Fort William, Québec (photo de Claude Duchaîne)

Fort William, Québec (photo de Claude Duchaîne)

Reportages sur le terrain

  • Randonnée virtuelle à la réserve naturelle des Montagnes-Vertes avec Google Trekker
    5 façons de se plonger dans la nature depuis son salon

    Si la nature est un moyen puissant d’apaiser le stress, aller dans les parcs n’est pas nécessairement la meilleure des options pour tous. Qu’à cela ne tienne! CNC vous propose 5 façons gratuites de vous plonger dans la nature depuis votre divan, votre lit ou votre tapis de yoga!
    Pour en savoir plus »

  • L'équipe à l'île du Moine, Québec (Photo de CNC)
    Des nichoirs à l’île du Moine : favoriser le retour d’une espèce menacée

    Nos étés ne seraient pas les mêmes sans l’hirondelle rustique et son chant désordonné. Conservation de la nature Canada (CNC) travaille actuellement à réintroduire cette espèce, notamment par l’installation de nichoirs, sur l’une de ses propriétés : l’île du Moine à Sainte-Anne-de-Sorel, en bordure du lac Saint-Pierre.
    Pour en savoir plus »

  • Lynx (Photo de Mike Dembeck)
    Lynx sans frontières

    Les animaux ont besoin d’espace pour se nourrir, se reproduire, bref subsister. La disparition de forêts et la fragmentation des paysages peuvent donc nuire à leur survie. Sauf si on prend garde à protéger des passages clés pour la connectivité des milieux naturels : les corridors écologiques.
    Pour en savoir plus »

  • Trans-Canada Highway wildlife crossing in Banff, AB (Photo de Wikimedia Commons)
    Les passages fauniques : ouvrir la voie pour le bien de tous

    Qu’ils prennent la forme de ponts ou de tunnels, les passages fauniques rendent les routes plus sécuritaires en protégeant les humains et les animaux d’éventuelles collisions, tout en contribuant au maintien de la connectivité des milieux naturels.
    Pour en savoir plus »

  • Mont Sutton, Montagnes-Vertes, Québec (Photo de NCC)
    L’importance de la collaboration canado-américaine en conservation

    Pour la nature, les frontières politiques ne signifient rien. Plantes et animaux se dispersent et se déplacent au-delà de ces limites. C'est pourquoi une collaboration entre le Canada et les États-Unis est essentielle à la réussite des projets de conservation.
    Pour en savoir plus »

  • Engoulevent bois-pourri (Photo de Tanner Senti)
    Observation citoyenne à l’œuvre dans le Grand marais de Bristol

    Havre de biodiversité dans la Vallée de l’Outaouais, le Grand marais de Bristol abrite plusieurs espèces d’oiseaux rares ou en situation précaire au Québec. Récemment, une dizaine de bénévoles se sont joints à Conservation de la nature Canada (CNC) pour réaliser l’inventaire et le suivi de ces espèces. L’une d’elles, l’engoulevent bois-pourri, est menacée au Canada et susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec.
    Pour en savoir plus »

Items 19 - 24 of 32  Previous123456Next
Donnez aujourd'hui pour sauvegarder demain