Boisé Papineau, Laval, Qc (Photo de CNC)

Boisé Papineau, Laval, Qc (Photo de CNC)

Ours noir (photo d'Allison Haskell)

Ours noir (photo d'Allison Haskell)

Ours noir

Contrairement à la croyance populaire, l’ours noir n’est pas un véritable animal hivernant. Comme de nombreux petits mammifères hivernants, il n’a pas besoin de se nourrir ni de déféquer, mais il peut se réveiller et errer pendant de courtes périodes durant les mois d’hiver si le temps se réchauffe plus que de coutume.

Description

Comme son nom l’indique, ce membre de la famille des ours a généralement un pelage noir, mais il peut être également brun, cannelle, bleu-noir ou même blanc. Le mâle adulte pèse environ 135 kg (297 lb), et la femelle, beaucoup plus petite, pèse en moyenne 71 kg (154 lb).

Habitat

Canadian distribution of American black bear (Map by NCC)

(Cliquez pour agrandir)

Cette espèce occupe environ 60 pour cent de la superficie de son aire de répartition historique en Amérique du Nord, qui s’étend du nord du Canada jusqu’au Mexique. Dans les régions sauvages, il est normalement actif de l’aube au crépuscule, mais lorsqu’il vit à proximité de l’homme, il est plutôt nocturne afin d’éviter les contacts avec l’être humain.

Alimentation

L’ours noir est omnivore, c’est-à-dire qu’il se nourrit d’une grande variété d’aliments incluant des insectes, des baies, des noix, du poisson et même des petits mammifères et des oiseaux.

Quelles sont les mesures prises par CNC pour protéger cette espèce?

Bien que l’ours noir ne soit pas une espèce en péril, il a besoin d’espaces protégés pour vivre. Cette protection est rendue possible grâce à de grandes propriétés protégées, comme celles que l’on trouve dans les monts Sutton, au sud du Québec, et dans la zone naturelle de l’arche de Frontenac, dans l’est de l’Ontario.

Pleins feux sur nos sympathisants