facebook
La vallée de la rivière Blackstone, au Yukon, abrite une grande diversité d'espèces animales et végétales (Photo de Sonny Parker)

La vallée de la rivière Blackstone, au Yukon, abrite une grande diversité d'espèces animales et végétales (Photo de Sonny Parker)

Nan Thok Natr’iniin’aii (Parc national Vuntut) et Van Tat K’atr’anahtii (Zone spéciale de gestion de la plaine Old Crow)

Caribou de la toundra (Photo de Sonny Parker)

Caribou de la toundra (Photo de Sonny Parker)

La région connue sous le nom de Van Tat se trouve sur le territoire traditionnel de la Première Nation des Gwitchin Vuntut, le « peuple des lacs ». Elle est importante pour la population locale et la faune, car elle abrite de vastes lacs et zones humides d’importance internationale, qui sont essentiels pour la sauvagine, les rats musqués, les orignaux, la harde migratrice de caribous de la rivière Porcupine et les poissons.

Les Gwich’in fréquentent le secteur depuis des siècles et y viennent encore à longueur d’année pour la chasse, le piégeage, la cueillette et les loisirs. Ils s’y rendent aussi pour des raisons culturelles, thérapeutiques, éducatives et économiques, notamment pour recueillir l’histoire orale et faire des recherches. Cette utilisation de la région au fil des années est visible dans les sites archéologiques, tels que les clôtures à caribous, qui auraient été utilisées pour la capture de cette espèce jusqu’en 1920. Les découvertes paléontologiques d’importance internationale le long de la rivière Old Crow, qui traverse la région de Van Tat, comprennent des os d’animaux de l’ère glaciaire, comme le castor géant et le chat des cavernes.

La linaigrette fait partie de la famille des cyperacées et essentielle à l'alimentation des femelles caribou lorsqu'elles élèvent leurs petits (Photo de Sonny Parker)

La linaigrette fait partie de la famille des cyperacées et essentielle à l'alimentation des femelles caribou lorsqu'elles élèvent leurs petits (Photo de Sonny Parker)

Dans les années 1990, Conservation de la nature Canada (CNC) a collaboré avec le Gouvernement des Gwitchin Vuntut et le ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada pour négocier la vente et le don de permis d’exploitation minière couvrant plus de 4 000 kilomètres carrés de cette région de grande importance, lesquels étaient détenus par diverses entreprises du secteur de l’énergie.

CNC a contribué à l’acquisition et au retrait permanent des droits de développement des ressources industrielles. Ces droits ont ensuite été donnés aux gouvernements du Canada et du Yukon.

   

Nan Thok Natr’iniin’aii (Vuntut National Park) and Van Tat K’atr’anahtii (Old Crow Flats Special Management Area) (Map by NCC)

Cliquez pour agrandir
Carte en anglais

La renonciation à ces droits a contribué à la création de Nan Thok Natr’iniin’aii (Parc national Vuntut), d’une superficie de 4 345 kilomètres carrés, grâce à l’annulation permanente des droits de développement portant sur Van Tat K’atr’anahtii (Zone spéciale de gestion de la plaine Old Crow), un territoire de 12 116 kilomètres carrés. Ces terres sont adjacentes au parc national Ivvavik, d’une superficie de 10 168 kilomètres carrés, et de l’Arctic National Wildlife Refuge (78 051 kilomètres carrés) situé dans l’État voisin de l’Alaska. Elles sont cogérées par les gouvernements du Canada, du Yukon et des Gwitchin Vuntut.



Liens d'intérêt

Pleins feux sur nos partenaires

Protégerez-vous la nature cet hiver