Vallée de la rivière Flathead, Colombie-Britannique (photo de CNC)

Vallée de la rivière Flathead, Colombie-Britannique (photo de CNC)

Corridors naturels 101

Grizzlys, Glendale, C.-B. (Photo de Klaus Gretzmacher)

Grizzlys, Glendale, C.-B. (Photo de Klaus Gretzmacher)

La capacité d’adaptation aux changements environnementaux d’une espèce repose notamment sur la possibilité qu’elle a de se déplacer vers des milieux convenant davantage à ses besoins. C’est ici que les corridors naturels entrent en jeu.

Qu’est-ce qu’un corridor naturel?

Les corridors naturels sont des bandes de terrain protégées qui relient deux ou plusieurs parcelles d’habitat dans des régions fortement fragmentées.

Pourquoi les corridors naturels sont-ils importants?

Ces bandes de terrain permettent aux animaux de se déplacer vers de nouvelles zones lorsqu’une menace pèse sur eux, par exemple une surpopulation, un incendie ou une pénurie alimentaire.

Toutefois, en raison de la conversion des habitats naturels à des fins agricoles, commerciales et urbaines, les zones où les espèces peuvent se déplacer deviennent de plus en plus rares. Lorsque laissés seuls, les habitats naturels deviennent parfois des îlots isolés, ce qui peut entraîner la disparition des populations qu’ils abritent.

Quelles sont les espèces qui ont besoin de corridors naturels?

Les corridors naturels sont essentiels à la survie de nombreux mammifères qui ont besoin de vastes habitats pour survivre.

Ils sont également essentiels pour toutes les espèces, même les plantes, car ils assurent le maintient de la diversité génétique.

Si une espèce d’arbre ne peut ensemencer ses graines dans un boisé adjacent en raison d’une autoroute ou d’un autre obstacle, et si les conditions de son habitat changent à tel point qu’elle ne peut plus survivre dans son emplacement actuel, il est fort probable que sa population finisse par disparaître.

Comment peut-on protéger ces corridors?

Plus un paysage est laissé à l’état naturel, meilleure est la connectivité entre les habitats qui le composent.

À l’inverse, plus un paysage est fragmenté, plus il exigera des interventions de la part de groupes comme CNC pour assurer la connectivité entre ses habitats.

Quelles sont les mesures prises par CNC dans ce domaine?

La planification à l’échelle du paysage utilisée par CNC permet aux scientifiques de recenser les principaux corridors naturels. L’objectif est de créer un réseau de zones protégées comprenant à la fois de vastes aires protégées et des corridors naturels.

« Idéalement, toutes nos aires protégées devraient être reliées les unes aux autres dans l’ensemble du paysage », fait remarquer Michael Bradstreet, vice-président de la conservation à CNC.

« Mais en plus de relier nos propriétés, nous devons entretenir des liens réels avec les collectivités et les propriétaires de la région », ajoute-t-il.

En établissant des partenariats avec ces groupes et en cultivant un profond respect et une appréciation du territoire, CNC peut influencer l'adoption de saines pratiques de gestion à l'échelle du paysage, renforçant ainsi les réseaux d’aires protégées.

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197