Notre travail

  • Vallée de la rivière qu'Appelle, Sask. (photo de CNC)

    Vallée de la rivière Qu’Appelle

    La rivière Qu’Appelle et sa vallée abritent une vaste et riche diversité d'espèces. La vallée sert de corridor pour les espèces sauvages et joue un rôle crucial dans le déplacement de plusieurs mammifères à habitat étendu et la migration de nombreux oiseaux. Les milieux humides de la vallée sont essentiels à la survie de plus de 30 espèces animales et végétales rares.

     

  • Bisons des prairies, Old Man on His Back, Sask. (Photo de CNC)

    La gestion du bison des prairies à l’aire de conservation des prairies patrimoniales Old Man on His Back

    Créée par Conservation de la nature Canada (CNC) en 1996, l’aire de conservation des prairies patrimoniales Old Man on His Back (OMB) est un ranch de 5 297 hectares (13 088 acres) situé dans le sud-ouest de la Saskatchewan, sur des terres visées par le Traité 4. Ce secteur demeure d’une grande importance culturelle et spirituelle pour plusieurs peuples autochtones, dont Anishnaabe, Dakota, Lakota, Nakoda, Nêhiyawak et Niitsitapi.

    En 2003, CNC a introduit un troupeau de 50 bisons dans les prairies indigènes d’OMB, dans le cadre de ses objectifs de gestion visant le rétablissement de processus naturels à l’échelle du paysage au sein de cette aire de conservation.

    Le plan de gestion du bison des prairies de CNC orientera le travail de l’organisme avec le troupeau d’OMB pour les dix prochaines années (2020 à 2030). Ce plan inclut la prise en considération des perspectives des Autochtones sur la gestion du troupeau et définit des occasions qui permettent à CNC d’appuyer le contact continu des Autochtones avec le troupeau de bisons. Ce travail est entrepris par l’entremise d’un Groupe consultatif autochtone, lequel se compose de membres provenant de diverses origines culturelles et linguistiques et présentant une diversité d’expertises et d’expériences. Tous les membres du groupe ont un certain intérêt pour d’éventuelles collaborations en lien avec OMB et son troupeau de bisons.

    Importance écologique et culturelle du bison des prairies

    Le bison est un herbivore migrateur de grande taille dont les habitudes et préférences de broutement affectent la composition de la végétation ainsi que le fonctionnement et la structure des écosystèmes des Prairies.

    Les peuples autochtones ont vécu aux côtés du bison des prairies pendant des milliers d’années et ont développé, au cours de leur histoire, des centaines d’usages pour sa chair, ses organes, sa peau et ses os. Nombre de ces usages traditionnels se perpétuent aujourd’hui. 

    Le bison est un animal sacré et dans de nombreuses cultures autochtones, bison, humains et territoire sont inextricablement liés. Le bison occupe également une place de choix dans les pratiques spirituelles, la langue et les récits traditionnels de nombreux peuples autochtones, ainsi que dans plusieurs de leurs cérémonies.

    Les communautés autochtones ont manifesté le besoin d’avoir accès au bison des prairies, et la gestion du troupeau d’OMB par CNC pourrait le permettre en :

    • Organisant une réunion annuelle du Groupe consultatif autochtone à OMB lors de laquelle auraient également lieu des cérémonies.
    • Partager le Plan de gestion du bison des prairies et l’expertise technique de CNC avec toutes les communautés autochtones souhaitant en savoir plus sur la gestion de l’organisme du troupeau d’OMB.
    • Organiser des activités éducatives à OMB pour offrir à la jeunesse l’occasion de découvrir le rôle écologique et culturel du bison dans les écosystèmes de prairie.
    • Donner régulièrement l’occasion aux communautés autochtones de prélever des bisons, ou de recevoir de la viande, des crânes ou des peaux de bison. 
    • Fournir des bisons pour les ajouter aux troupeaux des communautés autochtones, lorsque possible.

    CNC est déterminé à comprendre et à respecter les liens qu’entretiennent les peuples autochtones avec ce paysage et le bison des prairies. Il est important pour nous de travailler ensemble pour veiller sur le troupeau et le maintenir pour la conservation à long terme de cette région et des connexions culturelles avec cette espèce importante.

     

  • Hautes terres Cypress, Sask. (photo de CNC)

    Hautes-terres Cypress

    Les hautes-terres Cypress sont caractérisées par des massifs de forêts parsemés de prés et des prairies. On peut y observer plus de 246 espèces d'oiseaux, soit plus de la moitié des oiseaux présents à l'échelle de la province. Sa grande diversité d'espèces végétales sert d'abris à une variété unique de mammifères dans le sud de la Saskatchewan, notamment l'orignal, le wapiti, le lynx et le couguar.

     

  • Chevêches des terriers (photo de Don Dabbs)

    Coteau Missouri

    Le coteau Missouri est une moraine glaciaire accidentée et vallonnée qui s'étend dans le sud de la Saskatchewan. La région est caractérisée par de vastes étendues de prairies indigènes et un grand nombre de fondrières des Prairies, formant des milieux humides et des lacs. Ces milieux humides et ces lacs, caractéristiques du coteau, en font l'une des régions les plus importantes en Amérique du Nord en termes d’habitats pour la sauvagine. Grâce à l'acquisition de propriétés telle celle de Shoe Lake West, CNC permet d'assurer la protection à perpétuité de milieux naturels de grande valeur dans cette région.

     

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien