Projet Hastings Wildlife Junction

Hastings Wildlife Junction, Ont. (Photo de CNC)

Hastings Wildlife Junction, Ont. (Photo de CNC)

Ce projet de 8 000 hectares dans le sud de l’Ontario est la prochaine étape cruciale pour atténuer les effets des changements climatiques et du déclin de la biodiversité

Conservation de la nature Canada (CNC) a une extraordinaire occasion de protéger et conserver 8 000 hectares de forêts et de milieux humides d’importance au sud de Bancroft, en Ontario. Un projet d’une telle envergure et d’une telle importance sur le plan écologique, situé à la rencontre des corridors écologiques Algonquin-Adirondacks et The Land Between, représente une occasion extrêmement rare dans le sud de l’Ontario. Par ses caractéristiques naturelles, le site fournit des services écologiques essentiels et sa protection en fera un atout pour freiner les effets des changements climatiques et le déclin de la biodiversité.

Le site Hastings Wildlife Junction comporte de vastes étendues de forêt intérieure et un extraordinaire couvert forestier de l’ordre de 98 %, de même que des rivières et milieux humides d’importance. L’aire naturelle jouxte plus de 30 000 hectares de terres de la Couronne qui ont été spécialement désignées zone de gestion valorisée.

Faits en bref

  • Localisation : Comté de Hastings
  • Types d’habitats : forêts, milieux humides, rivières et ruisseaux
  • Superficie : 8 000 hectares
  • Berges : 86 kilomètres
  • Espèces : mammifères à grand domaine vital comme le loup de l’Est, l’ours noir, l’orignal, la martre d’Amérique et le wapiti, qui y a été réintroduit avec succès, ainsi que plusieurs espèces d’oiseaux rares et de tortues

Réduire les effets des changements climatiques par la conservation des milieux naturels

Rivière Crowe, Hastings Wildlife Junction, Ont. (Photo de CNC)

Rivière Crowe, Hastings Wildlife Junction, Ont. (Photo de CNC)

Les forêts et les milieux humides du projet Hastings Wildlife Junction fournissent des services écosystémiques essentiels à la région et au-delà. Cela inclut le stockage du carbone, la purification de l’air et le stockage de l’eau lors des crues. Les bienfaits du site en matière de séquestration et de stockage du carbone sont importants dans nos efforts pour réduire la quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Ce projet dans le bassin versant du lac Ontario et dans les eaux d’amont de la baie de Quinte est particulièrement important pour préserver la qualité de l’eau pour la vie aquatique locale et les collectivités en aval, de Toronto à Kingston.

L’endroit représente un excellent exemple de l’ampleur des mesures nécessaires pour atténuer les effets des changements climatiques et du déclin de la biodiversité au Canada et obtenir des retombées sans égales à l’échelle nationale et mondiale. 

Connecter entre eux des corridors écologiques

Le projet Hastings Wildlife Junction se trouve à la rencontre des corridors Alonquin-Adirondacks et The Land Between, lequel correspond à la zone de transition entre l’écorégion des basses-terres du Saint-Laurent et le Bouclier canadien. Cette région d’une très grande diversité biologique offre certains des meilleurs habitats qui subsistent pour nombre d’espèces en péril.

En augmentant les superficies conservées dans la zone connectant ces deux corridors, le projet Hastings Wildlife Junction jouera un rôle crucial pour la protection de la biodiversité en permettant aux espèces sauvages de se déplacer librement entre leurs habitats. C’est pourquoi nous avons appelé cette région l’aire naturelle des corridors centraux de l’Ontario.

Une région sous pression

Cerf, Hastings Wildlife Junction, Ont. (Photo de Chelsea Marcantonio)

Cerf, Hastings Wildlife Junction, Ont. (Photo de Chelsea Marcantonio)

Au cours des 150 dernières années, nombre d’habitats et d’espèces ont connu un déclin au Canada. Celui-ci a été plus marqué dans le sud du pays, et tout particulièrement dans le sud de l’Ontario, région où habite une grande partie de la population de cette province et qui possède une longue histoire de peuplement et d’aménagement du territoire à des fins agricoles, urbaines et industrielles.

Les pressions associées au développement y sont en hausse. En 2021, Bancroft, le pôle économique et récréatif du nord du comté de Hastings, a été nommée meilleur endroit au Canada où acheter une propriété immobilière par le magazine en ligne MoneySense.

Les importants bienfaits du secteur en matière d’écosystèmes et de biodiversité, ainsi que la menace grandissante du développement dans ce secteur, font de ce site une prochaine étape essentielle pour la conservation à l’échelle du paysage dans le sud de l’Ontario.

Des nouvelles du projet Hastings Wildlife Junction

En mars 2022, 5 000 hectares ont été protégés dans le cadre du projet Hastings Wildlife Junction. Bien que cette annonce marque un jalon important, il reste encore beaucoup à faire. CNC s’est en effet donné comme objectif de conserver 8 000 hectares de forêts et de milieux humides intacts à cet endroit où les occasions de réaliser des projets de conservation à l’échelle du paysage sont extrêmement rares. CNC encourage la population, les entreprises et les fondations à faire des dons pour permettre à ce projet de franchir plus rapidement le fil d’arrivée.

Nous vous prions d’envisager de faire un don unique ou de vous engager à nous appuyer sur plusieurs années pour nous aider à veiller sur le site Hastings Wildlife Junction.

Faites un don pour appuyer le projet Hastings Wildlife Junction

Pour plus d’information ou pour discuter des options de don, veuillez communiquer avec :

Pia Kaukoranta Vahabi
Directrice du développement et des communications (par intérim) | Région de l’Ontario
pia.vahabi@natureconservancy.ca | 416 220-3784

Un héritage naturel

Quand vient le temps de conserver les aires naturelles les plus importantes au pays, acquérir des terres n’est que le commencement. En assurer l’intendance, c’est-à-dire les gérer à long terme, est au cœur de notre travail. Chacune des propriétés que nous protégeons fait l’objet d’un suivi et est gérée de manière à maintenir et favoriser la vitalité des écosystèmes et espèces qui s’y trouvent, même si cela veut dire d’y laisser la nature suivre son cours. Cela peut inclure de répertorier et d’éliminer les espèces envahissantes et de restaurer des milieux humides, des prairies et des forêts. Il peut aussi s’agir de faire le suivi d’espèces en péril, de planter des espèces indigènes, d’aménager des sentiers ou d’installer des panneaux.

Afin de continuer de veiller sur les aires naturelles qu’il protège, CNC a créé un Fonds de dotation pour l’intendance. Celui-ci soutient, sur une base annuelle, nos travaux d’intendance prioritaires en Ontario. Chaque année, les bénéfices sont utilisés pour payer les coûts nécessaires pour assurer une gestion scientifique, efficace et à long terme des terres sur lesquelles veille CNC. L’organisme pourrait envisager ou créer des mécanismes de financement axés sur le marché du carbone dans le cadre de nouvelles initiatives comme le projet Hastings Wildlife Junction, afin de financer son travail de conservation.

Il pourrait diriger une partie ou la totalité de tout don versé pour ce projet au Fonds de dotation pour l’intendance de l’Ontario. Les revenus de ce fonds  permettent de soutenir la gestion à long terme de propriétés qui se trouvent dans la province, ce qui inclut  les milieux conservés dans le cadre du projet Hastings Wildlife Junction. Si toutes les sommes nécessaires à ce projet sont amassées ou s’il s’avère irréalisable, votre don sera consacré à la prochaine priorité de conservation au sein de l’aire naturelle des corridors centraux de l’Ontario.

Les dons peuvent être versés par chèque, transfert d’actions ou carte de crédit en visitant le lien ci-dessous. Les chèques doivent être faits au nom de Conservation de la nature Canada et envoyés par la poste au 410-245, avenue Eglinton Est, Toronto, ON M4P 3J1. Dans la section « POUR » ou dans une note jointe au chèque, veuillez indiquer que votre don est destiné à : « Corridors centraux de l’Ontario – Hastings Wildlife Junction ». Si un crédit fiscal aux États-Unis est plus avantageux pour vous, CNC collabore avec American Friends of Canadian Nature, un organisme de bienfaisance enregistré aux États-Unis, et nous serions heureux d’explorer diverses options de don avec vous.

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain