facebook
Propriété H.G. Lawrence, Alb. (Photo de CNC)

Propriété H.G. Lawrence, Alb. (Photo de CNC)

Donner un coup de pouce à la nature

Wild + Pine, partenaire de CNC, fait germer des idées novatrices pour la restauration
Plantation d'arbres, propriété H.G. Lawrence, Alb. (Photo de Wild + Pine)

Plantation d'arbres, propriété H.G. Lawrence, Alb. (Photo de Wild + Pine)

La nature a une capacité de guérison incroyable, mais elle a parfois besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour se rétablir complètement.

En plus de conserver des milieux naturels vierges, Conservation de la nature Canada (CNC) restaure des terres précédemment utilisées à d’autres fins. Un des sites que CNC s’affaire à restaurer depuis 2014 est la propriété H.G. Lawrence, qui couvre une superficie de 46 hectares sur la rive nord-ouest du lac Pine, près de Red Deer, en Alberta.

Pendant des décennies, ces terres ont été gérées et exploitées à des fins agricoles, semées de graminées non indigènes et broutées par du bétail. Pour que la nature y reprenne racine, des travaux devaient être effectués pour réintroduire des arbres et des arbustes indigènes. Pour contribuer à la restauration écologique de la propriété H.G. Lawrence, CNC s’est donc mis à la recherche d’un partenaire expérimenté dans ce domaine.

Un restaurateur de renom

Wild + Pine, une entreprise de restauration engagée dans l’action climatique et basée à Edmonton (Alberta), a répondu à l’appel.

Après avoir œuvré pendant plus de 10 ans à la restauration et à la remise en état de sites forestiers, pétroliers et gaziers, Wild + Pine voulait élargir ses horizons, notamment en se concentrant davantage sur la conservation, explique Kaitlyn Scaber, directrice des projets et de la durabilité de l’entreprise.

« Notre partenariat avec CNC nous a donné l’occasion d’utiliser l’expertise que nous avons développée dans le domaine de la remise en état de sites pétroliers et gaziers, et de la mettre en pratique sur la propriété », explique Mme Scaber.

De plus, ce partenariat a aussi permis de faire la démonstration du potentiel du « Bioprism » de Wild + Pine, une serre intérieure verticale que l’entreprise a développée pour produire ses propres semis d’arbres et d’arbustes. Cette création novatrice produit désormais jusqu’à 150 000 semis par an.

Un partenariat novateur

Le partenariat entre CNC et Wild + Pine s’est concrétisé en 2021, lorsque l’entreprise a commencé à restaurer des forêts sur 25 hectares de la propriété H.G. Lawrence.

Wild + Pine a présenté ce projet sous le nom de « Forest B », un projet d’action climatique fondé sur la nature, dont le financement a ensuite été assuré par 33 entreprises canadiennes.

« Les réactions ont été surprenantes, car elles provenaient d’entreprises avec lesquelles nous n’avions jamais travaillé auparavant et qui n’avaient jamais entendu parler de nous, mais elles ont apprécié cette occasion de contribuer à une initiative de durabilité dès sa conception », explique Mme Scaber.

Dans un premier temps, Wild + Pine a utilisé des équipements agricoles pour ameublir le sol.

Ensuite, 7 spécialistes en plantations d’arbres sont arrivés sur le site pour y planter 55 000 arbres et arbustes.

Plutôt que de planter une seule espèce (monoculture), la forêt environnante a été étudiée pendant la phase de planification du projet, et la variété des espèces naturellement présentes dans la région y a été plantée, puis cultivée. Au nombre de ces espèces figuraient le peuplier faux-tremble, le peuplier baumier, le bouleau à papier, l’épinette blanche, le mélèze laricin, le cornouiller stolonifère, l’aulne vert et le saule de l’intérieur.

En 2022, ces efforts ont été soutenus par une autre série de plantations destinées à combler les espaces vides.

Plant d'épinette blanche, Propriété H.G. Lawrence, Alb. (Photo de Wild + Pine)

Plant d'épinette blanche, Propriété H.G. Lawrence, Alb. (Photo de Wild + Pine)

Que nous réserve l’avenir?

Wild + Pine assurera le suivi du site pendant 5 ans, afin d’évaluer l’état des semis et de voir si des mesures doivent être adoptées pour les aider, comme le contrôle des mauvaises herbes.

Au cours de cette période, les semis plantés commenceront à devenir des arbres. Ce faisant, la régénération naturelle des espèces ligneuses désirées devrait s’accroître sur le site. Au début, ces arbres et arbustes se composeront principalement d’espèces à feuilles caduques, qui préfèrent être exposées directement au soleil.

Toutefois, après une quinzaine d’années, la situation va commencer à changer.

 « À mesure que la canopée (étage supérieur de la forêt) se refermera et que le site deviendra plus ombragé, davantage d’épinettes blanches et de mousses commenceront à prendre le dessus », explique Kaitlyn Scaber.

La maturation de cette forêt aura de nombreux avantages environnementaux. En effet, la végétation ajoutée permettra de filtrer les contaminants avant qu’ils ne pénètrent dans le lac, ce qui pourrait améliorer la qualité de l’eau. La nouvelle forêt fournira également un habitat pour la faune et contribuera à relier d’autres habitats de la région entre eux pour faciliter le déplacement des espèces sauvages.

Le travail à venir

H.G. Lawrence pourrait être le premier d’une longue série de sites restaurés par Wild + Pine, d’autant plus que CNC cherche à accroître ses activités de restauration.

« En menant à bien ce projet, nous avons pu montrer à CNC qu’il s’agissait d’une très bonne option et que nous avions la capacité de l’exécuter, affirme Mme Scaber. CNC a clairement indiqué ne pas pouvoir élargir ses efforts de restauration sans l’aide de partenaires comme nous, et nous sommes enthousiastes à l’idée de saisir cette occasion. »

Alors que CNC s’efforce d’accélérer la conservation à travers le Canada, le développement de partenariats mutuellement bénéfiques, comme celui avec Wild + Pine, sera crucial.

Pour aider à accélérer le rythme de la conservation et de la restauration au pays, envisagez de faire un don à CNC dès aujourd’hui.

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain