Projet de restauration unique au Lac Champlain (Photo de CNC)

Projet de restauration unique au Lac Champlain (Photo de CNC)

Conservation de l'habitat de la tortue-molle à épines

Tortue-molle à épines (photo de CNC)

Tortue-molle à épines (photo de CNC)

La tortue-molle à épines est l’une des huit espèces de tortues d’eau douce qui vivent au Québec. Elle doit son nom à sa carapace recouverte de peau et aux fins aiguillons mous près de sa tête. Alors qu’on pouvait autrefois apercevoir ce reptile dans la rivière des Outaouais, le fleuve Saint-Laurent et la rivière Richelieu, on n’en observe désormais plus qu’une seule population au lac Champlain.

L’espèce, désignée menacée au Québec et au Canada, est fragilisée par les activités nautiques et de baignade, l’altération des berges ainsi que la pollution de l’eau. Des efforts importants sont ainsi mis en place pour sa protection.

Rétablissement de la tortue-molle à épines du lac Champlain

Conservation de la nature Canada (CNC) fait partie d’une équipe formée de plusieurs partenaires qui utilisent depuis 1998 la radiotélémétrie, dans la partie du lac Champlain située au Québec, pour comprendre les besoins en matière d’habitat de la tortue-molle à épines, une espèce menacée. En répertoriant les déplacements et la dynamique de cette population de tortues, les chercheurs ont pu repérer le lieu de nidification des tortues femelles, situé à seulement quatre kilomètres de leur site d’hivernage.  Suite à cette découverte, CNC a travaillé avec des partenaires et des donateurs afin d’assurer la conservation de ce site.

Désormais, une équipe de bénévoles pour la conservation visite le site de nidification chaque printemps, afin d’y enlever les détritus et de le préparer à l’arrivée des tortues femelles, au début juin. CNC et ses partenaires continuent d’assurer le suivi de cette population de tortues de façon intermittente en surveillant l’incidence de l’activité humaine sur leur bien-être. Ils ont également mis sur pied le festival Mikinak à Pike River qui invite à chaque été les amants de la nature à en apprendre plus sur cet emblème de la municipalité et de faire mieux comprendre la biodiversité de la région.

La prédation, l’évolution des berges et certaines activités récréatives (comme l’utilisation de bateaux à moteur) menacent la survie de cette espèce. De plus, comme la tortue-molle à épines a tendance à retourner aux mêmes lieux de nidification et d’hivernage année après année, il est encore plus important pour les chercheurs d’étudier ses besoins en matière d’habitat et d’assurer la conservation de ces endroits.

Un étang sur mesure

Projet de restauration unique au Lac Champlain (Photo de CNC)

Projet de restauration unique au Lac Champlain (Photo de CNC)

Dans le cadre d’une collaboration exceptionnelle entre CNC et le Ministère des Forêts, de la Faune et de Parcs (MFFP), une terre agricole protégée située à Saint-Georges-de-Clarenceville a bénéficié de l’expertise de plusieurs équipes de professionnels afin d’en faire un lieu de haute valeur écologique,

Peu profond et connecté au lac Champlain par le ruisseau East Swamp, l’étang Reynolds joue un rôle important dans le cycle de vie de la tortue-molle à épines puisque sa température augmente rapidement après la fonte des neiges. Ainsi, la tortue adulte s’y précipite aussitôt le printemps arrivé pour se nourrir et se réchauffer.  

Cependant, il avait besoin d’être restauré afin que les tortues — mais également les poissons — en profitent au maximum et plus longtemps.

Des bassins successifs pourvus de fosses, de canaux, de buttes, de billots de bois et de pierres plates ont donc été aménagés afin que les tortues puissent s’exposer au soleil. L’étang Reynolds est ainsi devenu une oasis pour la tortue-molle à épines ainsi que pour une foule d’autres espèces sauvages.

Merci à nos partenaires financiers pour la réalisation de ce projet d'aménagement

Environment and Climate Change Canada

Fondation de la faune du Québec     Fondation Hydro-Québec pour l'environnement     US Fish and Wildlife Service  NAWCA

Conception et réalisation

CLG Agfor     Terraformex    PNG     Amphibia Nature

Nous remercions également les partenaires suivants :

Groupe de mise en oeuvre du rétablissement de la tortue molle à épines     OBV Mississquoi    Institut de recherche en biologie végétale       Regroupement Québec Oiseaux      Isfort     Graymont     Beaudoin Excavation

ainsi que la famille Reynolds.

Les gestes à poser

Chacun peut collaborer à la protection des tortues. En verdissant les berges du lac Champlain et les rives des cours d’eau qui s’y déversent, on améliore tant l’habitat des tortues que la qualité de l’eau. Non seulement la tortue-molle à épines jouit-elle d’un milieu plus sain, mais les collectivités en bénéficient également.

Vous avez aperçu une tortue ? En la signalant à un organisme de conservation de votre région, vous contribuerez à sa protection.
Rendez-vous au www.carapace.ca

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien