Vallée de Codroy, T.-N-.L. (Photo de Mike Dembeck)

Vallée de Codroy, T.-N-.L. (Photo de Mike Dembeck)

Conservation de la nature Canada agrandit la réserve naturelle de la vallée Codroy

03 juin 2020
Channel-Port aux Basques, T.-N.-L.

 

Protection accrue de la faune au sein d’une région reconnue à l’échelle internationale

Conservation de la nature Canada (CNC) protège désormais 19 hectares (47 acres) de forêt boréale bordant la rivière Grand Codroy, en amont d’un des milieux humides les plus précieux de la province pour la faune. Les habitats naturels qui se trouvent dans la vallée Codroy, dont l’importance est reconnue à l’échelle mondiale, abritent plus de la moitié des espèces d’oiseaux trouvées à Terre-Neuve-et-Labrador. Le site nouvellement protégé agrandit la réserve naturelle de la vallée Codroy à 262 hectares (647 acres).

Située à 40 kilomètres au nord de Channel-Port aux Basques, la vallée Codroy abrite 2 des Zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO) du Canada, et fournit un habitat à 243 espèces d’oiseaux, soit une diversité d’espèces trouvée nulle part ailleurs dans la province. En 1987, l’estuaire de la Grand Codroy, situé là où la rivière Codroy rejoint l’Atlantique, a été désigné par la Convention de Ramsar comme un milieu humide d’importance internationale.

Le récent ajout à la réserve naturelle de CNC se trouve près de la collectivité de O’Regan’s et borde la rivière Codroy sur plus d’un demi-kilomètre. Principalement composée de forêt, la réserve est peuplée de bouleaux jaunes matures, une des rares espèces d’arbres hébergeant la dégélie plombée, un lichen dont la situation est désignée préoccupante dans la liste des espèces en péril au Canada.

La vallée Codroy est une destination prisée des adeptes d’ornithologie et de plein air. Des sections de la réserve naturelle de CNC sont accessibles via un sentier entretenu par la Codroy Valley Area Development Association.

Ce projet de conservation a été rendu possible grâce aux contributions financières du Gouvernement du Canada, par l’entremise du Programme de conservation du patrimoine naturel du Fonds de la nature du Canada ainsi que du U.S. Fish and Wildlife Service en vertu de la North American Wetlands Conservation Act. Les successions de David et Phyllis Pike ont fourni un financement privé essentiel à l’obtention de fonds de contrepartie. Les regrettés David et Phyllis Pike étaient un couple de St. John’s qui aimait la nature et leur province.

Citations

« Nous sommes ravis de pouvoir protéger cette zone forestière et de l’ajouter à notre réserve naturelle de la vallée Codroy. Nous sommes très reconnaissants envers le Gouvernement du Canada et le U.S. Fish and Wildlife Service pour leur soutien financier apporté à ce projet. Nous souhaitons aussi remercier la famille de Phyllis et David Pike de St. John’s pour leur don si essentiel à la réussite de ce projet. »
- Megan Lafferty, directrice des programmes à CNC, région de Terre-Neuve-et-Labrador

« Mes parents, Phyllis et David Pike, se passionnaient pour la nature et pour Terre-Neuve. Ils ont appuyé Conservation de la nature Canada pendant de nombreuses années. Notre famille est si fière que leur patrimoine contribue à protéger cet habitat faunique important dans la vallée Codroy. »
- Christopher Pike

« Cette semaine marque la Semaine canadienne de l’environnement, et le thème de cette année est “La nature”. L’agrandissement de la réserve naturelle de la vallée Codroy protégera un important habitat de forêt boréale pour les espèces sauvages de Terre-Neuve et du Labrador. Avec l’aide de partenaires comme Conservation de la nature Canada, nous progressons vers la conservation d’un quart des terres et d’un quart des océans du Canada d’ici 2025. Félicitations à tous ceux qui ont permis la réalisation de ce projet et bonne Semaine de l’environnement! »
- L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Je tiens à féliciter Conservation de la nature Canada pour la conservation de 19 hectares d’habitat supplémentaire de forêt boréale dans la vallée Codroy. En travaillant avec des partenaires comme Conservation de la nature Canada à des projets de conservation comme celui-ci, nous protégeons notre patrimoine naturel pour aujourd’hui et pour les générations à venir. »
- Gudie Hutchings, députée fédérale de Long Range Mountains

Faits saillants

  • Plus de 19 espèces de sauvagines ont été observées dans l’estuaire de la rivière Grand Codroy, y compris le canard branchu, une espèce rare. L’estuaire est d’ailleurs considéré comme le bastion provincial de la reproduction de la sarcelle à ailes bleues et du canard d’Amérique.
  • Conservation de la nature Canada travaille à Terre-Neuve-et-Labrador depuis 1996. L’organisme a contribué à y conserver 5 200 hectares (13 000 acres) de terres parmi les plus importantes, et ce, de la vallée Codroy au littoral de la péninsule d’Avalon.

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la conservation de 14 millions d’hectares (35 millions d’acres) d’un océan à l’autre et à l’autre, dont plus de 31 500 hectares (78 000 acres) de terres de grande valeur écologique au Canada atlantique.

Le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du Gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique destiné à soutenir la création de nouvelles aires protégées et de conservation par l’acquisition de terres privées et de droits sur celles-ci. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. Les fonds que le gouvernement fédéral investit dans le programme sont bonifiés par des contributions de contrepartie amassées par CNC et ses partenaires, soit Canards Illimités Canada ainsi que la communauté canadienne des organismes de conservation.

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC | twitter.com/NCC_CNCMedia

- 30 -

Renseignements

Kathryn Morse
Directrice des communications - Région de l'Atlantique
1 866 319-5985

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien