facebook
Barachois de Malbaie, QC (Photo de CNC)

Barachois de Malbaie, QC (Photo de CNC)

Le barachois de Malbaie : une diversité d'habitats exceptionnelle

Barachois, Gaspésie (photo de CNC)

Barachois, Gaspésie (photo de CNC)

Cliquez ici pour visiter le barachois de Malbaie

En Gaspésie, se trouve le barachois de Malbaie, un des milieux naturels les plus extraordinaires qui soit et où Conservation de la nature Canada (CNC) protège plus de 200 hectares. Imaginez un endroit où l’eau de mer rencontre celle des rivières, créant un marécage d’eau salée par endroits et douce à d’autres. La vie qui s’y développe n’a de cesse de nous éblouir et le paysage ne ressemble à aucun autre. 

Mais qu’est-ce qu’un barachois? C’est une étendue d’eau saumâtre séparée de la mer par une barre de sable. Véritable barrière naturelle contre l’érosion, la barre de sable du barachois de Malbaie, d’une longueur de 6 kilomètres, est colonisée par une végétation qui assure sa stabilité, dont l’ammophile à ligule courte et l’élyme des sables, qui favorise la présence d’habitats uniques et essentiels à plusieurs centaines d’espèces animales et végétales.  

Un milieu essentiel pour des espèces menacées

Halte migratoire et site de nidification, de repos et d’alimentation, le barachois de Malbaie est reconnu mondialement pour sa grande richesse écologique. Désigné Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO), il accueille au fil des saisons plus de 240 espèces d’oiseaux dont de nombreuses en situation précaire. Le garrot d’Islande, l’arlequin plongeur, l’hirondelle de rivage, le bécasseau maubèche, le quiscale rouilleux, le moucherolle à côtés olive, la paruline du Canada et le hibou des marais sont parmi les espèces rares qui fréquentent le barachois. Au printemps et à l’automne, de grands groupes de bernaches du Canada et de bernaches cravants font halte dans la lagune durant leur migration pour se nourrir de zostère marine.

Les milieux aquatiques du barachois de Malbaie abritent également une grande diversité de poissons qui y trouvent des sites de reproduction, d’alimentation et de croissance de haute qualité. Ces milieux constituent notamment une voie de fraie, c’est-à-dire de reproduction, pour le saumon atlantique qui remonte la rivière Malbaie.

Allier conservation et accès au public

En raison de ses paysages spectaculaires et de sa localisation sur le golfe du Saint-Laurent, le barachois de Malbaie est un attrait touristique incontournable et un lieu incomparable pour communier avec la nature. 

Pour en protéger la nature exceptionnelle et pour accommoder les nombreuses personnes qui le visitent chaque année, plusieurs projets ont été réalisés. En effet, CNC, ses partenaires, et des bénévoles ont travaillé pour y planter des centaines d’arbres et d’herbacés, aménager des capteurs de sable afin de reformer les dunes rongées par l’érosion, installer une passerelle en bois de 520 mètres pour les cyclistes et les piétons, 4 plateformes de détente, et 2 accès à la plage.

Vous n'avez pas à nous croire sur parole; découvrez plutôt les dunes et la forêt de la barre de sable du barachois de Malbaie dans ces vidéos! 

Remerciements

Conservation de la nature Canada remercie ses partenaires financiers pour la réalisation du projet d’aménagement et de restauration : Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), dans le cadre du Fonds canadien de revitalisation des communautés (FCRC), le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques par l’intermédiaire du Projet de partenariat pour les milieux naturels, la Fondation de la faune du Québec et son partenaire financier HydroQuébec, Age of Union Alliance, allié important pour le fleuve Saint-Laurent, le Programme Interactions communautaires lié au Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026, et mis en œuvre par Environnement et Changement climatique Canada et MELCC, U.S. Fish and Wildlife Service, en vertu de la North American Wetlands Conservation Act et Habitat faunique Canada.

Ce projet bénéficie également de l'aide précieuse des organismes locaux de la Ville de Percé, ainsi que de nombreux bénévoles. 

Conservation de la nature Canada tient à remercier les donateurs suivants sans lesquels la protection de cette propriété n’aurait été possible : le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques via le projet Ensemble pour la nature, le gouvernement du Canada via le Programme de conservation des zones naturelles, le North American Wetlands Conservation Act (NAWCA) administré par le U.S. Fish and Wildlife Service et la Fondation de la faune du Québec.

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain