Marie-José Auclair, présidente du Conseil d’administration de Corridor appalachien et Bob Winsor (Photo de Martin Beaulieu)

Marie-José Auclair, présidente du Conseil d’administration de Corridor appalachien et Bob Winsor (Photo de Martin Beaulieu)

Paul Archer (CNC), Denis Paradis (Gouvernement du Canada), Jean Laporte (CNC), Isabelle Charest (Gouvernement du Québec), Robert Winsor (donateur), Marie-Josée Auclair (Corridor appalachien), Joël Bonin (CNC), Mélanie Lelièvre (Corridor appalachien), Michel Saucier (donateur), Gisèle Beaulieu (donatrice), Jacques Drolet (Bolton-Ouest) et Bertrand Larivée (Conservation lac à la Truite Orford) (Photo de Martin Beaulieu)

Paul Archer (CNC), Denis Paradis (Gouvernement du Canada), Jean Laporte (CNC), Isabelle Charest (Gouvernement du Québec), Robert Winsor (donateur), Marie-Josée Auclair (Corridor appalachien), Joël Bonin (CNC), Mélanie Lelièvre (Corridor appalachien), Michel Saucier (donateur), Gisèle Beaulieu (donatrice), Jacques Drolet (Bolton-Ouest) et Bertrand Larivée (Conservation lac à la Truite Orford) (Photo de Martin Beaulieu)

Ils protègent les montagnes Vertes

C’est parfois l’attachement particulier à une région qui motive nos donateurs. Retour sur un événement de reconnaissance au cœur des montagnes Vertes, dans les Cantons-de-l‘Est.

Depuis 25 ans, des amoureux des Cantons-de-l’Est, de concert avec les gouvernements fédéral et provincial qui ajoutent une contribution à chaque don individuel, participent à protéger un territoire de 133 km2 dans les montagnes Vertes. C’est tout naturellement, que Conservation de la nature Canada (CNC) et Corridor Appalachien, ont profité d’un beau dimanche d’automne, à Sutton pour les remercier de leur soutien. Le cadre enchanteur de l’événement était parfait pour signifier très concrètement au généreux auditoire l’ampleur de leur contribution.

C’était la dernière journée pour admirer les couleurs, et malgré une température plutôt fraîche, une centaine de personnes, dont des donateurs, des députés, maires et bénévoles, ont répondu à l’invitation. Heureusement, Joël Bonin, vice-président associé à CNC, avait eu la bienveillance de prévoir des couvertures pour les plus frileux et des boissons chaudes étaient à disposition. Tout ce beau monde était ainsi réuni pour célébrer les progrès accomplis, tout en se rappelant que les efforts doivent être poursuivis pour protéger encore plus de terres et aménager d’autres sentiers et points de vue, en respectant la nature.

Michel Saucier et Gisèle Beaulieu-Saucier (Photo de Martin Beaulieu)

Michel Saucier et Gisèle Beaulieu-Saucier (Photo de Martin Beaulieu)

Plusieurs donateurs ont pris la parole lors des allocutions, dont Michel Saucier, qui avec sa femme Gisèle Beaulieu-Saucier, a activement participé à la protection d’une propriété du secteur, s’étendant sur le Dos d’orignal et sur le versant nord-ouest du mont Gagnon. « Grâce aux efforts de CNC et de ses donateurs, notre magnifique montagne continuera à nous enchanter. Quel paysage extraordinaire en toile de fond de nos pentes de ski et de nos sentiers pédestres ! », s’est-il exclamé. Rencontré un peu plus tard à l’orée des bois, le couple nous confie à quel point il éprouve un sentiment de satisfaction de participer à de tels projets et de donner à des causes qui lui tiennent tellement à cœur. Ces passionnés de ski et autres activités de plein air se souviennent encore quand, il y a dix ans, un très bon ami les a introduits à la mission de CNC. Quelques temps après, ils se sont impliqués pleinement en donnant un sérieux coup de pouce à la collecte de fonds.

Bob Winsor (Photo de Martin Beaulieu)

Bob Winsor (Photo de Martin Beaulieu)

Bob Winsor a également pris la parole. Celui qui fut coprésident de la campagne Sutton en 2007 avait alors aidé à récolter 1,3 million de dollars auprès de 400 donateurs. « J’ai toujours été amateur de plein air, j’étais donc un sujet facile à convertir à la mission de Conservation de la nature », a-t-il déclaré. M. Winsor s’est également impliqué en participant à la conceptualisation et la production de trois panneaux de signalisation situés à l’entrée du réseau de sentiers du mont Sutton, qui ont justement été inaugurés pour l’occasion. Les noms de tous les donateurs figurent sur l’un des panneaux en guise de reconnaissance. M. Winsor était particulièrement fier de sa contribution et a coupé le ruban avec joie.

Emil Grimmel (Photo de Martin Beaulieu)

Emil Grimmel (Photo de Martin Beaulieu)

Après le vin d’honneur et la dégustation de bouchées dinatoires, les participants étaient invités à découvrir plusieurs ateliers, dont la projection d’une vidéo mettant en vedette les espèces protégées du secteur et celui de l'Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie qui a eu beaucoup de succès. C’était la première fois qu’Emil Grimmel participait à un tel événement bien qu’il soit un contributeur de CNC de longue date. C’est par le biais de documentaires sur la nature et les animaux qu’il s’est d’abord familiarisé avec la notion de conservation. Fervent amateur de plein air, il avait alors commencé à donner à des organismes américains, puis à CNC dont il fait désormais partie des fidèles donateurs depuis plus de 20 ans. « J’essaie de faire ma part », dit-il modestement. Par manque de temps, M. Grimmel est moins en contact avec la nature qu’avant. Il était donc particulièrement heureux de participer à cet événement de reconnaissance se concluant par une randonnée d’interprétation dans les magnifiques sentiers du mont Sutton.

Sur l’un des trois panneaux, à la suite des noms des donateurs, on peut aussi lire « ajouter votre nom », rappelant ainsi que la protection des milieux naturels est une mission de longue haleine et que les efforts doivent être poursuivis.

Pleins feux sur nos partenaires

Renouvelez votre soutien en 2020