Terre-Neuve-et-Labrador

Conservation de la nature Canada (CNC) contribue depuis le milieu des années 1990 à la conservation des paysages uniques de Terre-Neuve-et-Labrador au profit des générations futures. C’est en 1996 que l'organisme a fait l’acquisition de sa première propriété dans cette province, soit la réserve écologique King George IV, un projet de 4 693 acres (1 899 hectares) qui visait à mettre fin aux opérations minières et aux coupes forestières. À ce jour, CNC a protégé 13 023 acres (5 270 hectares) par la mise en œuvre de 28 projets à l'échelle provinciale. Elle cible les régions côtières essentielles à protéger dans la péninsule d'Avalon ainsi que des sites sur l'île Sandy Point et près de Deer Lake, sur la côte ouest. CNC dirige également l'élaboration d'un plan de conservation pour le Labrador.

Sur la côte ouest de l’île de Terre-Neuve, on sent la présence de CNC dans bon nombre de communautés. Nos réserves naturelles dans la Vallée du Grand Codroy et à l’île Sandy Point sont des sites de grande importance pour les oiseaux et la sauvagine. Le bijou de près de 3 900 acres (1 580 hectares) que constitue Grassy Place, situé à proximité de la rivière Robinsons, protège l’habitat du caribou et de la martre. À proximité de Deer Lake, CNC contribue à la protection de la forêt de frênes noirs située la plus au nord-est de l’Amérique du Nord. Enfin, CNC a joué un rôle primordial dans le développement et la publication d’un plan de conservation pour le Labrador.

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197