Île Molson, QC (Photo de Claude Duchaîne)

Île Molson, QC (Photo de Claude Duchaîne)

Andrew Howick

Andrew Howick

Une île du lac Memphrémagog a un ange gardien

Andrew Howick est un protecteur de l’île Molson. Voici son histoire…

Il était une fois l’île Molson, un joyau de la nature au beau milieu d’un lac des Cantons-de-l’Est. Paisible et dissimulant des milieux naturels hors du commun, il était difficile d’envisager qu’elle puisse un jour être altérée. Ayant eu vent qu'elle était effectivement recherchée pour son potentiel développement, un riverain bienveillant commença à se questionner… Andrew Howick adorait cette île qu’il voyait tous les jours. C’était « sa voisine d’en face » et il y était très attaché. C’est que son père lui avait transmis une valeur inestimable : l’importance de redonner aux générations futures.

M. Howick et ses voisins décidèrent d’acquérir l’île afin de la protéger du développement qui aurait probablement dégradé ses milieux naturels. Au fil des années, et pour différentes raisons, M. Howick acheta des parcelles de l’île qui étaient la propriété de ses voisins, et ce, jusqu’à en être l’unique propriétaire. Il profita beaucoup de la beauté de l’île, s’y rendant parfois en bateau pour admirer sa riche splendeur avec ses enfants, ses petits-enfants et son épouse.

Île Molson, QC (Photo de Anick Valiquette)

Île Molson, QC (Photo de Anick Valiquette)

L’île Molson et son propriétaire vécurent plusieurs années dans le bonheur et le respect mutuel, jusqu’au jour où M. Howick se mit à réfléchir à l’avenir de l’île. Que lui arriverait-il dans quelques décennies? Est-ce que d’autres viendraient se l’approprier et altérer sa nature? Il n’en dormait plus la nuit, inquiet à l’idée de n’avoir offert qu’un sursis de quelques années à ce paysage magnifique. Puis, il entendit parler de Conservation de la nature Canada (CNC) qui pourrait assurer sa protection.

M. Howick offrit ainsi à CNC cette terre qu’il avait vue s’épanouir au même rythme que sa famille. C’est avec beaucoup de fierté qu’il posa ce geste, sachant que ses enfants et petits-enfants seraient tout aussi fiers.

Aquarelle de l’île Molson par Geneviève Roy, épouse de M. Howick

Aquarelle de l’île Molson par Geneviève Roy, épouse de M. Howick

« Cette île est un vrai bijou de la nature et si sa diversité naturelle devait disparaître, ce serait une perte inestimable, raconte M. Howick. Ce don, c’est mon cadeau aux générations futures. Mon plus grand souhait est qu’en agissant collectivement, nous réussirons à transmettre un environnement sain pour nos jeunes. »

Nichée sur le territoire traditionnel des Abénaquis, l'île Molson résistera, elle aussi, à l'épreuve du temps. Et c'est ce qu'Andrew a fait: il a permis à une île vierge de vivre, protégée.

 

 

 

 

 

Merci aux donateurs qui ont rendu ce rêve possible

M. Andrew Howick, donateur de l'île Molson

Province de Québec     Environnement et Changement Climatique Canada   

  Fondation Howick      US Fish & Wildlife Service North American Wetlands Conservation Act

Les donateurs privés qui ont contribué à assurer la protection du site, dont la communauté riveraine

Pour en savoir plus

Une île vierge s’ajoute aux terres protégées dans les Cantons-de-l’Est

Pleins feux sur nos partenaires

Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain