Brian Tobin (Photo offerte par Brian Tobin)

Brian Tobin (Photo offerte par Brian Tobin)

Brian Tobin

Même si Brian Tobin vit près de Toronto, son cœur appartient toujours à Terre-Neuve-et-Labrador, où il est né, a grandi et est tombé amoureux de la beauté naturelle et sauvage de la province.

« Mes plus beaux souvenirs remontent à mes 13, 14 et 15 ans avec des ami(e)s dans un canot de 18 pieds sur la baie de Goose Bay, ou le long de la côte du Labrador, ou encore sur un sentier et disparaître dans la nature avec mon chien. Vous savez, ce genre d’aventure spontanée où seul l’incroyable espace dans lequel vous vous trouvez vous sert de guide? »

Ce lien profond avec la nature a inspiré et orienté la prise de nombreuses décisions dans la vie de M. Tobin, y compris pendant ses trois ans en tant que ministre des Pêches et des Océans du Canada au milieu des années 1990, et son mandat de premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador de 1996 à 2000. Parmi ses nombreuses réalisations, il a dirigé la mise en œuvre de la Loi sur les océans, assurant un avenir durable à l’économie de Terre-Neuve-et-Labrador.

Lorsqu’il était premier ministre, son gouvernement a investi dans le patrimoine en regroupant les archives provinciales, une galerie d’art et un musée dans un magnifique espace appelé The Rooms. Il attribue à son épouse Jodean le mérite de l’avoir convaincu qu’une fois perdu, le patrimoine ne pouvait pas être recréé.

Aujourd’hui vice-président de BMO Groupe financier, il trouve encore du temps pour la nature, en explorant les sentiers des environs en compagnie de son épouse et de leur chienne, Abby.

En 2012, Brian Tobin s’est associé à Conservation de la nature Canada (CNC) pour amasser des fonds pour un projet célébrant la biologie et la géographie uniques du Labrador. Plus récemment, il a été coprésident de la campagne Laissez votre signature de CNC, où il a fait appel à ses relations pancanadiennes et à son amour profond du Canada atlantique pour aider à amasser plus de 750 millions de dollars pour la conservation de la nature.

« Respirer cet air et vivre dans ce lieu est un privilège dont bénéficie l’ensemble de la population canadienne, mais nous ne devons pas le tenir pour acquis », dit-il. « Les mots des Haïdas, un peuple autochtone, me viennent à l’esprit : nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants. »

En tant qu’homme d’affaires, politicien, mari et père de trois enfants, Brian Tobin tient à continuer de jouer un rôle pour s’assurer que les précieux espaces naturels du Canada soient conservés pour que des générations de Canadiennes et de Canadiens, y compris la sienne, puissent en profiter.

Il est convaincu que CNC est l’organisation qui saura y parvenir.

« Il y a peu d’organisations qui, tous secteurs confondus, agissent et font bouger les choses maintenant et efficacement. CNC est le meilleur exemple qui me vienne à l’esprit. C’est simple : son personnel agit et obtient des résultats. »

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain