Rivière Percival, Î.-P.-É. (Photo de CNC)

Rivière Percival, Î.-P.-É. (Photo de CNC)

Conservation de la nature Canada agrandit une aire de conservation à l’Î.-P.-É.

25 février 2022
North Enmore, Île-du-Prince-Édouard

 

Deux acquisitions de terres permettent de protéger une plus grande superficie d’un marais salé et d’une forêt à la rivière Percival

D’importantes parcelles s’ajoutent à la mosaïque de la conservation d’une importante aire naturelle de l’Île-du-Prince-Édouard. En effet, Conservation de la nature Canada (CNC) a annoncé la finalisation de l’acquisition de deux sites le long de la rivière Percival à North Enmore. Ensemble, les propriétés totalisent 68 hectares et abritent un marais salé, un milieu humide d’eau douce et une forêt. L’un des sites est parfaitement situé à l’embouchure de la baie Percival.

La plus grande étendue continue de marais salés de l’Î.-P.-É. se trouve le long de la rivière Percival, l’un des corridors fauniques et écologiques les plus intacts de la province. La région de la rivière Percival est également d’une importance vitale pour les oiseaux aquatiques migrateurs, les oiseaux de rivage et les oiseaux de mer. La rivière se jette dans la baie d’Egmont, puis dans le détroit de Northumberland.

Une grande diversité d’espèces fréquente ces propriétés, dont le grand pic, le grand héron, le chevalier semipalmé et le balbuzard pêcheur. La forêt est composée d’un mélange d’épinettes noires, d’érables rouges et de sapins baumiers.

Il s’agit d’acquisitions stratégiques pour l’organisme de bienfaisance voué à la conservation des milieux naturels, puisque ces terres sont voisines d’autres sites qui lui appartiennent et dont il assure l’intendance. Un homme a été inspiré à l’idée de voir sa propriété conservée après que son frère ait confié la sienne à cet effet l’année précédente. CNC œuvre dans la région de la rivière Percival depuis 2008. Sa réserve naturelle de la rivière Percival comprend désormais 11 parcelles dont la superficie totale est de 368 hectares. Cela vient s’ajouter au travail d’autres organismes de conservation de la région, ainsi qu’à celui du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard.

Ces projets de conservation ont été rendus possibles grâce à la générosité de particuliers et de donatrices et donateurs privés. Des fonds ont également été fournis par l’entremise du Programme de conservation du patrimoine naturel du gouvernement du Canada, qui fait partie du Fonds de la nature du Canada, et par le U.S. Fish and Wildlife Service, en vertu de la North American Wetlands Conservation Act.

Ces projets démontrent comment CNC accélère le rythme de la conservation au Canada. Au cours des deux dernières années seulement, le travail de CNC a influencé la protection de plus de 1 million d’hectares (soit près du double de la superficie de l’Île-du-Prince-Édouard), et ce, d’un océan à l’autre et à l’autre. Dans les années à venir, l’organisme doublera son impact en mobilisant la population canadienne et en livrant des résultats durables et d’envergure en conservation.

Face au déclin rapide de la biodiversité et aux changements climatiques, la nature est notre alliée. Et aucune de ces crises ne pourra être résolue sans que soit conservée la nature. Lorsque la nature prospère, nous en bénéficions tous.

Citations

« Les changements climatiques et le déclin de la biodiversité sont deux crises intrinsèquement liées auxquelles nous devons remédier simultanément. En travaillant avec des partenaires tels que Conservation de la nature Canada, nous protégeons l’environnement naturel de l’Île-du-Prince-Édouard et du reste du pays, et nous créons un avenir plus sain et résilient pour nos enfants et petits-enfants. Les programmes à l’image du Programme de conservation du patrimoine naturel financé par le Fonds de la nature du Canada nous aident à réaliser des progrès en vue de conserver un quart des terres et des océans au Canada d’ici 2025. »
L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Félicitations à Conservation de la nature Canada pour la réussite de ce projet de conservation. Grâce à son aide, nous pouvons préserver notre patrimoine naturel pour les générations à venir. »
Robert J. Morrissey, député d’Egmont

« Il est exaltant de voir s’accroître l’élan en faveur de la conservation des habitats naturels dans ce coin magique de l’île. La superficie totale protégée dans la région de la rivière Percival avec nos partenaires en conservation est d’environ 870 hectares. Nous pouvons accomplir ce travail grâce à la générosité et au soutien de particuliers, de propriétaires fonciers et de donatrices et donateurs. La région de la rivière Percival abrite un impressionnant marais salé intact, qui stabilise et protège non seulement le rivage, mais contribue aussi aux réseaux trophiques marins et côtiers. »
– Lanna Campbell, directrice de programmes pour l’Î.-P.-É., Conservation de la nature Canada

À propos

Conservation de la nature Canada (CNC) est la force rassembleuse au pays pour la sauvegarde de la nature. Par la conservation permanente de vastes territoires, nous apportons des solutions à la double crise du déclin rapide de la biodiversité et des changements climatiques. Partenaire de confiance, CNC œuvre aux côtés de particuliers, de communautés, d’entreprises et de gouvernements afin de protéger et veiller sur nos aires naturelles les plus importantes. Depuis 1962, CNC a mobilisé la population canadienne pour conserver et restaurer plus de 15 millions d’hectares. Cela inclut 2 583 hectares que CNC a contribué à conserver à l’Île-du-Prince-Édouard. CNC est un organisme de bienfaisance enregistré. Avec la nature, nous créons un monde prospère.

Le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique destiné à soutenir la création de nouvelles aires protégées et de conservation par l’acquisition de terres privées et de droits sur celles-ci. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. Les fonds que le gouvernement fédéral investit dans le programme proviennent du Fonds pour la nature du Canada et sont bonifiés par des contributions de contrepartie amassées par CNC et ses partenaires, Canards Illimités Canada ainsi que la communauté canadienne des organismes de conservation.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC | twitter.com/NCC_CNCMedia

- 30 -

Renseignements

Andrew Herygers
Directeur des communications - région de l'Atlantique
902 880-8108

Andrew Holland
Directeur, Relations avec les médias
Bureau : 1 877 231-4400 | Cell. : 506 260-0469

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain