Nouveau-Brunswick

La plupart des propriétés de CNC sont maintenant ouvertes au public. Veuillez y respecter les lignes directrices en matière de distanciation physique. Pour des informations sur une propriété en particulier, consultez notre site Web.  Pour en savoir plus >

C'est en 1989 que Conservation de la nature Canada (CNC) a amorcé sa mission de conservation des milieux naturels au Nouveau-Brunswick. À l'époque, CNC travaillait avec des partenaires à l’achat de propriétés afin de créer une réserve naturelle qui allait être nommée en l’honneur de feu George Stirrett, un éminent biologiste. Ce dernier s’était employé à protéger la pédiculaire de Furbish, une plante vivace rare poussant uniquement le long des berges de la rivière Saint-Jean, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick ainsi que dans le nord du Maine. Depuis lors, CNC travaille sans relâche à la protection de 30 secteurs prioritaires, et ce, aux quatre coins de la province. Jusqu'à maintenant, CNC est parvenu à conserver 8 925 hectares (22 054 acres) d’habitats essentiels au Nouveau-Brunswick.

Reportages sur le terrain

Bécasseau semipalmé (Photo de CNC)

Bécasseau semipalmé (Photo de CNC)

Pour observer les oiseaux de rivage d’une manière sécuritaire et enrichissante

Lors que vous observez des oiseaux de rivage en milieu côtier, gardez vos distances, laissez vos animaux de compagnie à votre domicile, marchez doucement, évitez le bruit et l'agitation excessifs et rapportez tous vos déchets. Pour en savoir plus »

Vue aérienne de la réserve naturelle Foxner, N.-B. (Photo de Mike Dembeck)

Vue aérienne de la réserve naturelle Foxner, N.-B. (Photo de Mike Dembeck)

Conserver l'eau pour la faune

Pour la première fois, tous les cours d'eau du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard et de l'est du Québec ont été cratographiés. Pour en savoir plus »

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien