Des oiseaux de rivage en vol (Photo de C. Artuso)

Des oiseaux de rivage en vol (Photo de C. Artuso)

Pour observer les oiseaux de rivage d’une manière sécuritaire et enrichissante

Bécasseau semipalmé (Photo de CNC)

Bécasseau semipalmé (Photo de CNC)

Chaque été, la baie de Fundy accueille des milliers d’oiseaux de rivage qui y font escale au cours de leur migration entre leurs aires de reproduction dans l’Arctique canadien et leurs aires d’hivernage en Amérique du Sud. Ils s’arrêtent dans la baie de Fundy pour prendre du poids en vue du long périple migratoire qui les attend. Une fois sur place, ils se dispersent sur les vasières exposées à marée basse en quête d’invertébrés, comme la crevette fouisseuse. À la marée haute, ils vont prendre un peu de repos sur la plage.  

La réserve d’oiseaux de rivage de Johnson’s Mills, au Nouveau-Brunswick, figure parmi ces sites importants qui servent de refuge aux oiseaux migrateurs, ainsi qu’à de nombreuses autres espèces. Le bécasseau semipalmé est l’espèce qui transite le plus fréquemment par la réserve, mais les visiteurs peuvent également y observer le pluvier semipalmé, le bécasseau minuscule, le bécasseau sanderling et le tournepierre à collier.

Restrictions liées à la COVID-19

En raison des protocoles mis en place en lien avec la COVID-19 et de l’espace limité à l’intérieur du centre d’interprétation de Johnson’s Mills, celui-ci demeura fermé aux visiteurs cet été. Il est possible que vous aperceviez néanmoins nos stagiaires et des membres de notre personnel effectuant des recherches sur les oiseaux de rivage au centre, alors n’hésitez pas à les saluer si vous les croisez!

Bien que le centre soit fermé, les personnes passionnées d’oiseaux de rivage pourront tout de même s’aventurer dans la zone centrale de la réserve pour profiter du spectacle naturel offert par les oiseaux.

Quel est le meilleur moment pour observer les oiseaux de rivage à Johnson’s Mills?

Le meilleur moment pour observer les oiseaux qui visitent la réserve est au cours des deux heures qui précèdent et des deux heures qui suivent la marée haute, car c’est au cours de cette période qu’ils tentent habituellement de prendre un peu de repos sur la plage. N’essayez pas de vous en approcher de trop près, car il est essentiel qu’ils puissent se reposer sans être dérangés. L’horaire des marées est disponible au kiosque d’information du centre d’interprétation, près du stationnement.

À marée basse, les oiseaux seront en train de se nourrir dans les vasières et seront moins susceptibles d’être dérangés. Des guides-interprètes de CNC se trouvent sur place pour recueillir des données, surveiller le périmètre et empêcher les visiteurs d’importuner les oiseaux de rivage. Voici quelques directives pour assurer le bien-être des oiseaux lors de votre visite.

Ces directives ne s’appliquent pas seulement à la réserve de Johnson’s Mills, mais également à tout habitat d’importance pour les oiseaux de rivage. N’oubliez pas que des directives différentes ou supplémentaires peuvent s’appliquer dans d’autres aires naturelles. Restez toujours à l’affût des avis et des panneaux affichés lorsque vous visitez des aires protégées en région côtière.

Gardez vos distances

Lors de votre visite à Johnson’s Mills, n’oubliez pas de respecter la distanciation physique non seulement avec les autres visiteurs, mais aussi avec les oiseaux de rivage. La meilleure façon d’assurer leur sécurité et leur tranquillité est de garder vos distances et de ne pas vous rendre directement sur la plage. Dans le cas contraire, les oiseaux risquent de s’envoler, de pousser des cris ou de se mettre en position d’envol. Si vous observez ces comportements, éloignez-vous. 

N’amenez pas votre animal de compagnie

N’amenez pas d’animaux de compagnie sur place. Même les mieux dressés peuvent déranger les oiseaux. De plus, les chiens et les chats sont des prédateurs naturels, ce qui peut rendre les oiseaux de petite taille nerveux. Il est donc préférable de laisser vos compagnons à fourrure à la maison lors de cette sortie.

Marchez calmement

Marchez calmement lorsque vous visitez la réserve. À marée basse, évitez de marcher sur les vasières, car vous pourriez déranger les petits invertébrés dont s’alimentent les oiseaux.

Maintenez le bruit et vos activités à leur minimum

Lorsque vous arrivez dans une réserve naturelle, conduisez lentement, n’agitez pas les bras, ne criez pas et ne faites pas de bruits inattendus qui pourraient provoquer une réaction de surprise. N’essayez jamais de faire intentionnellement s’envoler les oiseaux. Cela est interdit par la loi, et les oiseaux ont besoin de conserver leur énergie pour le long périple migratoire qui les attend.

N’abandonnez pas vos déchets sur place

Assurez-vous de rapporter tous les objets que vous avez apportés et de ramasser tous vos déchets. Sinon, les oiseaux risqueraient de s’y prendre ou de s’y emmêler, ou encore d’essayer de les manger. Apportez un sac ou un autre contenant pour y mettre vos déchets et rapportez le tout avec vous au moment de partir.

En suivant ces directives simples, vous pourrez faire l’observation de la magnifique migration des oiseaux de rivage de manière respectueuse et sécuritaire.

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain