Un couple de Bella Coola, la Nation Nuxalk et Conservation de la nature Canada s’unissent pour créer un refuge pour les oiseaux et d’autres espèces sauvages

14 décembre 2021
Vancouver, Colombie-Britannique

 

Une propriété riveraine située dans la vallée de la Bella Coola, acquise en 2018 par Harvey et Carol Thommasen, des résidents du secteur, dans le but d’y établir un refuge pour les oiseaux, est maintenant la plus récente des aires protégées par Conservation de la nature Canada (CNC) en Colombie-Britannique. D’une superficie de 122 hectares, l’aire de conservation Snowshoe Creek, qui se trouve dans le territoire traditionnel non cédé de la Nation Nuxalk, permet de protéger des milieux de forêt tempérée, de plaine d’inondation et riverains pleins de vitalité qui soutiennent une abondance d’espèces fauniques et une grande diversité de végétaux.

Avec l’appui de la Nation Nuxalk, les Thommasen ont fait don de la propriété à CNC. Cela a été rendu possible grâce au Programme des dons écologiques du Gouvernement du Canada, qui offre des avantages fiscaux aux particuliers et aux entreprises qui font don de terres écosensibles. Ce projet de conservation a également bénéficié du généreux appui de donatrices et de donateurs dont les contributions permettront d’assurer la gestion continue de l’aire de conservation nouvellement créée.

Le site nouvellement protégé jouxte le site du village traditionnel Nuxalk de Nutl’lhiixw et de l’aire protégée actuelle Burnt Bridge Conservancy. Il abrite une cédrière de thuyas géants anciens qui contient de nombreux arbres modifiés à des fins culturelles qui témoignent des milliers d’années d’histoire Nuxalk dans la région. À ce jour, les Nuxalk continuent de visiter le site pour des activités traditionnelles comme la chasse, la pêche, la cueillette de champignons et la récolte de thuyas.

Il s’agit d’un endroit exceptionnel pour la faune. Les espèces présentes y ont été documentées de façon approfondie par Harvey Thommasen, qui est photographe. Les grizzlys y viennent pour chercher de la nourriture en bordure de la rivière. Des barrages de castors y créent de précieux étangs et canaux qui abritent de jeunes saumons et truites fardées. Diverses espèces aviaires utilisent ce territoire, dont le viréo mélodieux, le gros-bec errant, la paruline flamboyante, la mouette de Bonaparte et le grand harle. Au moins 15 espèces figurant sur la liste de la Loi sur les espèces en péril du Canada y ont été observées, dont l’autour des palombes (menacé) le crapaud de l’Ouest (préoccupant) et le carcajou (préoccupant).

CNC est reconnaissant envers le généreux appui de personnes qui ont soutenu ce projet par leurs dons, dont Carla Reed, Rodney Briggs et Robin Pascoe, Lynda Griffiths et Gail Moyle, C. Robin et E. Jennifer Harrison, Margo Wood, et Eric Grace.

L’aire de conservation Snowshoe Creek est le deuxième projet de CNC dans la vallée de la Bella Coola, après l’aire de conservation Tidal Flats. La propriété Tidal Flats protège un système estuarien à l’embouchure de la rivière Bella Coola, à une quarantaine de kilomètres en aval de la propriété Snowshoe Creek. Ensemble, ces aires de conservation contribuent à la sauvegarde de nombreuses espèces aquatiques et riveraines qui dépendent de la rivière Bella Coola pour survivre.

Les prochaines étapes du projet Snowshoe Creek incluent la réalisation d’un inventaire de base, puis d’un plan de gestion qui permettra d’orienter les efforts d’intendance du site à long terme.

Citations

« Nous sommes reconnaissants envers la Nation Nuxalk de nous faire confiance pour veiller sur cette partie de son territoire ancestral et de la vision et de l’engagement de Harvey et Carol pour la protection de cet endroit. Sa valeur de conservation est considérable, particulièrement en raison des habitats riverains qu’il fournit aux jeunes saumons coho et roses, et pour son importance pour le grizzly, le loup et de nombreuses autres espèces. »
Steven Godfrey, directeur des programmes de la côte Ouest, Conservation de la nature Canada

« Carol et moi avons fait don de cette terre à Conservation de la nature Canada surtout pour aider les oiseaux forestiers, dont les populations ont connu un déclin de 30 % depuis les années 1970. Cet endroit servira aussi aux saumons et truites, dont les populations ont aussi grandement souffert au cours des 50 dernières années, et il fournira également un corridor écologique qui permettra à des animaux comme les cerfs, grizzlys et autres grands mammifères de se déplacer en toute sécurité dans la vallée de la Bella Coola. Nous souhaitons remercier la famille Doreen Shepherd, la famille Cecil Moody et Peter Siwallace, ainsi que la bande de la Nation Nuxalk, de leur appui à ce projet. Carol et moi souhaitons aussi dédier ce don à la mémoire de notre ami George Bradd, qui est récemment décédé et qui nous a fait connaître le plaisir d’étreindre les arbres et d’observer les oiseaux. »
Harvey Thommasen, donateur de la propriété

« La Nation Nuxalk exerce ses droits ancestraux et titres en ces lieux depuis des temps immémoriaux, et nous sommes déterminés à protéger les écosystèmes vulnérables sur notre territoire qui pourraient être détruits par des industries extractives comme les mines et l’exploitation forestière. Nous avons donné notre appui à Conservation de la nature Canada pour la gestion de cet endroit, car nous croyons qu’il peut en assurer la protection pour nos Putl’lt, ceux qui ne sont pas encore nés. »
Iris Siwallace, membre du Conseil de la Nation Nuxalk

« En travaillant avec des partenaires comme Conservation de la nature Canada, la Nation Nuxalk et des propriétaires fonciers comme la famille Thommasen, nous protégeons la nature en Colombie-Britannique et dans tout le pays. La protection et la conservation d’une plus grande partie de la nature dans tout le pays constituent un élément important de notre plan pour faire face à la double crise des changements climatiques et de la perte de biodiversité. Grâce à des programmes comme le Programme des dons écologiques, nous progressons vers l’atteinte de notre objectif qui consiste à conserver un quart des terres et un quart des océans au Canada d’ici 2025, et 30 p. 100 d’ici 2030. »
L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

En images

Des photos sont disponibles à cette adresse : https://www.dropbox.com/sh/jbk1uyu0fvcvvn7/AADrft1fIj39-8qU3x1AwbRra?dl=0

Des séquences vidéo non montées sont disponibles à cette adresse : https://dam.itncc.org/galleries/1c74070f-328a-4a47-810e-34649d729801_ce136300-debb-4c1c-b5b3-d5cb114e948d-ExternalUser

Faits saillants

  • Les terres provinciales adjacentes à la propriété abritent d’importants peuplements forestiers côtiers intacts de pruche de l’Ouest et des forêts de plaines inondables matures de peupliers de l’Ouest, de thuyas géants ancestraux et de douglas de Menzies. Ce projet vient agrandir un réseau d’aires protégées dans la région, qui inclut les aires Burnt Bridge Creek Conservancy et Tweedsmuir Park.
  • L’aire de conservation Snowshoe Creek se compose de divers habitats, dont des milieux humides liés à des étangs de castors et des plaines d’inondation en bordure de la rivière Bella Coola. Les milieux forestiers intacts qui s’y trouvent contiennent un mélange de thuyas géants, de peupliers de l’Ouest et d’aulnes rouges.
  • L’endroit fournit des habitats exceptionnels au grizzly, et une grande partie du secteur est désignée aire de gestion du grizzly par la province.
  • L’aire de conservation Snowshoe Creek soutient les 5 espèces de saumons du Pacifique, ainsi qu’une diversité de truites et d’autres poissons.
  • L’endroit se trouve dans une zone de transition pour les espèces d’oiseaux côtiers et de l’intérieur, dont des sous-espèces distinctes de pic flamboyant, de jaseur d’Amérique, de paruline (à croupion jaune, Audubon, à calotte noire), ainsi que de bec-croisé des sapins.

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 14 millions d’hectares d’un océan à l’autre et à l’autre. Pour en savoir plus : conservationdelanature.ca.

Pour en savoir plus sur le Programme des dons écologiques, visitez canada.ca/dons-ecologiques.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC | twitter.com/NCC_CNCMedia

- 30 -

Renseignements

Lesley Marian Neilson
Directrice des communications et de la mobilisation - Région de la Colombie-Britannique
250 661-2969

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain