Propriété Britain Lake Wetland and Woodlands, péninsule Saugeen Bruce, Ont. (Photo de CNC)

Propriété Britain Lake Wetland and Woodlands, péninsule Saugeen Bruce, Ont. (Photo de CNC)

Une nouvelle propriété de CNC assure la connectivité de l’habitat d’ours génétiquement distincts sur la péninsule Saugeen Bruce

29 juillet 2021
Lion's Head, Ontario

 

La propriété de 160 hectares constitue un rare corridor de conservation

Conservation de la nature Canada (CNC) annonce l’acquisition d’une propriété sur la péninsule Saugeen Bruce. Constituée de 160 hectares (395 acres) de forêt et de milieux humides, la propriété Britain Lake Wetland and Woodlands connecte entre elles des aires protégées adjacentes pour former un corridor de conservation de plus de 445 hectares (1 100 acres) à l’extrémité nord de la péninsule, entre les lacs Britain et Otter.

Des écosystèmes connectés entre eux permettent aux animaux de se déplacer librement sans être exposés à des menaces comme traverser une autoroute ou circuler dans des milieux développés par les humains. La forêt de feuillus de la propriété Britain Lake Wetland and Woodlands est peuplée de hêtres dont les noix fournissent une alimentation en matières grasses à la population locale d’ours noirs. De plus, un marécage à conifères dominé par le thuya occidental fournit de l’ombre à des orchidées indigènes. La crête de l’escarpement du Niagara, au sol calcaire, abrite également des espèces de fougères qui prospèrent dans ce type d’environnement.

Comme les aires naturelles subissent des pressions croissantes à travers la péninsule Saugeen Bruce, il devient de plus en plus important de protéger des lieux comme la propriété Britain Lake Wetland and Woodlands, qui abrite une si grande variété d’habitats.

La péninsule Saugeen Bruce offre non seulement un habitat à des espèces de plantes et d’oiseaux rares, mais aussi à une population unique d’ours noir, dont les contacts avec d’autres populations de l’Ontario ont été restreints par la géographie et le développement d’origine humaine. Aujourd’hui, les quelques ours encore présents dans la région sont génétiquement distincts de leurs cousins du reste de la province et, sans une protection adéquate, nous risquons d’assister à leur extinction à l’échelle locale. Des espaces naturels intacts comme ceux de la propriété Britain Lake Wetland and Woodlands, où ils peuvent se nourrir, dormir, errer et s’accoupler, sont essentiels à leur survie.

La propriété Britain Lake Wetland and Woodlands abrite de nombreuses espèces inscrites sur la liste de la Loi sur les espèces en péril du Canada, y compris le massasauga (un serpent menacé), la couleuvre mince (menacée), la grive des bois (menacée) et la paruline du Canada (menacée).

La nouvelle aire de conservation ne se rend pas tout à fait jusqu’au lac Britain, mais comprend une grande partie des terres situées entre les propriétés Cape Chin Woods et Otter Lake Nature Reserve de la Bruce Trail Conservancy. De son côté, l’équipe de conservation de CNC s’efforce de trouver la meilleure façon de permettre aux gens de profiter de la propriété de façon sécuritaire et responsable tout en assurant la protection de ses caractéristiques naturelles et des espèces qu’elle abrite.

Ce projet a été financé en partie par le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du Gouvernement du Canada, dans le cadre du Fonds de la nature du Canada. Il a également reçu l’appui financier de SC Johnson, de Bruce Power et du Gouvernement de l’Ontario par l’entremise du Partenariat pour la protection des espaces verts, afin d’assurer la protection et l’intendance à long terme de la propriété Britain Lake Wetland and Woodlands.

Citations

« Ces corridors de conservation sont rares sur la péninsule Saugeen Bruce, il est donc très excitant de pouvoir relier les habitats dont les ours, les massasaugas et d’autres animaux ont besoin pour se nourrir, se déplacer, s’accoupler et dormir sans avoir à traverser une route, par exemple. Les ours noirs de la péninsule Saugeen Bruce sont génétiquement distincts des populations voisines de l’Ontario, c’est pourquoi nous avons la responsabilité de veiller à ce qu’ils subsistent pour des générations à venir. »
Esme Batten, directrice de programmes de CNC pour le Centre-Ouest de l’Ontario

« Notre gouvernement augmente la superficie des espaces verts conservés en Ontario afin de protéger des aires naturelles de grande valeur écologique et fournir à la population plus d’occasions d’activités récréatives en plein air, lesquelles sont bénéfiques à notre santé physique et mentale, a déclaré David Piccini, ministre de l’Environnement, de la Conservation et des Parcs. En collaborant avec des leaders en conservation comme Conservation de la nature Canada et l’Ontario Land Trust Alliance, l’Ontario peut atteindre nos objectifs partagés de protéger nos terres, notre air et nos eaux pour les générations futures. »
David Piccini, ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs

« Pour s’attaquer à la double menace des changements climatiques et de l’appauvrissement rapide de la biodiversité, la nature est une alliée importante. Je suis fier de constater la protection accrue de terres écosensibles sur la péninsule Bruce, aussi nommée péninsule de Saugeen, ce qui permettra de soutenir les espèces sauvages et d’assurer que la population puisse profiter de cette région immaculée pour les générations à venir. »
L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 14 millions d’hectares (35 millions d’acres) d’un océan à l’autre et à l’autre. Pour en savoir plus : conservationdelanature.ca.

Le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du Gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique destiné à soutenir la création de nouvelles aires protégées et de conservation par l’acquisition de terres privées et de droits sur celles-ci. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. Les fonds qui y sont investis par le gouvernement fédéral sont bonifiés par des contributions de contrepartie amassées par CNC et ses partenaires, Canards Illimités Canada ainsi que la communauté canadienne des organismes de conservation.

Le Partenariat pour la protection des espaces verts du Gouvernement de l’Ontario aide ses partenaires à faire l’acquisition de terres en vue de conserver des aires naturelles écologiquement importantes et à protéger les milieux humides, les prairies et les forêts qui contribuent à atténuer les effets des changements climatiques. Le gouvernement versera un montant de contrepartie partielle aux contributions privées et aux autres contributions non provinciales amassées par Conservation de la nature Canada et la Ontario Land Trust Alliance, pour aider les partenaires en conservation à acquérir, restaurer et gérer de nouvelles aires protégées.

Images

https://adobe.ly/3dDDvOr

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC | twitter.com/NCC_CNCMedia

- 30 -

Renseignements

Tara King
Directrice des communications - Région de l'Ontario

Jensen Edwards
Responsable des relations avec les médias
Cell. 438 885-9157

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien