facebook
Lac Brûlé, Ste-Agathe-des-Monts (Photo de CNC)

Lac Brûlé, Ste-Agathe-des-Monts (Photo de CNC)

Les Laurentides : connecter les milieux naturels

La grive des bois (Photo de Steve Maslowski, USFWS)

La grive des bois (Photo de Steve Maslowski, USFWS)

À Sainte-Agathe-des-Monts et Ivry-sur-le-Lac, Conservation de la nature Canada (CNC) protège un réseau de milieux naturels totalisant plus de 350 hectares. Parmi ces terrains d’une grande richesse écologique, on compte la réserve William R.-J. Oliver et la propriété Passage faunique Ivry.

Sainte-Agathe-des-Monts : la réserve William R.-J. Oliver

La réserve William R.-J. Oliver se trouve dans le secteur du Lac Brûlé, à environ 100 kilomètres au nord-ouest de Montréal. Elle comprend des forêts typiques des Laurentides, notamment des érablières à sucre et des sapinières à bouleaux jaune et blanc. Ces zones boisées abritent la couleuvre verte, susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables du Québec.

Ste-Agathe-des-Monts, Laurentides (Photo de CNC)

Ste-Agathe-des-Monts, Laurentides (Photo de CNC)

Les zones marécageuses de la réserve constituent des habitats indispensables pour de nombreuses espèces d’amphibiens, tels que la grenouille verte, la grenouille des bois et le ouaouaron. Un grand nombre d’espèces d’oiseaux ont également été recensées dans le secteur par l’Atlas des oiseaux nicheurs du Québec. La grive des bois, une espèce menacée selon le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), en est un exemple.

La réserve est traversée par le sentier Intervillages, très apprécié des amateurs de randonnée pédestre, géré par l’organisme Par monts et vals.

Ivry-sur-le-Lac : Passage faunique Ivry

Cette terre de 27 hectares est située en bordure de la route 117. On y trouve de nombreuses espèces végétales, dont l’érable à sucre, le bouleau jaune et le sapin baumier, ainsi qu’un grand nombre d’espèces animales, comme le coyote, l’orignal et plusieurs espèces d’oiseaux aquatiques.

Ivry Wildlife Crossing (Photo by NCC)

La connectivité, un principe essentiel à la survie des espèces

L’acquisition de ces terres s’inscrit dans un projet de connectivité à plus grande échelle. CNC travaille effectivement, de concert avec des partenaires, à protéger des corridors écologiques dans toute la province.

Un corridor écologique est un passage naturel terrestre ou aquatique reliant des aires naturelles entre elles, permettant ainsi à la faune de se déplacer et à la flore de se disperser. Les espèces à grand domaine vital, telles que l’ours noir, le lynx du Canada et le cerf de Virginie, ont par exemple besoin d’un vaste territoire pour se nourrir et se reproduire.

Orignal, passage faunique Ivry, QC (Photo prise par les caméras de surveillances)

Orignal, passage faunique Ivry, QC (Photo prise par les caméras de surveillances)

Conserver des corridors écologiques qui relient les milieux naturels entre eux aide également à prévenir la disparition d’espèces; cela empêche que les animaux et végétaux soient isolés de leur habitat naturel, à cause d’infrastructures humaines par exemple.

La conservation des propriétés William R.-J. Oliver et Passage faunique Ivry permet de contribuer au maintien de corridors écologiques reliant quatre massifs forestiers importants : la réserve écologique Jackrabbit, située dans la municipalité de Montcalm, le parc régional de la forêt Ouareau, le parc régional Val-David-Val-Morin et le parc national du Mont-Tremblant.

La sécurité routière pour tous

La propriété Passage faunique Ivry occupe une position stratégique le long de la route 117. CNC a pour objectif d’aménager un passage faunique qui aura pour effet de réduire les collisions entre les automobilistes et les animaux.

Les passages fauniques sont des installations qui permettent à la faune de traverser une infrastructure, en général une route, en toute sécurité. Celles-ci représentent des barrières importantes pour plusieurs espèces qui, effrayées par le bruit des véhicules et peu habituées à la dureté du revêtement, ont beaucoup plus de mal à circuler. Les animaux qui s'y aventurent tout de même risquent d'être blessés ou tués lors d'une collision avec une voiture.

Trois caméras ont été installées sur la propriété afin de documenter le passage des animaux. Les informations recueillies permettront d’élaborer un projet d’aménagement en partenariat avec de nombreux partenaires.

Une communauté engagée

L’engagement et la motivation des citoyennes et citoyens du secteur ont joué un rôle important dans la réalisation de ces acquisitions. « C’est un réel plaisir de travailler avec une communauté aussi sensible à son environnement naturel et mobilisée pour sa protection. Le succès de CNC dans le secteur est en majeure partie redevable aux membres de la Fiducie du patrimoine immobilier Oliver et aux descendants de la famille Oliver-Walker.», a déclaré Annie Ferland, chargée de projets à CNC.

La Fiducie du patrimoine immobilier Oliver a été mise sur pied par Barbara Walker Oliver et William Oliver, afin de protéger les environs du lac Brûlé et sa riche biodiversité à perpétuité.

Des donatrices et donateurs privés furent aussi interpellés, dont Barbara Walker-Oliver et la Fiducie du patrimoine immobilier Oliver, Russell Payson et Peggy Zafiris, Ken et Judy Atlas, Peter et Judy Russel, N. D'Artois Murdoch et Christine et Graham Bagnall.

Partenaires

La conservation de ces propriétés est rendue possible grâce au soutien financier du projet Ensemble pour la nature du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, du Programme de conservation des zones naturelles et du Programme pour la conservation du patrimoine naturel du gouvernement du Canada, le U.S. Fish & Wildlife Service (par son North American Wetlands Conservation Act), Hydro-Québec, la Fondation de la faune du Québec et la MRC des Laurentides dans le cadre du Fonds de développement du territoire.

Le projet d’aménagement de passage faunique à Ivry-sur-le-Lac rallie un grand nombre de partenaires des secteurs privé et public : Conservation Manitou, Éco-Corridors laurentiens, la MRC des Laurentides, la Corporation du parc linéaire du P’tit Train du Nord, la Fondation Woodcock, Sentier Transcanadien, la Fondation de la faune du Québec et Hydro-Québec.

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain