Boisé Papineau, Laval, Qc (Photo de CNC)

Boisé Papineau, Laval, Qc (Photo de CNC)

Grande chauve-souris brune ou sérotine brune (Photo de USFWS/Wikimedia Commons)

Grande chauve-souris brune ou sérotine brune (Photo de USFWS/Wikimedia Commons)

Grande chauve-souris brune

À quoi ressemble cette espèce?

La grande chauve-souris brune (ou sérotine brune) est l’une des 18 espèces de chauves-souris présentes au Canada. C’est aussi la plus commune et la plus abondante en Amérique du Nord. Revêtue d’un pelage brun uniforme, elle mesure de 9 à 14 cm de long, pèse de 11 à 25 g, et l’envergure de ses ailes est de 32 à 35 cm. Son museau, ses oreilles et les membranes de ses ailes sont noirs. Les femelles sont généralement de plus grande taille que les mâles.

Où vit cette espèce?

Canadian distribution of big brown bat (Map by NCC)

(Cliquez pour agrandir)

La grande chauve-souris brune se trouve du sud du Canada (Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Ontario, Québec et Nouveau-Brunswick) jusqu’en Amérique du Sud (Colombie et Venezuela). Elle est également présente en Alaska et dans certaines parties des Caraïbes. Cette espèce vit dans différents habitats, mais elle est plus commune dans les forêts dominées par les feuillus.

Comme cette espèce est bien adaptée à la présence humaine, on la trouve souvent dans les villes de petites et de grandes tailles, souvent juchée sur les édifices. L’hiver, elle hiberne principalement dans des maisons, granges, églises, égouts et mines. Toutefois, certaines d'entre elles hibernent encore dans des cavernes, des cavités d’arbres et des crevasses de rochers.

Quel est le statut de conservation de cette espèce?

Heureusement, la grande chauve-souris brune est classée de préoccupation mineure à l’échelle mondiale. Elle n’est donc pas une espèce en péril. L'espèce fait tout de même face à des menaces, notamment d’être en conflit avec l’humain, puisqu’elle occupe certains de ses espaces construits. D’autres menaces sont l’accumulation de toxines dans son corps (ex. des pesticides), ainsi que le syndrome du museau blanc, une infection causée par un champignon qui pousse au sein de milieux froids et humides et qui provoque l’infection du museau et des ailes des chauves-souris en hibernation. Les chauves-souris contaminées par ce syndrome doivent dépenser plus d’énergie qu’elles n’en sont capables et se réveillent plus souvent que celles en santé, ce qui cause souvent leur mort. Puisque la grande chauve-souris brune hiberne dans des édifices où la température est assez chaude, elle est moins vulnérable à cette maladie que d’autres espèces de chauves-souris.

Que fait CNC pour protéger l’habitat de cette espèce?

La grande chauve-souris brune est présente sur plusieurs des propriétés de Conservation de la nature Canada (CNC). Les aires naturelles délimitées par CNC où elle se trouve sont : Sillon des montagnes Rocheuses, South Selkirks (C.-B.);  Forêt Happy Valley, Vallée de l’Outaouais, Plaines du lac Rice et Plaine sablonneuse du sud du comté de Norfolk (Ont.); Montagnes Vertes du Nord (QC); East Parklands, Bassin de la rivière Milk, West Boreal Transition, Upper Qu’Appelle, West Parklands et Moose Mountain (Sask.). En protégeant des terres au sein de ces aires naturelles, CNC crée des habitats viables où les chauves-souris peuvent hiberner, se nourrir et élever leurs petits.

Bien que la grande chauve-souris brune soit également présente en Alberta et au Manitoba, CNC n’y a pas encore effectué de recensement ciblé de l’espèce.

CNC travaille également sur le programme de conservation des chauves-souris indigènes du zoo de Toronto qui se consacre au suivi des chauves-souris en Ontario dans le but d’acquérir plus de données sur leurs populations.

Liens d'intérêt (en anglais)

Zoo de Toronto (Native Bat Conservation Program)

Southern Norfolk Sand Plain Natural Area

Pleins feux sur nos sympathisants