Barachois de Malbaie, Québec (photo de Photopleinciel)

Barachois de Malbaie, Québec (photo de Photopleinciel)

Chaudière-Appalaches

Réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle (île aux Grues)

Quand la nature côtoie la culture (SENTIER)

Réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle, Québec (Photo de Claude Duchaîne)

Réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle, Québec (Photo de Claude Duchaîne)

Au fil des 2,5 km de sentiers de la réserve, vous découvrirez une flore et une faune exceptionnelles, ainsi que l’histoire naturelle des lieux et la façon dont elle a influencé les œuvres d’artistes locaux. Jean-Paul Riopelle s’est grandement inspiré de cet endroit pour illustrer ses oies, hiboux, fougères et explosions de couleurs. À votre tour de venir interpréter la nature de vos propres yeux.

Pour en savoir plus >

Le site est ouvert à l’année pour la randonnée pédestre et la raquette. Il est particulièrement intéressant au printemps pour sa flore printanière et l’observation d’oiseaux forestiers et aquatiques. Il est situé au bout du chemin de la Haute-Ville, à Saint-Antoine-de-l’Isle-aux-Grues.

Cliquez ici pour voir la carte des sentiers

Pour vous y rendre : 

 

Réserve naturelle du Méandre-de-la-Rivière-Vincelotte (Cap-Saint-Ignace)

Un important écosystème aquatique en face de l’île aux Grues (SENTIER)

Réserve naturelle du Méandre-de-la-Rivière-Vincelotte, Cap-Saint-Ignace, Québec (Photo de CNC)

Réserve naturelle du Méandre-de-la-Rivière-Vincelotte, Cap-Saint-Ignace, Québec (Photo de CNC)

À 15 km de Montmagny, en face de l’île aux Grues, venez explorer l’embouchure de la rivière Vincelotte qui se démarque par sa grande biodiversité et son important écosystème aquatique. Un sentier d’interprétation de 300 m mène près des rives de l’estuaire du Saint-Laurent où se trouve un étang fréquenté par de nombreuses espèces de sauvagines et d’oiseaux aquatiques. Vous avez du temps ? Empruntez le traversier L'Isle-aux-Grues–Montmagny et partez à la découverte de la réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle, une érablière tricentenaire également propriété de Conservation de la nature. 

Le site est ouvert toute l’année, sauf en période de chasse du début septembre à la mi-janvier pour des questions de sécurité.

Cliquez ici pour voir la carte du sentier

Pour vous y rendre :

 

La pointe de Saint-Vallier (Saint-Vallier de Bellechasse)

Une promenade au bord du littoral à proximité de Québec (SENTIER)

Pointe Saint-Vallier, Québec (Photo de CNC)

Pointe Saint-Vallier, Québec (Photo de CNC)

À seulement 40 minutes de route à l’est du pont de Québec, découvrez une batture de plus de 1 km en bordure de l’anse de Bellechasse. Marchez à travers prés et forêts ou longez le littoral en kayak et laissez-vous émerveiller par ces paysages d’une diversité incroyable. À l’automne et au printemps, vous pourriez y apercevoir la grande oie des neiges et autres espèces aviaires qui y font halte pour s’alimenter lors des longues migrations. Observez plusieurs espèces floristiques en situation précaire et qui sont endémiques à l’estuaire d’eau douce du Saint-Laurent (elles ne poussent nulle part ailleurs au monde). Ne manquez pas la visite du manoir colonial situé sur la propriété et datant du 18e siècle.

Le site est ouvert en période estivale, mais seulement dans le cadre des activités organisées par l’organisme Domaine-Pointe-de-Saint-Vallier.   

Cliquez ici pour voir la carte du sentier

Pour vous y rendre :

 

L’anse Ross (Saint-Nicolas)

Une promenade sur la plage à marée basse (ACCÈS RIVERAIN À LA PLAGE ET AU FLEUVE)

Anse-Ross, Saint-Nicolas, Québec (Photo de CNC)

Anse-Ross, Saint-Nicolas, Québec (Photo de CNC)

Profitez de cet accès naturel au fleuve Saint-Laurent sur la rive sud de Québec (Lévis) pour vous délecter d’une promenade sur la plage de l’anse Ross à marée basse. Vous y trouverez un paysage magnifique de sable, de rochers et rencontrerez sur votre chemin un marais à scirpe qui favorise l’établissement de plantes rares dont l’ériocaulon de Parker, une espèce menacée au Québec. Puisque le site se trouve au sein d’une aire de concentration d’oiseaux aquatiques (ACOA), vous y apercevrez probablement plusieurs espèces, surtout en période de migration.

L’anse Ross est ouverte aux visiteurs durant toute la période estivale pour les activités à faible impact : marche, baignade, promenade en embarcation sans moteur. N’oubliez pas de vérifier les marées en cliquant ici avant votre visite, puisque la plage est accessible à marée basse uniquement.  

Pour vous y rendre :

 

Pleins feux sur nos sympathisants

fre-2015-ad-417x197