Conservation de la nature Canada agrandit des milieux humides protégés du comté de Norfolk

12 janvier 2022
Simcoe, Ont.

 

L'habitat protégé comprend des forêts et des milieux humides variés dans l'une des régions les plus biologiquement diversifiées du Canada

Conservation de la nature Canada (CNC) annonce la protection de 20 hectares d’habitats de milieu humide et de forêt dans le bassin versant de Big Creek, dans le comté de Norfolk. Cette nouvelle propriété abrite des habitats de forêt marécageuse et de plaine sablonneuse, caractéristiques de la zone biologique carolinienne, et comprend des champs agricoles ouverts qui seront restaurés en habitat indigène. Bien que cette région ne représente que 1 % de la masse continentale du Canada, ses écosystèmes abritent davantage d’espèces végétales et animales qu’ailleurs au pays.

La propriété en question borde d’autres terres de conservation appartenant à CNC. Elle a été jugée comme étant prioritaire en raison de sa proximité avec des terres protégées, de son habitat naturel de haute qualité, de la présence d’espèces rares et menacées et de son potentiel quant à la restauration de ses écosystèmes. Le personnel de CNC à Norfolk dispose d’une vaste expérience dans l’élaboration, la mise en œuvre et la gestion de projets de restauration et s’appuiera sur des travaux antérieurs ainsi que sur la contribution de partenaires pour créer un plan pour ce site.

Cette région du comté de Norfolk est importante pour les espèces migratrices de sauvagines en quête de nourriture pour faire le plein d'énergie lors de leur périple et d'endroits sécuritaires pour se reposer. CNC améliorera aussi la capacité de rétention d’eau du milieu humide sur la propriété en démantelant les réseaux de drainage en place et en recréant la topographie par la création de dépressions et de monticules imitant un milieu humide intérieur naturel.

Avant de restaurer les habitats de ce territoire, le personnel consultera des photographies aériennes historiques afin de voir où l’eau s’y trouvait. Augmenter la capacité de rétention d’eau de la propriété contribuera à une meilleure gestion naturelle du dégel printanier et des événements de précipitations. De plus, ralentir le débit vers le lac Érié permettra à l’eau de se refroidir et de laisser derrière des débris organiques qui pourraient autrement provoquer un apport excessif en nutriments nuisant à la qualité de l’eau des Grands Lacs.

« Cette propriété nous fournit une excellente occasion de procéder à une restauration ciblée pour lutter contre la crise mondiale de la perte de biodiversité, tout en contribuant à améliorer la qualité de l’eau qui se déverse dans le lac Érié, affirme Kristen Bernard, directrice des programmes à CNC pour le sud-ouest de l’Ontario. Nous avons perdu plus de 70 % des habitats de milieux humides dans le sud de l’Ontario, nous sommes donc enthousiastes à l’idée de nous mettre au travail pour restaurer cette propriété à son état naturel pour que les espèces vulnérables qui s’y trouvent puissent prospérer. »

La moitié de toutes les espèces d’oiseaux du pays ainsi qu’un quart des espèces figurant sur la liste de la Loi sur les espèces en péril du Canada se trouvent dans la zone biologique carolinienne. Des reptiles, comme la couleuvre fauve de l’Est (en voie de disparition), la couleuvre à nez plat (menacée), la tortue serpentine (préoccupante), la tortue mouchetée (menacée), la tortue peinte du centre (préoccupante) et des oiseaux comme la paruline du Canada (préoccupante), la grive des bois (menacée), la paruline hochequeue (menacée), la paruline azurée (menacée) et la paruline à ailes dorées (menacée) ont été observés dans la région immédiate.

CNC est reconnaissant envers l’appui du Programme de conservation du patrimoine naturel du gouvernement du Canada, ainsi que pour la contribution financière du U.S. Fish and Wildlife Service et de SC Johnson.

Citations

« La restauration de terres agricoles offre une excellente occasion de créer un important habitat de milieu humide intérieur, qui profitera directement à la sauvagine en lui fournissant un habitat pour se reproduire, se reposer et s’alimenter. Nous sommes enthousiastes à l’idée de travailler avec nos partenaires du comté de Norfolk pour restaurer ce territoire. » – Kristen Bernard, directrice des programmes à CNC pour le sud-ouest de l’Ontario

« Les changements climatiques et le déclin de la biodiversité sont deux crises intrinsèquement liées auxquelles nous devons nous attaquer simultanément. En travaillant avec des partenaires tels que Conservation de la nature Canada, nous protégeons l’environnement naturel de l’Ontario et du reste du pays, et nous bâtissons un avenir plus sain et résilient pour nos enfants et petits-enfants. Grâce à des programmes à l’image du Programme de conservation du patrimoine naturel financé par le Fonds de la nature du Canada, nous réalisons des progrès vers notre objectif qui vise à conserver un quart des terres et un quart des océans au Canada d’ici 2025. » – L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

À propos

Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) œuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 14 millions d’hectares d’un océan à l’autre et à l’autre. Pour en savoir plus : conservationdelanature.ca.

Le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique destiné à soutenir la création de nouvelles aires protégées et de conservation par l’acquisition de terres privées et de droits sur celles-ci. Conservation de la nature Canada (CNC) administre le programme. Les fonds que le gouvernement fédéral investit dans le programme sont bonifiés par des contributions de contrepartie amassées par CNC et ses partenaires, Canards Illimités Canada ainsi que la communauté canadienne des organismes de conservation.

Photos

En savoir plus
Trouvez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/NCC_CNC | twitter.com/NCC_CNCMedia

- 30 -

Renseignements

Tara King
Directrice des communications - Région de l'Ontario

Jensen Edwards
Responsable des relations avec les médias
Cell. 438 885-9157

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain