Merlebleu azuré (Photo de Leta Pezderic)

Merlebleu azuré (Photo de Leta Pezderic)

Grand héron (Photo de Karol Dabbs)

Grand héron (Photo de Karol Dabbs)

Grand héron

Le grand héron est le plus imposant des hérons trouvés au Canada.

À quoi ressemble cette espèce?

Cet oiseau aquatique, qui niche en colonies, se distingue par son long cou, ses longues pattes, sa courte queue, et son plumage bleu-gris. Sa tête est dominée par une couronne noire et le bas de son corps possède également des plumes plus foncées.

Quel est son régime alimentaire?

Mesurant plus de 1 mètre, le héron est pourvu de pattes semblables à des échasses qui lui sont essentielles pour se déplacer dans les eaux peu profondes où il capture les poissons et les grenouilles dont il se nourrit. Sur la terre ferme, le grand héron peut chasser les salamandres, les souris et les gros insectes.

Canadian distribution of great blue heron (Map by NCC)

(Cliquez pour agrandir. Carte en anglais)

Où vit cette espèce?

On reconnaît actuellement cinq sous-espèces de grands hérons. Celle présente en Ontario effectue de courtes migrations, des terres humides du sud à la forêt boréale du nord, pourvu qu’une source d’eau soit présente dans les environs.

Quel est son statut de conservation?

En Amérique du Nord, le grand héron n’est pas en péril. Cela ne signifie pas pour autant que les colonies de grands hérons de l’Ontario ne soient pas menacées. Les êtres humains représentent la plus grande menace pour ces oiseaux.

Lorsque les sites de nidification sont perturbés par l’activité humaine, les hérons adultes abandonnent leurs œufs et leurs oisillons, les laissant à la merci de prédateurs tels que le pygargue à tête blanche et d’autres oiseaux prédateurs. En outre, le nombre de sites de nidification adéquats est de plus en plus limité en raison des activités de développement dans la province.

Que fait CNC pour aider à protéger cette espèce?

Même si le grand héron ne figure pas sur la liste des espèces en péril en vertu de la Loi sur les espèces en péril, la protection de cet oiseau majestueux est cruciale pour assurer sa survie.

En Ontario, les milieux humides de Minesing offrent aux grands hérons des aires de reproduction idéales. Elles abritent en outre l’une des plus anciennes et populeuses colonies de la province, avec plus de 200 nids occupés.

Liens d'intérêt

La semaine verte (Radio-Canada)
Faune et flore du pays

Pleins feux sur nos sympathisants