)

Figure 2. Base de données géographiques créées par CNC pour appuyer la stratégie de conservation régionale crie pour Eeyou Istchee, QC (Carte de CNC)

Les contributions de CNC à la mise en oeuvre de la Stratégie crie de conservation régionale incluent :

  1. Fournir des données géographiques montrant les caractéristiques physiques et biologiques d'Eeyou Istchee, dont :
    1. L'empreinte du développement industriel;
    2. La couverture terrestre (communautés végétales);
    3. La géologie et les sols
    4. La topographie (relief et orientation du territoire);
    5. Les habitats d'eau douce;
    6. Le climat (conditions actuelles et conditions futures anticipées);
    7. Les habitats naturels d'importance.
  1. Offrir de la formation au personnel du Gouvernement de la Nation crie quant aux cadres de travail et aux outils de planification de la conservation en zone boréale (incluant BEACONs et MARXAN).
  2. Utiliser des outils informatiques de modélisation pour déterminer des possibilités de création de nouvelles aires protégées : délimiter de vastes zones intactes, connectées sur le plan hydrologique et représentatives de la diversité des caractéristiques physiques et biologiques d'Eeyou Istchee, afin de déterminer d'éventuelles zones à protéger.
  3. Créer des cartes et résumer les données géographiques pour des rencontres communautaires. Ces mesures ont aidé les utilisateurs cris du territoire à documenter et à intégrer les savoirs cris et les caractéristiques culturelles d'importance (zones de pêche importantes, voies de déplacement, sites de sépulture, etc.) à la planification des aires protégées.
  4. Planifier l'intendance à long terme des aires protégées. Cela inclut, par exemple, des plans de gestion d'aires protégées dirigés par les Cris et des programmes de Gardiens Cris pour assurer la protection et la mise en valeur des valeurs culturelles et écologiques pour toujours.

Liens d'intérêt (en anglais)

  • Article sur la proposition du Gouvernement cri relationvement à la création d'aires protégées.
  • Site web sur le processus de conservation Eeyou.

Partenaires et bailleurs de fonds :

    • Gouvernement de la Nation crie
    • Canadian BEACONS Project
    • Commission de coopération environnementale
    • Fondation canadienne Donner
    • The W. Garfield Weston Foundation

     

    Pleins feux sur nos sympathisants